Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 1996
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

7 - Dépôt de questions d'actualité

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 1996


M. Gérard LEBAN, adjoint, président. - Je vous donne connaissance des questions d'actualité qui ont été déposées dans la matinée.
La première de Mme SCHNEITER est adressée à M. le Maire de Paris en ces termes :
"Des associations (Paris-Historique, la société pour la protection des paysages et de l'esthétique de la France, Paris-Oxygène, SOS-Paris, OCRA, ADERESA, Plate-forme des comités parisiens d'habitants, Ile-de-France environnement) ainsi que de nombreux habitants du 14e arrondissement, réunis le jeudi 24 octobre, ont voté à l'unanimité une motion concernant les deux aqueducs qui ont été mis à jour sur la Z.A.C. "Alésia-Montsouris". Adressée à M. Jacques TOUBON, Garde des Sceaux, élu député du 14e arrondissement, M. DOUSTE-BLAZY, Ministre de la Culture et M. TIBÉRI, Maire de Paris, cette motion est la suivante :
"Nous, habitants de Paris, réunis ce soir le 24 octobre 1996, demandons, pour nous et nos descendants, la préservation intégrale des deux aqueducs, de Lutèce et de Marie-de-Médicis présents sur le site de la Z.A.C. "Alésia-Montsouris" dans le 14e arrondissement. Ce patrimoine historique montre comment, au cours de siècles, la Ville a été alimentée en eau et présente les techniques qui ont été utilisées. Il appartient à tous les citoyens : nul ne doit pouvoir en disposer à sa guise, et moins encore, la détruire. Nous voulons mettre en valeur ces vestiges pour garder la mémoire de ce que ceux qui nous ont précédé et ?uvré pour construire Paris".
Répondant à leur sollicitation, je me fais leur interprète et je demande aujourd'hui à M. le Maire de Paris et à l'ensemble du Conseil de Paris de se positionner franchement vis-à-vis des v?ux émis par les associations et les habitants du 14e arrondissement."
La deuxième question du groupe socialiste et apparentés à M. le Préfet de police est relative "au fonctionnement de la Police judiciaire à Paris".
La troisième question du groupe communiste à M. le Maire de Paris est relative "à l'expérience en cours dans le l8e arrondissement concernant la restructuration du fonctionnement des crèches et son extension possible sur Paris".
La quatrième question de M. Didier BARIANI et des membres du groupe "Paris-Libertés" s'adresse à M. le Préfet de police en ces termes :
"De quels moyens de droit dispose actuellement la Préfecture de police sur le plan de la prévention et des sanctions qui peuvent être infligées aux détenteurs d'animaux dangereux (Pitbulls) sur la voie et dans les lieux publics et quel usage en est-il fait ?".
La dernière question d'actualité, de M. BECHTER et des membres du groupe "Rassemblement pour Paris" à M. le Maire de Paris, est ainsi libellée :
"Des articles de presse récents ont fait état d'un projet d'installation à Paris, dans le quartier de Bercy, du nouveau siège social de la filiale française de la société "Foster-Wheeler".
Compte tenu de l'enjeu que représente pour le développement économique de la Capitale, l'accueil sur son territoire de quartiers généraux de grandes entreprises internationales, M. BECHTER et les membres du groupe "Rassemblement pour Paris" demandent à M. le Maire de Paris de quelles informations il dispose sur ce projet, notamment sur le nombre d'emplois qui seraient ainsi maintenus dans Paris".
M. Gérard LEBAN, adjoint, président. - La séance est suspendue.