Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2016
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe UDI-MODEM relatif à la création d'un forfait muséal.

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2016


 

Mme LA MAIRE DE PARIS. - Le v?u n° 65 est relatif à la création d?un forfait muséal. Madame Fadila MÉHAL, vous avez la parole, pour le groupe UDI-MODEM.

Mme Fadila MÉHAL. - Madame la Maire, chers collègues, vous savez que Paris regorge de musées et de sites liés à l?histoire des sciences, de la médecine, de l?astronomie, de la géologie, de la zoologie, des mathématiques. Tous ne sont pas, ne relèvent pas de la tutelle de la Ville de Paris. Pour autant, depuis la fermeture du musée Dupuytren, musée d?anatomie pathologique de la Faculté de médecine de Paris, pour des raisons liées à la sécurité et à la conservation des objets exposés, il nous semble encore plus important aujourd?hui de valoriser ce patrimoine historique et culturel précieux, pour une mise en valeur un peu plus importante, notamment pour le jeune public. C?est pourquoi le groupe UDI-MODEM demande que la Ville de Paris, même si ce n?est pas de sa compétence directe, en lien avec l?Office du tourisme de la Ville de Paris, prenne des initiatives pour réunir ces différentes institutions, nombreuses, disposant d?un patrimoine en lien avec l?histoire des sciences sur le territoire parisien, afin en effet de créer un ticket modérateur, un ticket forfaitaire permettant de visiter ces différents lieux, et la création d?une application mobile et puis, d?une série d?actions aussi en direction du jeune public, comme le fameux passeport "jeune scientifique", pour lequel chaque institution aurait une page que le visiteur pourrait tamponner lors de sa visite. Je vous remercie.

Mme LA MAIRE DE PARIS. - Monsieur JULLIARD, vous avez la parole.

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint. - Merci, Madame la Maire. Merci, Madame la Présidente. Paris compte en effet de nombreux musées ou sites liés à l?histoire des sciences, comme le montre d?ailleurs parfaitement la liste qui est présente dans votre v?u, et cela peut être en effet un soutien à une politique touristique attractive. Je vois tout de même deux réserves importantes. D?abord, certaines des institutions que vous avez listées sont d?ores et déjà intégrées à des réseaux ou à une offre de type forfait muséal. Je pense notamment au Palais de la découverte, ou encore à la Cité des sciences, ou même au Musée des arts et métiers, qui sont intégrés à un "pass" "Paris Muséum Pass". Deuxième élément plus important en ce qui nous concerne, et les débats de notre Assemblée : aucune, je dis bien aucune des institutions que vous citez n?est une institution financée par la Ville. Alors, évidemment, cela ne nous empêche pas de prendre un certain nombre d?initiatives, d?autant plus que la Ville de Paris ne se désintéresse pas du patrimoine scientifique, puisque par exemple, je vous rappelle que la Ville contribue à hauteur de 8 millions d?euros à l?extension de l?Institut Henri Poincaré, pour ne citer que cet exemple, mais il m?apparaît qu?il ne revient pas à la Ville seule de réunir des institutions sur lesquelles elle n?a pas du tout la moindre tutelle pour leur demander la création d?outils qui, par ailleurs, sont coûteux pour ces établissements. Je vous propose plutôt que nous écrivions officiellement à l?Etat, parce que je partage votre objectif, pour qu?il mène ce travail en lien avec nous, puisque nous pouvons aider l?Etat dans l?accomplissement de cet objectif, mais il ne m?apparaît pas raisonnable que nous soyons nous-mêmes à l?initiative, seuls, de cette initiative, encore moins lorsque vous pouvez laisser entendre que des travaux de rénovation pourraient intervenir sur des bâtiments qui ne nous appartiennent pas. Donc ce serait plutôt une demande de retrait au profit d?une interpellation de l?Etat, si vous en êtes d?accord, Madame la Présidente.

Mme LA MAIRE DE PARIS. - Merci. Est-ce que vous souhaitez retirer ce v?u, Madame MÉHAL ?

Mme Fadila MÉHAL. - Je disais que j?acceptais le retrait en fonction de ce que vous venez de dire, c?est-à-dire qu?une lettre motivée et offensive puisse permettre de prendre des initiatives. Merci.

Mme LA MAIRE DE PARIS. - Merci à vous, merci pour ce dialogue constructif en séance. Le v?u n° 65 est retiré puisque des engagements ont été pris.