Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2016
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2016 DJS 122 - Subvention (230.000 euros) et convention avec la Fondation "Paris Saint-Germain" au titre de la saison 2016-2017.

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2016


 

M. Emmanuel GRÉGOIRE, adjoint, président. - Nous examinons le projet de délibération DJS 122 : subvention et convention avec la Fondation du Paris Saint-Germain au titre de la saison 2016-2017. Je donne la parole à M. David BELLIARD.

M. David BELLIARD. - Merci, Monsieur le Maire. Mes chers collègues, rapidement sur ce projet de délibération, d'abord pour nous féliciter d'avoir été entendus, le club P.S.G. qui est passé sous pavillon qatari avec les moyens que l?on connaît ne perçoit plus désormais de subvention de la part de la Ville de Paris. Cependant, il persiste une aide indirecte avec le marché pour l'achat de billets au P.S.G. par la Ville de Paris, qui s'est élevée quand même pour la période 2014 et 2015 à près de 460.000 euros. Toutefois, ce n'est pas l'objet précis du présent projet de délibération, il s'agit de la subvention pour la Fondation P.S.G., entité distincte du club, qui a un objet exclusivement social et organise chaque année près de 130 opérations à destination des jeunes issus de quartiers défavorisés de la Capitale, pour favoriser la pratique du foot féminin à Paris. Tout ceci est évidemment positif et nous voterons favorablement ce projet de délibération. Cependant, je profite de cette occasion pour poser deux questions. D'abord, dans le budget total de la Fondation P.S.G., quelle est la proportion de la part subvention Ville de Paris et de la part club du P.S.G. ? Deuxième point, la Fondation a parmi ses objectifs de promouvoir la pratique féminine du football, or notre groupe a demandé, il y a plusieurs mois, que l'équipe féminine du P.S.G. puisse jouer certains matchs au Parc des Princes. Avez-vous des informations concernant les projets du club sur cette question ? Je vous remercie.

M. Emmanuel GRÉGOIRE, adjoint, président. - Merci. M. Sergio TINTI.

M. Sergio TINTI. - Le présent projet de délibération concerne une convention ainsi qu?une subvention de 230.000 euros pour la saison 2016-2017, attribuée à la Fondation Paris Saint-Germain. Cette convention nous semble être le meilleur moyen d'entretenir un lien sain et solide entre notre ville et le club parisien. En effet, la Fondation P.S.G., entité distincte du club, est par ses engagements, ses positions, un partenaire d'action éducative sportive et sociale au sein de notre ville, et nous nous en réjouissons. Les journées, les après-midi et les vacances P.S.G. organisées tout au long de l'année scolaire permettent à plus d'un millier de jeunes filles et jeunes garçons de bénéficier d'un encadrement de qualité, notamment dans les écoles de football proposées dans les quartiers sensibles de notre ville, mais aussi dans les centres sportifs comme celui de Clairefontaine. Nous soulignons le bilan positif de la première "Ecole Rouge et Bleue" installée à Paris dans le 19e arrondissement sous le terrain d'éducation physique Reverdy. Il s'agit d'un projet original qui associe des pratiques sportives et éducatives proposées à des enfants de CM1 à CM2 issus des écoles qui entourent le terrain en question. Nous souhaitons également mettre en valeur l'effort que fait la Fondation en faveur de l'insertion sociale et professionnelle, à travers l'accueil et l?accompagnement des jeunes Parisiennes et Parisiens en grande difficulté, dans le but de les former au métier de l'encadrement et de l'animation sportive, ainsi qu?au métier du management et de la communication. Nous sommes tout à fait d'accord sur le principe d'un soutien de la Ville à cette fondation et nous voterons ce projet de délibération. Toutefois, au regard des baisses des subventions qui touchent les clubs et associations de la Capitale, ainsi que de la qualité des partenaires de la Fondation P.S.G., nous vous proposons d'envisager pour les années à venir de revoir à la baisse le montant de la subvention en objet.

M. Emmanuel GRÉGOIRE, adjoint, président. - En l'absence de l'orateur supplémentaire inscrit, je donne la parole à Jean-François MARTINS.

M. Jean-François MARTINS, adjoint. - Merci, Monsieur le Maire, M. BELLIARD et M. TINTI. Sans refaire le débat sur la subvention au P.S.G., tout en assumant, Monsieur BELLIARD, les deux aides complémentaires qui restent au P.S.G., celle de la billetterie, marché qui est drastiquement en baisse, dont y compris les groupes au Conseil de Paris ont pu sentir l'effet de ces baisses, mais aussi, nous avons une subvention à la section handball du P.S.G. considérant qu'à ce stade le sport mérite un appui de la Ville faute de maturité économique, mais l'arrivée de la deuxième salle à Bercy devrait nous permettre de suspendre cette subvention, puisqu?à 8.000 places la billetterie pourrait suffire à équilibrer ce modèle. Sur la Fondation du P.S.G., vous avez rappelé son utilité sociale et notamment celle de ce projet emblématique dans le 19e arrondissement qui a désormais un an, "l'Ecole Rouge et Bleue", qui permet un dispositif de soutien scolaire sur le quartier Reverdy aux enfants accompagnés, de découverte du football, ainsi que des vacances sportives pour des enfants, y compris des filles, de 10 à 13 ans. La Fondation, effectivement, fait la promotion du football féminin avec le dispositif "Allez les filles", qui propose à des jeunes filles une activité sportive couplée à d'autres animations, sorties et visites du stade pour aller voir l'équipe féminine du Paris Saint-Germain. Sur les trois questions posées par MM. BELLIARD et TINTI, la première sur la part du budget de la Ville, je n?ai pas le chiffre consolidé aujourd?hui pour le budget de 2016, mais le budget de la Fondation du P.S.G. s'élève aux alentours de 900.000 euros, dont la contribution de la Ville est à 230.000 tel que nous le votons aujourd'hui. C?est donc un gros quart, enfin, un petit quart plus exactement. Deuxième élément sur la question du foot féminin qui dépasse la Fondation, mais qui regarde le Paris-Saint-Germain. Je dois dire qu'effectivement, il y a eu une très belle première fois, il y a deux ans, avec ce match de Ligue des champions, ce P.S.G./Glasgow féminin. Malheureusement, depuis, pour des raisons à la fois sportives et techniques qu'il faut entendre, notamment sur l'entretien de la pelouse, qui sont des conditions nécessaires et complexes fixées par la Ligue et l?U.E.F.A. pour les matchs de garçons, donc cet entretien de pelouse nécessite de ne pas multiplier les matchs, l'occasion n'a pas été saisie une nouvelle fois. Mais je dois dire, ici, à M. BELLIARD, que je regrette l'annonce qui a été faite un peu brutalement vis-à-vis de la Ville de la part du Paris-Saint-Germain, de délocaliser une partie de ces matchs qui se jouent à Charléty - qui fait tout de même 20.000 places ; pour le foot féminin, c?est déjà bien - de délocaliser sans nous avoir consultés les matchs du P.S.G. féminin au Camp des Loges, c'est-à-dire au site d?entraînement où il doit y avoir en tout et pour tout 1.500 places au fin fond des Yvelines, ce qui n'est évidemment pas pour nous réjouir. Je le regrette ici. Dernière question à M. TINTI. J'entends votre élément sur le budget des associations sportives de proximité comparé à celui de la Fondation Paris Saint-Germain. Cela se regarde, mais je souhaite que l'on regarde ce que l'on fait avec la Fondation beaucoup plus dans une dimension éducative et sociale que strictement sportive. En tout cas, je suis prêt, le cas échéant, à le regarder avec vous l'an prochain.

M. Emmanuel GRÉGOIRE, adjoint, président. - Merci beaucoup. Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DJS 122. Qui est pour ? Qui est contre ? Qui s'abstient ? Le projet de délibération est adopté. (2016, DJS 122).