Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2016
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe Radical de Gauche, Centre et Indépendants relatif aux célébrations de la journée nationale de la laïcité. Vœu déposé par le groupe UDI-MODEM relatif à la plantation d'un Arbre de la laïcité dans le 2e.

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2016


 

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Le v?u référencé n° 40 est relatif aux célébrations de la Journée nationale de la laïcité. La parole est à M. Jean-Bernard BROS.

M. Jean-Bernard BROS. - Merci Monsieur le Maire. C'est nettement moins drôle mais peut-être aussi utile pour notre vivre-ensemble. Notre société est traversée par de nombreuses fractures, et ne nous le cachons pas, la vague d'attentats qu'a subie la France a renforcé ces tensions. En tant que responsables politiques, nous nous devons de rassembler plutôt que de diviser, d'élever le débat plutôt qu'attirer les peurs, offrir des perspectives plutôt qu'invoquer une perpétuelle sinistrose. Les valeurs qui doivent nous rassembler sont celles de la République. Et même si elle n'a pas sa place sur les frontons de nos mairies et de nos écoles, la laïcité doit être un socle commun. Malheureusement, l'usage fait de ce concept est aujourd'hui dénaturé. Je pense à l'utilisation par certains groupes extrémistes qui font de la laïcité l'expression d'une volonté d'oppression. C'est pourquoi nous devons rappeler le véritable sens et l'origine de la laïcité française. La célébration de sa loi fondatrice, celle de la séparation de l'Eglise et de l'Etat, serait un moyen pertinent de faire une pédagogie nécessaire. Sur le modèle d'un projet proposé lors du budget participatif et dont les modalités de mise en ?uvre ont été votées à l'unanimité du Conseil du 2e arrondissement, nous vous proposons de célébrer la loi du 9 décembre 1905 dans tous les arrondissements parisiens. Il s'agirait d'organiser un moment solennel mais également pédagogique dont le choix des modalités et d'organisation serait laissé aux maires d'arrondissement: arbre de la laïcité, ateliers, expositions, il me semble que chaque idée est la bienvenue pourvu qu'elle redonne du sens à la valeur fondamentale qui est la sienne. Je vous remercie en vous disant que l'on aurait pu aussi demander que la Ville de Paris accorde? enfin bref, vous m'avez compris!

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Non. Pouvez-vous préciser ?

M. Jean-Bernard BROS. - La citoyenneté d'honneur pour la laïcité.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - La parole est à M. Bruno JULLIARD, pour vous répondre.

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint. - Il y a deux v?ux.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Non, j'ai le v?u n° 40.

Les v?ux nos 40 et 41 ? Vous l'avez présenté ? Non ? Je donne donc la parole à Mme Fadila MÉHAL pour présenter le v?u n° 41.

Mme Fadila MÉHAL. - Merci. Chers collègues. C'est vrai que je pourrais prolonger ce que vient de dire notre collègue dans la mesure où nous siégeons tous les deux à l'Observatoire de la laïcité de Paris où nous essayons notamment, après ces années douloureuses de l'emprise du religieux dans l'espace public, de faire en sorte que ce bien le plus précieux puisse être approprié par le maximum de personnes. Vous savez, l'année dernière, nous avions fait voter à l'unanimité un v?u pour ces Assises de la laïcité, et je remercie d'ailleurs l'Exécutif, et Mme HIDALGO d'avoir repris cette idée pour le mois de décembre qui vient. Alors, l'occasion m'est donnée, on a fait référence au 2e arrondissement qui a porté un projet dans le cadre du budget participatif, l'arbre de la laïcité. Nous voudrions prolonger ce v?u, cette proposition, en faisant en sorte que la plantation de cet arbre puisse se faire le 9 décembre, journée non seulement de la date anniversaire de la loi du 9 décembre 1905 relative à la séparation de l'Eglise et de l'Etat mais également, depuis 2015, la date officielle de la Journée annuelle de la laïcité à l'école. Nous voudrions aussi en effet que tous les élèves des établissements scolaires de l'arrondissement soient conviés, dans la mesure du possible, à l'inauguration de cet arbre de la laïcité et bien sûr, nous souhaitons qu'il y ait toute vigilance, qu'elle soit effective, notamment dans la détermination du lieu de plantation, afin de prévenir toute dégradation potentielle de cet arbre, qui porterait atteinte au symbole républicain. Je vous remercie.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - La parole est à M. Bruno JULLIARD pour une réponse globale.

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint. - Oui, pour répondre à ces deux v?ux pour lesquels, au nom de l?Exécutif, je donnerai un avis favorable, la laïcité est une valeur fondamentale de la République. Elle a subi de nombreuses attaques et critiques, singulièrement durant l?année 2015, pourtant année du 110e anniversaire de la loi de la séparation de l?Eglise et de l?Etat, année durant laquelle Paris a été meurtrie par des attentats sanglants commis au nom d?un fondamentalisme religieux mortifère. La laïcité ne consiste pas et n?a jamais consisté en une négation des religions. Non, la laïcité est avant tout une condition de la liberté et un outil de dialogue universel, qui nous invite à vivre ensemble malgré les divergences, qu?elles soient sociales, morales ou encore religieuses. La laïcité doit donc nous permettre de lutter contre toutes les formes de fondamentalisme et d?intégrisme qui alimentent dans notre pays des dérives fanatiques, ces dérives qui sont fondées précisément sur la négation de l?autre, de l?humanité même, la négation de l?altérité. L?affirmation de la laïcité, mais aussi et surtout les moyens de la faire appliquer concrètement, la transmission des valeurs de la République sont donc des enjeux majeurs sur lesquels nous nous devons d?agir collectivement. La Journée nationale de la laïcité doit être l?occasion de cette action commune et il me paraît en effet très judicieux que les mairies d?arrondissement participent à défendre la laïcité en organisant des manifestations le 9 décembre prochain, et en y associant au maximum les enfants via les établissements scolaires ou encore les structures périscolaires ou extrascolaires. Quant au projet d?implantation d?un arbre de la laïcité, place des Petits-Pères dans le 2e arrondissement, il a été en effet très heureusement retenu par les habitants du 2e arrondissement dans le cadre du budget participatif de l?année 2015 et cette implantation nécessite un aménagement de voirie. Malheureusement le projet a pris un peu de retard parce qu?il a été repoussé comme d?autres par l?A.B.F. dans sa mouture retravaillée pendant l?été. La situation devrait néanmoins évoluer favorablement dans les semaines à venir, et j?espère que nous pourrons l?inaugurer le 9 décembre. Avis favorable à ces deux v?ux.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci. Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u, référencée n° 40, déposée par le groupe Radical de Gauche, Centre et Indépendants, assortie d'un avis favorable de l'Exécutif. Qui est pour ? Contre ? Abstentions ? La proposition de v?u est adoptée. (2016, V. 269). Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u, référencée n° 41, déposée par le groupe UDI-MODEM, assortie d'un avis favorable de l'Exécutif. Qui est pour ? Contre ? Abstentions ? La proposition de v?u est adoptée. (2016, V. 270).