Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 1996
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

53 - QOC 96-442 Question de M. Patrick BLOCHE et des membres du groupe socialiste et apparentés à M. le Maire de Paris relative à l'aide de la Ville de Paris aux associations sportives en matière de communication

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 1996


M. Paul AURELLI, adjoint, président. - Nous passons à la question orale de M. Patrick BLOCHE à M. le Maire de Paris relative à l'aide de la Ville de Paris aux associations sportives en matière de communication.
Elle est ainsi rédigée :
"M. Patrick BLOCHE et les membres du groupe socialiste et apparentés appellent l'attention de M. le Maire de Paris sur l'aide que la Ville de Paris pourrait utilement apporter aux associations sportives de la Capitale en matière de communication.
En effet, les responsables de ces associations, qui prennent une part décisive dans l'animation sportive de nos quartiers avec des budgets modestes, souhaiteraient vivement que la prochaine édition du Guide du sport à Paris fasse mention, dans chaque arrondissement, de l'existence de ces associations avec leurs coordonnées et un minimum d'informations sur leurs activités.
Dans le même esprit, ne serait-il pas possible de faciliter aux associations sportives l'accès aux panneaux associatifs ? "
Je vous communique les éléments de réponse au lieu et place de M. Dominique CANE, adjoint.
La Ville de Paris est consciente de l'intérêt qui s'attache à promouvoir les activités proposées au public parisien par les associations sportives. Aussi, a-t-elle mis en place plusieurs dispositifs contribuant à aider les associations sportives dans le domaine de la communication.
Ainsi, le service de renseignements téléphoniques "Allosports" et la Maison des associations de Paris informent régulièrement le public des actions des clubs sportifs parisiens. En outre, la rubrique "la vie des arrondissements" de Paris le Journal se fait fréquemment l'écho des actions de ces associations.
S'agissant du Guide du sport à Paris, une présentation générale du fonctionnement des associations prend place dans l'édition 1996-1997. Toutefois, il n'est pas envisageable d'y faire apparaître, arrondissement par arrondissement, la liste des associations avec leurs coordonnées et quelques informations sur leurs activités. En effet, plus de 2.000 associations sportives devraient y être citées. Le document deviendrait donc très difficilement manipulable, d'autant que bon nombre d'associations mènent leurs activités dans plusieurs arrondissements. Par ailleurs, certains clubs omnisports proposent une liste importante de disciplines.
Le public effectuant en fait le choix d'une association en fonction de la discipline recherchée ou d'une localisation retenue, il a semblé préférable de faire figurer dans le guide la liste globale des disciplines proposées par les associations dans chaque arrondissement. Le lecteur, après avoir choisi une discipline, relève les coordonnées de l'établissement où celle-ci est proposée. Il peut alors obtenir sur place tous les renseignements nécessaires.
Le Guide du sport à Paris a pour vocation de fournir des informations sur la pratique sportive dans l'ensemble de la Capitale. Il n'est donc pas adapté à une approche locale. Par ailleurs, faire figurer les coordonnées d'une association soulèverait des difficultés dans la mesure où le siège social de celle-ci varie fréquemment en cours d'année. Cela supposerait également de fournir le téléphone de son président, lequel est un bénévole rarement disponible pour faire face à un grand nombre d'appels téléphoniques. De plus, la déclaration effectuée auprès de la Commission nationale informatique et libertés interdit actuellement à la Ville de Paris de diffuser largement les coordonnées personnelles des responsables d'associations sportives parisiennes.
Rappelons par ailleurs qu'il existe des plaquettes réalisées à l'initiative des offices municipaux des sports qui fournissent des informations détaillées sur les associations présentes dans chaque arrondissement.
Il convient de souligner qu'il existe sur les équipements sportifs des dispositifs d'information destinés spécifiquement au milieu associatif :
- ainsi, dans les halls d'accueil des établissements sportifs, la mise en place de 293 vitrines d'affichage associatif sera réalisée très prochainement. Grâce à ce dispositif, les clubs pourront désormais bénéficier d'une promotion accrue non seulement dans les lieux mis à leur disposition, mais aussi dans l'ensemble des équipements de la Capitale, pour l'annonce d'événements, matchs, tournois, etc.
- de plus, s'agissant des panneaux associatifs installés sur les bâtiments municipaux (crèches, écoles, théâtres, bains-douches, établissements sportifs, etc.), leur accès est réservé exclusivement aux associations à vocation culturelle. Compte tenu du très grand nombre d'associations de toute nature présentes à Paris, il n'apparaît pas envisageable de déroger à ce principe.