Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 1996
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

35 - 1996, D. 1469 - Autorisation à M. le Maire de Paris de signer un marché sur appel d'offres pour la mise à disposition, l'implantation et la maintenance de jeux dans 5 squares parisiens

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 1996


M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Nous passons au projet de délibération D. 1469 portant autorisation à M. le Maire de Paris de signer un marché sur appel d'offres pour la mise à disposition, l'implantation et la maintenance de jeux dans cinq squares parisiens.
Je donne la parole à l'orateur inscrit, Monsieur VION.
M. Michel VION. - Monsieur le Maire, vous nous proposez de renouveler les marchés en cours concernant l'installation et la maintenance de jeux dans cinq squares parisiens. Il s'agit d'équipements complètement gérés par des sociétés privées et qui reviennent à la Ville à 1.100.000 F l'année, à peu près.
Ces équipements sont tout à fait souhaitables pour les enfants des quartiers concernés. Ils leur permettent d'y dépenser leur jeune énergie et semblent donner satisfaction aux usagers. Pour ces raisons nous voterons pour le projet.
Cependant, le système de gestion que vous nous proposez de reconduire a été mis en place, il y a cinq ans, à titre expérimental. Aussi, nous nous étonnons qu'aucun bilan, aucune comparaison avec le système de gestion plus classique ne soient à notre disposition, notamment au plan financier.
Lorsque vous répondez à la plupart de nos interventions par des arguments de restriction de dépenses, cette attitude est un peu surprenante.
Si ce n'est déjà fait, nous souhaitons donc qu'une étude comparative soit menée et qu'elle nous soit communiquée. Merci.
M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Je donne la parole à Mme Marie-Thérèse JUNOT pour répondre à M. VION.
Mme Marie-Thérèse JUNOT, au lieu et place de Mme Françoise de PANAFIEU, adjoint, au nom de la 4e Commission. - Merci, Monsieur le Maire.
Je note avec satisfaction que M. VION et le groupe communiste vont voter pour ce projet de délibération.
Je voudrais rappeler à M. VION que l'équipement enjeux de ces cinq squares n'a pas été fait de façon expérimentale.
La Direction des Parcs, Jardins et Espaces verts a fait appel à des sociétés privées, spécialisées dans la fabrication de jeux originaux, pour les installer, les gérer, les entretenir. Elles les remplacent tous les 6 mois.
Ces marchés sont marginaux et leur coût peu élevé, (1.099.000 F T.T.C., valeur mai 1996) lorsqu'on les compare aux services rendus.
La proportion est la suivante : la Ville possède 300 aires de jeux qui comportent 1.900 jeux, elle ne traite, au total que 4 marchés sur appel d'offre, avec des entreprises privées pour 18 aires de jeux.
M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Merci.
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération D. 1469.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté à la majorité, Mmes BILLARD, SCHERER et M. BLET ayant voté contre. (1996, D. 1469).