Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2016
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2016 DEVE 126 - Subvention (4.500 euros) au Centre ornithologique Ile-de-France (CORIF) pour ses actions en faveur de la biodiversité en ville. Vœu déposé par le Groupe Ecologiste de Paris relatif à la diminution du nombre des moineaux.

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2016


 

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint, président. - Nous restons dans la biodiversité avec le projet de délibération DEVE 126 relatif à l'attribution d'une subvention au Centre ornithologique d?Ile-de-France, sur lequel le groupe Ecologiste de Paris a déposé le v?u référencé n° 58. La parole est à Mme MOREL.

Mme Joëlle MOREL. - Merci, Monsieur le Maire. Ce projet de délibération concerne une subvention au Centre ornithologique d?Ile-de-France. Le CORIF a connu une forte expansion passant d?une centaine de membres à plus de 600 aujourd?hui, démontrant l?attention de plus en plus importante portée par nos concitoyens pour la nature. Je souhaite féliciter cette association dont les axes de travail sont précieux, alors que la biodiversité est menacée. Le CORIF organise ainsi des sorties d?observation pour faire découvrir les oiseaux dans leur milieu naturel et initie des publics variés à des critères d?identification permettant de reconnaître à la vue et au chant les différentes espèces d?oiseaux, leurs caractéristiques et leurs comportements. L?association participe également aux enquêtes ornithologiques nationales et internationales, comme le recensement des oiseaux. Elle propose des animations pédagogiques à destination des scolaires et des formations spécialisées, comme par exemple la sensibilisation à la présence des faucons à Notre-Dame pour les agents de surveillance de la cathédrale. L?association développe également de très nombreux outils pédagogiques destinés aux scolaires et aux adultes, comme des ateliers de construction de nichoirs et de décorticages des pelotes de réjection, des jeux, des brochures, des publications. Les projets concernés par ce projet de délibération permettent d?évaluer les variations d?effectifs des 169 espèces d?oiseaux franciliennes sur plusieurs années. Programme qui permet en particulier de détecter les variances qui pourraient être inquiétantes pour la biodiversité. Le CORIF encourage donc des observations de la biodiversité par tout un chacun. C?est ainsi que des Parisiens et des Parisiennes, en particulier dans le 11e arrondissement et le 15e arrondissement, ont permis de constater une forte diminution de la population des moineaux. Cela nous a amenés à déposer ce v?u qui demande tout particulièrement une étude pour comprendre les causes de la diminution des moineaux, particulièrement dans le 11e et dans le 15e. Afin que des actions simples et peu coûteuses soient mises en place en attendant les résultats de cette étude, le groupe des Ecologistes propose que des nichoirs soient posés par la Ville dans des espaces verts parisiens, qu?une sensibilisation des Parisiens et des copropriétés soit faite afin qu?ils installent s?ils le peuvent des nichoirs à moineaux, que des haies indigènes buissonnantes soient maintenues et développées, et qu?une information soit faite auprès des Parisiens sur l?importance des observations du CORIF. Enfin que la Mairie de Paris encourage un partenariat avec les bailleurs sociaux. C?est par des actions concrètes avec les bailleurs sociaux, par exemple, et à partir des observations des Parisiens et des Parisiennes que nous progresserons dans l?appropriation de la notion de biodiversité qui peut paraître encore lointaine. Des Parisiens observent et constatent la diminution des moineaux. Il est temps de les aider à agir, à agir vite, et agissons avec eux. Je vous remercie.

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint, président. - Merci, Madame MOREL. Pour vous répondre, la parole est à Mme Pénélope KOMITÈS.

Mme Pénélope KOMITÈS, adjointe. - Merci, Madame MOREL et merci d?avoir permis de mettre en lumière les actions menées par le CORIF sur le territoire parisien. Nous travaillons beaucoup avec cette association et nous avons accompagné cette année deux de leurs actions phare : l?une sur la poursuite du programme de l?Observatoire régional des oiseaux d?Ile-de-France et la deuxième qui est la poursuite d?un programme initié en 2010 sur le voyage de la biodiversité le long de nos corridors écologiques.

Concernant le v?u sur les moineaux, je vous remercie pour ce v?u. Effectivement, une dernière enquête du CORIF et de la L.P.O. montre que la population de moineaux baisse effectivement en particulier dans deux arrondissements. Il n?existe pas de facteurs clairement identifiés aujourd?hui, mais quelques hypothèses, avec la difficulté de nourrir les jeunes au nid qui peut être liée à un manque de ressources en insectes, une raréfaction aussi des sites de nidification, comme vous l?avez signalé, qui sont souvent liés aux rénovations de façades qui suppriment les ouvertures où les moineaux construisent des nids. Je partage bien évidemment votre souhait que nous participions à cette étude pour mieux comprendre et analyser les causes de la diminution de cette population. Le plan Biodiversité sera notamment l?occasion de renforcer nos actions, et particulièrement envers les gestionnaires d?espaces verts mais aussi les bailleurs sociaux et tous les constructeurs parisiens, puisque nous savons bien que c?est dans les opérations de construction et de rénovation que des actions concrètes sont à mener. Nous y travaillons, d'ailleurs, avec mon collègue Ian BROSSAT. C'est pour ces raisons que j'émets un avis positif sur votre v?u.

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint, président. - Merci beaucoup.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe Ecologiste de Paris, assortie d'un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ? La proposition de v?u est adoptée. (2016, V. 279).

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DEVE 126.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ? Le projet de délibération est adopté. (2016, DEVE 126).