Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 1996
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

56 - QOC 96-445 Question de M. Serge BLISKO et des membres du groupe socialiste et apparentés à M. le Préfet de police au sujet d'une vigie de police dans le 13e arrondissement

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 1996


M. Paul AURELLI, adjoint, président. - La question suivante de M. Serge BLISKO à M. le Préfet de police concerne une vigie de police dans le 13e arrondissement.
Elle est ainsi rédigée :
"Les habitants du quartier de la place de Rungis (13e) s'étonnent que la vigie installée sur la dalle de "Cap Sud" soit très souvent fermée.
L'explication en serait un manque d'effectifs au commissariat du 13e arrondissement.
Depuis l'ouverture, en 1990, de cette vigie, la présence de fonctionnaires de police a été très appréciée par les habitants de ce quartier excentré par rapport au commissariat central du 13e arrondissement. Il serait désolant que cette vigie fermât.
M. Serge BLISKO et les membres du groupe socialiste et apparentés remercient M. le Préfet de police de leur donner des assurances quant au maintien des activités de cette vigie de police."
La parole est à M. le Représentant du Préfet de police.
M. LE REPRÉSENTANT DU PRÉFET DE POLICE. - La vigie "Maison-Blanche", comme toutes les vigies de police de la Capitale, sert de point d'appui aux îlotiers du secteur.
Une ouverture permanente de ce poste, nécessitant d'y fixer des fonctionnaires de police, ne manquerait pas d'obérer lourdement l'emploi des effectifs du commissariat d'arrondissement, qui doivent prioritairement assurer une présence visible sur la voie publique et qui doivent pouvoir à tout moment être redéployés en fonction de l'évolution de la délinquance dans les différents quartiers de l'arrondissement.
A cet égard, la situation du quartier de la place de Rungis est suivie avec attention et la vigie "Maison-Blanche" est équipée chaque fois que cela est possible.