Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2009
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2009, DASES 219 G - Subvention à l'association Culture et Hôpital (14e) pour le renouvellement de son action en direction des seniors parisiens. Montant : 4.000 euros.

Débat/ Conseil général/ Septembre 2009


 

M. Christian SAUTTER, président. - Nous passons à l'examen du projet de délibération DASES 219 G relatif à l'attribution d'une subvention de 4.000 euros à l'association "Culture et hôpital" (14e), pour son action en direction des seniors parisiens.

Madame TAÏEB, vous avez la parole.

Mme Karen TAÏEB. - Monsieur le Président, il s'agit d'attribuer une subvention de fonctionnement d'un montant de 4.000 euros à l'association "Culture et Hôpital", au titre de l?année 2009, une association qui répond aux axes du schéma gérontologique "Paris et ses aînés, 2006-2011", puisqu'elle intervient :

- en direction des personnes âgées dans les établissements gériatriques, avec plus de 100 manifestations par an dans près de 180 établissements gériatriques,

- en direction également des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer et de leurs aidants.

Je voudrais en profiter pour aborder plus largement la question de "Culture et Hôpital", culture à l?hôpital. Pour l'avoir initiée à plusieurs reprises dans le cadre de notre festival annuel "l?été continue" dans le 12e arrondissement, avec Mme Michèle BLUMENTHAL, nous pouvons nous féliciter de ce type de manifestation culturelle à l'hôpital.

En effet, chaque année, un des spectacles est programmé dans la cour de l?hôpital Saint-Antoine. Cette année, les enfants de l'hôpital Trousseau ont également pu voir un spectacle avec des enfants non hospitalisés, l'idée étant de dédramatiser l'hôpital par une présence artistique, culturelle, musicale ou littéraire. L?hôpital, lieu dévolu aux soins, à la recherche et à l?enseignement, doit en effet être considéré dans toutes ses dimensions : humaines, intellectuelles, émotives, affectives. Y organiser des activités artistiques et culturelles, des expositions, des interventions musicales, des spectacles de théâtre, des conférences, des rencontres littéraires est donc à encourager.

Les personnes hospitalisées ont droit au plaisir, à l?émotion, à la beauté, à l?ailleurs pour renouer avec le désir et le plaisir de vivre.

C'est pour cette raison que les élus du M.R.C. voteront cette subvention mais sont également favorables au développement de toutes les actions culturelles à l'hôpital.

Je vous remercie.

M. Christian SAUTTER, président. - Merci, Madame TAÏEB.

Je donne la parole à Mme Liliane CAPELLE.

Mme Liliane CAPELLE, au nom de la 6e Commission. - Merci, Monsieur le Président.

Je n'ai pas grand-chose à rajouter à ce que vient de dire Mme Karen TAÏEB. Il est vrai que nous essayons, dans la mesure du possible, de favoriser les moments de bonheur dans les établissements qui accueillent les personnes âgées, que ce soit par le théâtre, par la danse, par des personnes qui viennent accompagnées avec des chiens, enfin, toutes sortes de choses qui font que la vie est un peu plus douce dans les établissements pour accompagner souvent les fins de vie.

Je suis en parfait accord avec ce qu'a dit Mme TAÏEB sur le fait de dédramatiser l'hôpital. Il faut du bonheur partout.

M. Christian SAUTTER, président. - Merci, Madame CAPELLE, pour cette belle conclusion.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DASES 219 G.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté à l'unanimité. (2009, DASES 219 G).