Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2016
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe Socialiste et Apparentés relatif à l'attribution du nom de Michel Rocard à un lieu parisien.

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2016


 

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Nous passons à l'examen de v?ux non rattachés. Le v?u référencé n° 45 est relatif à l'attribution du nom de Michel Rocard à un lieu parisien. La parole est à M. Rémi FÉRAUD, rocardien historique de cette fédération.

M. Rémi FÉRAUD, maire du 10e arrondissement. - Monsieur le Maire, chers collègues, le 2 juillet dernier disparaissait Michel Rocard, ancien Premier Ministre et personnalité importante dans l'histoire politique française. Au vu de sa notoriété et de son apport éminent à notre pays, nous avons souhaité que notre Conseil propose de lui attribuer un lieu qui porterait son nom dans Paris. Michel Rocard a en effet marqué de nombreuses générations tant ses prises de positions novatrices et son audace ont su emmener derrière lui des citoyens engagés et épris de renouveau. Sans retracer toutes les étapes de sa vie, on peut noter combien la période de Mai-68 a été marquante pour Michel Rocard. Ce fut, comme l'a très bien dit Edmond MAIRE lors de l'hommage national aux Invalides, pour lui l'occasion de saisir une volonté profonde de démocratisation de la société, de diffuser les pouvoirs dans une perspective d'autogestion, d'émancipation individuelle et collective. Quand il devient Premier Ministre de François Mitterrand, Michel Rocard concentre beaucoup de son énergie à réduire les inégalités et créer ainsi le Revenu Minimum d'Insertion voté par l'Assemblée nationale à l'unanimité, et instaure la Contribution Sociale Généralisée. De même, la signature des accords de Matignon, le 26 juin 1988, mit fin aux violences en Nouvelle-Calédonie, ce qui reste un moment très important dans son action politique et dont notre pays peut être fier. La vie et la carrière de Michel Rocard témoignent à la fois de son immense intelligence, de la solidité de ses convictions et de sa confiance inébranlable dans le progrès humain guidé par la raison. Michel Rocard était un homme d'Etat qui a profondément marqué la gauche française et, au-delà, toute la République. Il compte pour beaucoup dans l'engagement de nombre d'entre nous, j'en fais partie. Il a beaucoup parlé, écrit, agi, et laisse un héritage politique reconnu. Nous lui avons rendu hommage lors du dernier Conseil de Paris. Il serait donc légitime qu'un lieu de la Capitale porte son nom. Je vous remercie.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci. La parole est à M. Bruno JULLIARD.

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint. - Merci beaucoup, Rémi FÉRAUD, pour cette intervention. Je réponds à ce v?u au nom de Catherine VIEU-CHARIER qui est malheureusement souffrante aujourd'hui. Nous sommes attachés à honorer les grandes personnalités politiques qui ont marqué notre histoire, évidemment Michel Rocard en fait partie, et si j'en juge par la conversation de mes deux voisins de gauche, il a contribué à l'engagement politique d'un certain nombre de membres présents dans cet hémicycle. Qu'ils aient poursuivi leur carrière dans le courant rocardien ou pas, il n'en demeure pas moins que nous souhaitons tous unanimement rendre hommage à Michel Rocard. Il faut maintenant étudier les pistes de lieux dans Paris. Je sais qu'un certain nombre de maires d'arrondissement sont candidats et qu'ils ont même des idées de lieu. Je pense à Christophe GIRARD dans le 4e arrondissement, mais peut-être d'autres. Ce sera l'objectif et le travail de l'une des prochaines commissions de dénomination à venir. Nous aurons donc l'occasion de revenir vers vous à ce sujet. Avis favorable, bien évidemment.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Très bien. S'il n'y a pas de demande d'explication de vote, je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe Socialiste et Apparentés, assortie d'un avis favorable de l'Exécutif. Qui est pour ? Contre ? Abstentions ? La proposition de v?u est adoptée à l'unanimité. (2016, V. 273).