Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2016
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe UDI-MODEM relatif à l'ouverture nocturne estivale des parcs et jardins.

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2016


 

Mme Pauline VÉRON, adjointe, présidente. - Nous examinons maintenant le v?u n° 60, relatif à l'ouverture nocturne estivale des parcs et jardins. Je donne la parole à Eric HÉLARD, pour le groupe UDI-MODEM, pour deux minutes maximum, merci.

M. Eric HÉLARD. - Merci beaucoup, Madame la Maire, mes chers collègues. Ce matin, lors du débat sur la communication relative à la modernisation de l'administration parisienne, je suis intervenu sur ce sujet en demandant que l'ensemble des diverses expérimentations qui sont décidées par l?Exécutif, ou ici au sein de cet hémicycle donne systématiquement lieu à des bilans communiqués aux conseillers de Paris et aux maires d'arrondissement. Il en va pour le sujet qui nous préoccupe au moment où nous parlons, celui de l'ouverture nocturne des grands parcs et jardins qui a eu lieu cet été, 24 heures sur 24. Force est de constater, pour avoir rencontré et reçu de nombreux riverains des parcs concernés, qu'il y a eu quand même des problèmes, des problèmes de sécurité, j'en veux pour preuve l'agression dans le parc Martin Luther King dans la nuit du 23 au 24 juillet dernier d'un jeune homme. Beaucoup de problèmes également de nuisances sonores et des dégradations qui ont été constatées. Donc, avant de pouvoir aller plus loin dans le renouvellement éventuel de cette mesure pour l'été 2017, ayons connaissance d'un bilan précis et complet de cette affaire, et pourquoi pas ne pas donner suite à la demande, somme toute raisonnable que nous avions faite ici de permettre l'ouverture jusqu'à seulement 23 heures, parce que je ne suis pas sûr que ceux qui fréquentent les parcs à 3 heures du matin recherchent seulement de la fraîcheur. Je vous remercie.

Mme Pauline VÉRON, adjointe, présidente. - Pour vous répondre, je donne tout d'abord la parole à Pénélope KOMITÈS.

Mme Pénélope KOMITÈS, adjointe. - Merci, Monsieur HÉLARD, j'aurais dû vous amener avec M. HOCQUARD et moi quand nous avons visité les parcs parisiens de nuit. Le dispositif nocturne s'est achevé le 3 septembre dernier. Neuf sites avaient été retenus avec une période où nous avons eu des ouvertures uniquement le week-end, puis du 1er juillet au 3 septembre, une ouverture 24 heures sur 24. Je l'ai déjà dit, je le répète, c'est le cas dans de nombreux parcs du monde entier, je citerai le Viktoriapark à Berlin, le Pincio à Rome, le Vondelpark à Amsterdam et beaucoup de parcs notamment à Madrid, New York, San Francisco ou même Londres. Comme chaque année, cela fait deux ans, on nous avait prédit un enfer, un échec, etc. Je n'ai pas le sentiment, à ce stade, que cela ait était le cas. C'est un dispositif qui répond à la demande des Parisiens de bénéficier en période estivale d'espaces conviviaux, mais aussi d?îlots de fraîcheur au-delà des horaires habituels. D'ailleurs, au moment de la canicule, nous avons ouvert de nouveaux parcs, puisque nous en avons ouvert un dans tous les autres arrondissements, qui étaient extrêmement fréquentés. Vous dire que nous avions cette année très sérieusement renforcé les moyens de propreté, de surveillance, et de communication. Comme je m'y étais déjà engagée dans cet hémicycle auprès des maires d'arrondissement, nous ferons un bilan la semaine prochaine, de mémoire, l'ensemble des maires d'arrondissement a été convié et nous aurons un bilan extrêmement détaillé que j'ai demandé aux différents services, que ce soit de la DPE, de la DEVE ou de la DSPP, et seront étudiées la propreté, la sécurité, les nuisances, l'état de la biodiversité, les remontées des maires, de la Préfecture de police, des commissariats, etc. Cela nous permettra d'analyser de façon extrêmement précise l'opération de 2017 et ce n'est pas un v?u en Conseil de Paris qui va préjuger cette réunion de bilan, ni les décisions qui pourraient être prises, donc j'émets un avis défavorable sur ce v?u.

Mme Pauline VÉRON, adjointe, présidente. - Monsieur HOCQUARD, vous avez la parole, pour une réponse brève.

M. Frédéric HOCQUARD. - La question de l'ouverture des parcs et jardins vient dans le cadre du développement de la nuit à Paris, et il est utile dans une ville qui est dense sur le plan urbain et des activités nocturnes que l?on peut y trouver, que nous puissions proposer des espaces de respiration, plus conviviaux. C'est l'objectif de cette ouverture des parcs et jardins la nuit en dehors de tout ce qui vient d'être rapporté et rappelé par ma collègue, et c'est dans ce cadre-là que ce dispositif s?inscrit. Dernière chose, je le rappelle aussi, on le dit régulièrement, que sur la question du rayonnement à l?international de Paris, notamment sur la question du tourisme, nous cherchons à faire revenir des touristes. La question de se mettre un peu "à niveau" de ce point de vue sur la question de l?ouverture des parcs et jardins de nuit fait aussi participer et fait aussi partie de cela. Merci.

Mme Pauline VÉRON, adjointe, présidente. - Merci. Monsieur HÉLARD, maintenez-vous votre v?u ?

M. Eric HÉLARD. - Oui.

Mme Pauline VÉRON, adjointe, présidente. - Très bien. Je mets aux voix, à main levée, le v?u n° 60 déposé par le groupe UDI-MODEM avec un avis défavorable de l?Exécutif. Qui est pour ? Qui est contre ? Qui s?abstient ? Le v?u est rejeté.