Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2016
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2016 DU 80 - "Réinventer Paris", désignation du lauréat de l’APUI au 61, rue de Buzenval (20e) et autorisation à la Maire de Paris de signer les actes de cession. 2016 DU 83 - Appel à projets urbains innovants "Réinventer Paris" - site 13/17, rue de la Bûcherie (5e). - Désignation du lauréat, déclassement du bien et signature de l’acte de vente. 2016 DU 89 - Appel à projets urbains innovants sur le site Ordener (18e). - Désignation du lauréat et autorisation de la Maire de Paris à signer les actes.

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2016


 

Mme Alexandra CORDEBARD, adjointe, présidente. - Nous allons maintenant continuer à "Réinventer Paris" avec Jean-Louis MISSIKA, en examinant conjointement les projets de délibération DU 80 et DU 83, désignation d'un lauréat pour le 61, rue de Buzenval et appel à projets urbains innovants rue de la Bûcherie dans le 5e arrondissement. Mme Galla BRIDIER.

Mme Galla BRIDIER. - Si vous me permettez, je ne ferai qu'une seule intervention, non pas pour les deux mais les trois prochains projets de délibération relatifs au projet "Réinventer Paris", les DU 80, 83 et 89. Sur les deux premiers, notre groupe s'abstiendra car nous considérons que les montages d'opérations auraient pu être différents et la Ville s'abstenir de céder son foncier, notamment s'agissant de l'implantation d'une auberge de jeunesse dans le 20e arrondissement. Nous considérons que cela aurait pu se faire dans le cadre d'une délégation de service public. Nous nous abstiendrons donc sur les DU 80 et 83. Je voudrais m'attarder sur le projet de délibération DU 89 relatif à un projet de "Réinventer Paris" dans le 18e arrondissement, au 183, rue Ordener, qui pour nous peut souffrir d'une petite exception à notre vote contre les cessions, car la parcelle accueillera notamment de l'habitat participatif. Pourtant, un bail emphytéotique aurait pu là aussi être envisagé. C'est un projet que j'ai particulièrement suivi en tant qu?élue du 18e. Tout d'abord, voilà depuis plus de 20 ans que la Ville de Paris cherche à pouvoir réaliser une opération sur cette parcelle contigüe sans pouvoir y parvenir. "Réinventer Paris" l'a fait en imaginant une densification intelligente, en lien avec la copropriété voisine, qui avec le temps avait ouvert des jours de souffrance sur son mur pignon. Si le projet retenu n'a pas eu la faveur de mon intérêt au premier abord, car un autre opérateur avait fait un gros travail de lien avec les habitants voisins, le noyau dur des futurs habitants de cette parcelle, avec leur promoteur, s'est rattrapé depuis, nous avons réalisé plusieurs réunions de concertation avec la copropriété voisine pour trouver un accord. Je voudrais m'attarder surtout sur le volet habitat participatif de cette opération, la première du genre dans notre arrondissement, et je l?espère, pas la dernière dans cette mandature. Je pense en effet que la réelle innovation de ce projet est l'habitat participatif, il est une nouvelle façon de construire et de vivre la ville, puisque le concept général, vous le savez, réside dans le fait que ce sont les futurs occupants qui co-construisent leur futur habitat en fonction de leurs usages et d'un projet élaboré en commun autour de valeurs communes. Dans cette opération qui comporte plusieurs types de logement, des logements sociaux et des logements à accession libre, il existe déjà un groupe d'habitants comme je l'ai dit, un noyau dur, qui a défini le projet avec le promoteur et l'architecte et veille à ce que celui-ci respecte leur philosophie de vie et leurs envies. Je pense que nous avons tous collectivement à gagner à multiplier les opérations de ce genre dans notre façon de faire la ville, car ce sont des opérations connectées et ouvertes à leur environnement immédiat. Par exemple, le local commun pourra bénéficier aux associations du quartier, les écoles pourront bénéficier des potagers en terrasse pour des actions de sensibilisation à l'agriculture urbaine notamment. J'ai une demande d'innovation supplémentaire concernant cette opération, que j'ai déjà évoquée avec Ian BROSSAT en Conseil d'arrondissement, il est absolument fondamental que les logements sociaux soient pré-attribués, afin que les futurs locataires s'intègrent au groupe existant et participent au suivi du chantier, aux éventuels ajustements du projet qu'il pourrait y voir. Cela se fait déjà, c'est donc possible, il nous suffit juste de revoir nos pratiques habituelles en matière d'attribution, tout en utilisant la cotation bien sûre. Enfin, je terminerai mon propos en vous disant que j'appelle de mes v?ux que lors de la construction de nouveaux quartiers entiers, comme à Chapelle/Ordener, mais aussi à Hébert ou à Gare des Mines, nous fassions des opérations d'habitat participatif qui permettent de donner vie aux quartiers à venir. Je vous remercie.

Mme Alexandra CORDEBARD, adjointe, présidente. - Merci. M. MISSIKA pour répondre à ces trois projets de délibération, en cinq minutes.

M. Jean-Louis MISSIKA, adjoint. - D'abord, je remercie Galla BRIDIER pour son intervention, et notamment ce qu'elle a dit à propos du site du 183, rue Ordener. Je vais faire un rapide rappel des trois sites, car je pense qu?il est intéressant, puisque nous sommes là dans la marche en avant de "Réinventer Paris", de rappeler quels sont les lauréats sur les trois sites.

Je dirai un mot sur les raisons pour lesquelles je suis en désaccord avec l'abstention du groupe des écologistes, des raisons de cession plutôt que de bail emphytéotique.

D'abord, le 61, rue de Buzenval dans le 20e arrondissement, une parcelle de 343 mètres carrés, le 13-17, rue de la Bûcherie dans le 5e, un hôtel particulier du XVe siècle, la mise en relation de ces deux sites est assez intéressante, car cela dit quelque chose de l'esprit de "Réinventer Paris".

Pour Buzenval, le projet lauréat qui a gagné dans un concours où il y a eu 39 manifestations d?intérêt et 22 offres reçues, c?est l?auberge Buzenval comprenant un programme d?hébergement hôtelier nouvelle génération, avec une auberge de jeunesse de 142 lits, des espaces partagés et un toit-terrasse aménagé en bar "rooftop" ouvert sur le quartier.

Pour La Bûcherie, 29 manifestations d?intérêt, 10 offres finales déposées, le lauréat, c?est le "Philantrolab", premier incubateur de la philanthropie et du mécénat qui mettra en relation des mécènes et les porteurs de projets. Le programme inclut notamment des surfaces de formation, de "coworking", de librairie ainsi que deux restaurants gérés par l?association "Cuisine mode d?emploi(s)". Je pense que c?est un projet majeur pour l?attractivité du 5e arrondissement et pour l?attractivité de Paris en général. La rénovation et la conservation de ce bâtiment sont tout à fait exemplaires. Vous le savez, on a laissé dans "Réinventer Paris" la liberté aux candidats de proposer un type de transfert. Sur ces deux sites, les candidats ont privilégié la cession, étant donné les coûts d?investissement nécessaires à l?opération. Ce point n?avait d?ailleurs pas donné lieu à une très grande discussion pendant les jurys. Ce qui me paraît erroné dans votre posture de réclamer systématiquement le bail emphytéotique, c?est qu?une ville comme Paris a besoin de gérer ses actifs, de vendre des actifs pour pouvoir acheter des actifs. Lorsque nous vendons des actifs non stratégiques, c?est pour acheter des actifs stratégiques pour faire du logement social ou des équipements publics. C?est pourquoi j?ai beaucoup de mal à comprendre votre position et du coup, votre abstention sur deux projets emblématiques et extrêmement intéressants pour le 20e et le 5e arrondissement. D?ailleurs, vous faites une petite exception pour un site, celui de la rue Ordener et je m?en félicite. Comme vous l?avez dit, ce projet a été choisi car il était le plus équilibré notamment en termes de densité et de mixité sociale, de végétalisation, d?agriculture urbaine ainsi que de relations avec le voisinage, avec les voisins et notamment la copropriété. Il fonctionne sur la base d?une V.E.F.A. qui permettra de combiner un programme de 25 logements dont 12 logements participatifs, une crèche et un commerce. On appliquera la clause anti-spéculative relative aux logements en accession, clause qui a été renforcée pour prendre en compte l?avis du Conseil du patrimoine. Ce projet est tout à fait exemplaire. J?apporte, bien sûr, mon soutien à votre demande que les logements sociaux soient pré-attribués pour que les locataires de logements sociaux puissent participer à ce projet d?habitat participatif dès le début du processus de construction du projet. Je vous remercie, en tout cas, de votre intervention et de votre soutien, même si j?ose espérer qu?il sera un peu plus important lors des prochaine fois et ne passera pas par une abstention. Merci à vous.

Mme Alexandra CORDEBARD, adjointe, présidente. - Merci beaucoup, Jean-Louis MISSIKA. Nous allons passer au vote. Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DU 80. Qui est pour ? Qui est contre ? Qui s?abstient ? Le projet de délibération est adopté. (2016, DU 80). Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DU 83. Qui est pour ? Qui est contre ? Qui s?abstient ? Le projet de délibération est adopté également. (2016, DU 83). Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DU 89. Qui est pour ? Qui est contre ? Qui s?abstient ? Le projet de délibération est également adopté. (2016, DU 89).