Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 1996
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

40 - 1996, D. 1477 - Réalisation par la S.A.G.I. d'un programme de construction de 50 logements locatifs aidés situé dans la Z.A.C. "Flandre sud", lot E/J (19e). - Participation de la Ville de Paris au financement de l'opération et octroi de sa garantie pour le service des intérêts et l'amortissement de l'emprunt à contracter par la S.A.G.I

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 1996


M. Paul AURELLI, adjoint, président. - Chers collègues, nous passons au projet de délibération D. 1477 relatif à la réalisation par la S.A.G.I. d'un programme de construction de 50 logements locatifs aidés dans la Z.A.C. "Flandre sud".
Je donne la parole à l'orateur inscrit, M. BLET.
M. Jean-François BLET. - Monsieur le Maire, ce projet de délibération que nous approuvons néanmoins par ailleurs, règle incidemment et d'une manière pour le moins cavalière le sort d'un des rares témoignages subsistant du patrimoine du XIXe siècle du 19e arrondissement.
Il s'agit du Vaisseau Français qui doit être relogé, nous est-il indiqué, dans le lot EJ sur une surface de 3.682 mètres carrés, situé rue de Flandre et en saillie, à proximité de Stalingrad.
Le Vaisseau Français présente des qualités architecturales typiques des premières formes de l'urbanisme commercial en fer de la fin du XIXe siècle, avec ses escaliers et ses passerelles métalliques.
A ce titre, son inscription à l'inventaire supplémentaire des Monuments historiques pourrait d'ailleurs être envisagée.
Par ailleurs, le maintien de cet immeuble en parfait état présente un autre avantage : il facilitera la fluidité du trafic de l'avenue de Flandre, en ménageant une transition heureuse évitant au flot automobile de se déverser brutalement à Stalingrad sur le tissu faubourien du 10e qui est insusceptible de l'accueillir sans décélération préalable.
C'est pourquoi, Monsieur le Maire, nous souhaiterions que cet immeuble soit préservé, que ce vaisseau français ne devienne point un vaisseau fantôme.
M. Paul AURELLI, adjoint, président. - La parole est à M. BULTÉ.
M. Michel BULTÉ, adjoint, au nom de la 6e Commission. - Monsieur le Maire, les lots E et J de la Z.A.C. "Flandre sud", dont la réalisation a été confiée à la S.A.G.I. après le renoncement de la C.O.P.R.A., comprennent effectivement 3.682 mètres carrés de locaux commerciaux réalisés pour le compte de la S.I. Thomas, destinés au relogement de la quincaillerie en gros le Vaisseau Français, évincé dans le cadre de la Z.A.C.
27 logements P.L.I. réalisés par la S.A.G.I. en maîtrise d'ouvrage et 50 logements P.L.A. ainsi que 115 emplacements de stationnement sont prévus, dont 50 pour les logements P.L.A.
Le relogement du Vaisseau Français est nécessaire pour achever l'élargissement de l'avenue de Flandre et pour déboucher sur le boulevard de la Villette. Cela se fera sans cessation d'activité afin de maintenir les 50 emplois concernés par cette société.
Je rappelle que la S.I. Thomas, propriétaire des locaux du Vaisseau Français, a acquis le volume auprès de la S.O.P.A.R.E.M.A. Le nouveau coût des constructions sera couvert par l'indemnité d'éviction versée en 1991 par l'aménageur.
Donc ce projet de délibération, qui d'ailleurs a été accepté et approuvé par le Conseil du 19e arrondissement, est absolument nécessaire pour terminer les travaux de l'avenue de Flandre.
Je rappelle tout de suite, Monsieur BLET, que l'enseigne du Vaisseau Français continuera à battre couleurs dans notre arrondissement pour maintenir les activités et l'emploi.
(Applaudissements sur les bancs des groupes "Rassemblement pour Paris" et "Paris-Libertés").
M. Paul AURELLI, adjoint, président. - Merci.
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération D. 1477.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté à la majorité, MM. DUMAIT, MESMIN et REVEAU s'étant abstenus. (1996, D. 1477).