Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2016
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

QE 2016-21 Question des élus du groupe Radical de Gauche, Centre et Indépendants à Mme la Maire de Paris et à M. le Préfet de police, relative à la prévention de la radicalisation.

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2016


 

Libellé de la question :

"Notre ville, comme d?autres en France et en Europe, a été durement touchée par des actes de terrorisme sans précédent. Ces attentats ont révélé un phénomène de radicalisation de certains jeunes, phénomène dont les origines sont complexes et diverses, mais qui nécessite une action forte de la part des pouvoirs publics. Le Gouvernement a ainsi répondu par un premier plan de lutte de 22 mesures adopté en avril 2014, complété par des actions complémentaires en janvier et novembre 2015. Ce plan propose d?ailleurs d?associer les collectivités à plusieurs dispositifs : - Représentation au sein du CIPDR ; - Renforcement de la complémentarité entre l?Etat et les Conseils départementaux dans la protection des mineurs face au phénomène de radicalisation et accompagner les familles, en proposant un protocole opérationnel dans tous les départements ; - Inscription avant la fin 2016 dans chaque contrat de ville un plan d?actions contre la radicalisation, contractualisé entre l?Etat et la collectivité ; - Intégration de fiches-actions spécifiques dans les contrats locaux de sécurité ; - Organisation d?une rencontre nationale des collectivités territoriales autour des enjeux de la lutte contre la radicalisation et de la prise en charge des personnes radicalisées. La Ville et la Préfecture de police sont ainsi parties prenantes dans la lutte contre la radicalisation, comme en témoigne le choix d?introduire une fiche-action spécifique dans le Contrat parisien de sécurité. S?il s?agit évidemment d?un travail de co-construction qui implique des partenaires institutionnels et associatifs, la Ville s?est engagée sur plusieurs actions. Ainsi, elle participe à la cellule de prévention et d?accompagnement des familles qui permet de mobiliser les compétences locales et d?orienter si nécessaire les personnes signalées et/ou leur famille. En outre, un des objectifs de la fiche-action est de former les acteurs institutionnels et associatifs à la question de la radicalisation. La déclinaison pour la Ville de Paris de cette formation concerne des services en lien avec le public, notamment le public jeune. Les élus du groupe Radical de Gauche, Centre et Indépendants souhaiteraient que Mme la Maire de Paris informe des avancées des actions de lutte contre la radicalisation, que ce soit en ce qui concerne la formation des agents de la Ville, le repérage et le suivi des cas signalés aux instances compétentes. En ce qui concerne les actions prévues dans le Plan national de lutte contre la radicalisation, le groupe souhaite également savoir si la collectivité parisienne a bien été impliquée dans les diverses mesures annoncées dans le Plan de lutte gouvernemental."

Réponse non parvenue.

II - Question d?un Conseiller de Paris.