Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2016
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2016 DAE 328 - Salon de prêt à porter féminin et d’accessoires de mode sur la place de la Concorde (8e). Société "WSN Developpement", fixation de la tarification de la redevance.

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2016


 

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Nous allons examiner le projet de délibération DAE 328 relatif au salon de prêt-à-porter féminin et d'accessoires de mode sur la place de la Concorde, développement, fixation de la tarification de la redevance.

M. Jérôme GLEIZES est bien là, pour cinq minutes maximum.

M. Jérôme GLEIZES. - Merci, Madame la Maire. Oui, je suis bien là. Madame la Maire, chers collègues, ce projet de délibération concerne un accord d'occupation du domaine public qui a commencé le 23 septembre et courant jusqu'au 3 octobre 2016. Je commencerai par indiquer que comme au moins un autre projet de délibération de moindre importance au Conseil, il est demandé à cette Assemblée de valider a posteriori un accord déjà effectué par la Ville et il nous est donc difficile de voter contre. Ce projet de délibération nous demande donc d?entériner l?application d'une tarification spécifique et dérogatoire pour l'occupation de 4.200 mètres carrés du domaine public municipal dans le 8e arrondissement. Cette tarification spéciale bénéficie à une société, "WSN Développement", qui est déjà installée. Le Salon "Who?s Next", leader mondial de la mode féminine à quelques minutes d'ici pour 11 jours. Il nous est précisé que ce salon accueillera près de 700 marques dont un grand nombre d'entreprises parisiennes et 50.000 visiteurs. Il nous est indiqué qu?avec le tarif spécifique et dérogatoire appliqué, la redevance versée pour cette manifestation s?élèvera à 180.600 euros pour être précis. Nous comprenons que la structure est mutualisée avec l'association "Carrefour pour l'emploi", qui organise la manifestation "Paris pour l'emploi" le 6 octobre 2016. Toutefois, nous souhaiterions avoir une précision sur ce montage ; notre question est simple et en trois points. Première question : pourquoi la tarification spécifique et dérogatoire est appliquée au bénéfice de cette société ? Deuxième question : quel est le montant réglementaire qui aurait dû être versé ? Troisième et dernière question : quelle contrepartie retire la Ville de ce rabais offert à cette société ? Merci de vos réponses.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Merci. Pour vous répondre, la parole est à M. Bruno JULLIARD.

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint. - Merci, Madame la Maire. Je vais répondre aux trois questions de Jérôme GLEIZES, qui concernent ce projet de délibération qui fixe la tarification de redevance d'occupation de l'espace public sur la place de la Concorde pour cette société "WSN Développement" que vous avez citée. Le tarif est en effet dérogatoire puisque dans la convention que nous vous proposons il est de 4,78 euros par mètre carré et par jour, le tarif normal étant de 6,24 euros par mètre carré et par jour. Nous avons proposé ce tarif dérogatoire pour soutenir un secteur de la mode qui connaît actuellement une très forte concurrence des villes de New York et de Londres, et Paris est en difficulté en raison du contexte que connaît la ville depuis maintenant un an et demi et le début de l'année 2015. L'occupation de la place de la Concorde pour ces salons permet également à "WSN Développement" de mutualiser la structure avec l?association "Carrefour pour l'emploi", qui organise "Paris pour l'emploi" - là, c'est la Ville de Paris elle-même -, ce qui assure à "Carrefour pour l'emploi" une économie de 100.000 euros. Par ailleurs, nous avons demandé et obtenu de "WSN Développement" qu'un stand des ateliers de Paris soit mis à disposition gratuitement pour accueillir des entreprises émergentes choisies par la Ville de Paris, incubées dans les ateliers de Paris pour leur donner ainsi une visibilité nécessaire au développement de leur activité, ce qui d?ailleurs chaque année fonctionne remarquablement bien. J'ajoute que la "Fashion week" ou, plutôt, la Semaine de la mode, prêt-à-porter automne/hiver, est un moment fort pour ce secteur où l'on dénombre pas moins de 90 défilés qui voient les créateurs du monde entier rivaliser de talent et une cinquantaine d?événements sur l?ensemble du territoire et nous souhaitons que Paris demeure incontestablement la capitale internationale de la mode et elle se doit de le rester. A l'intérieur de l'ensemble des activités que nous menons pour favoriser cette domination de Paris dans le domaine de la mode, il y a ce soutien à "WSN Développement", place de la Concorde.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Merci beaucoup.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DAE 328.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ? Le projet de délibération est adopté. (2016, DAE 328).