Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2016
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe LR relatif à l'éclairage public (15e).

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2016


 

Mme Pauline VÉRON, adjointe, présidente. - Nous examinons maintenant le v?u n° 63 qui est relatif à l?éclairage public. Je donne la parole à Franck LEFEVRE du groupe les Républicains pour deux minutes maximum.

M. Franck LEFEVRE. - Merci. Depuis plusieurs mois, nous devons faire face à des pannes répétitives de l?éclairage public, plongeant dans le noir des rues entières et engendrant un sentiment d?insécurité et une légitime exaspération des riverains. Cette situation est générale sur tout Paris, puisqu?après renseignements pris auprès d?"EVESA", ce dernier estime que 1.200 kilomètres de réseau sont à refaire sur tout Paris, pour un coût estimé à 325 millions d?euros. Face à cette situation plus que préoccupante, nous demandons que, dans le cadre du déploiement du plan Climat, le réseau d?éclairage vétuste soit rénové grâce à des financements spécifiques, afin de répondre efficacement à ces dysfonctionnements qui ne feront que s?amplifier si aucune mesure préventive n'est mise en place. Merci.

Mme Pauline VÉRON, adjointe, présidente. - Merci. Pour vous répondre, je donne la parole à Christophe NAJDOVSKI.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint. - Merci, Madame la Maire. Il est vrai que la moyenne d'âge des câbles du réseau d'éclairage à Paris est élevée et cela peut entraîner des défauts qui impactent les organes de distribution, mais la Ville de Paris et son prestataire "EVESA" surveillent régulièrement par des campagnes de localisation de ces défauts et réparent l'installation avant sa panne. En cas de panne, le traitement s'effectue après signalement immédiatement ou sous 24 heures. Il faut préciser que les conséquences d'une panne sont variables en fonction de l'architecture du réseau électrique. Dans le Sud de Paris, l'éclairage public est alimenté par poste et non par armoire comme dans le Nord de Paris, et chaque poste dessert environ 250 points lumineux. Quand une panne affecte un poste électrique, ce sont toutes les rues alentour qui sont impactées. C'est ce qui s'est passé au cours des mois d?août et septembre 2016 dans les postes Lourmel, Pasteur, Mademoiselle et Alleray. Par ailleurs, le marché à performance énergétique passé avec "EVESA" prévoit bien la rénovation des câbles au titre des opérations de modernisation et de gestion patrimoniale qui sont indispensables. Les câbles électriques jugés vétustes sont ainsi progressivement traités. Voilà la réponse que je peux vous donner et, en conséquence, nous émettrons un avis défavorable à ce v?u.

Mme Pauline VÉRON, adjointe, présidente. - Merci. Monsieur LEFEVRE, vous ne retirez pas ce v?u compte tenu des précisions apportées ?

M. Franck LEFEVRE. - Non, je ne le retire pas puisqu'on vous demande de faire du préventif plutôt que de faire du curatif.

Mme Pauline VÉRON, adjointe, présidente. - Très bien, merci. Je mets aux voix, à main levée, le v?u n 63 avec un avis défavorable de l?Exécutif. Qui est pour ? Qui est contre ? Qui s'abstient ? Le v?u est rejeté.