Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2016
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2016 DU 200 - Z.A.C. "Clichy-Batignolles" (17e). - Acquisition d'une emprise correspondant à un parking autocars. Vœu déposé par le groupe les Républicains relatif à la relocalisation de la base territoriale de la DPP.

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2016


 

Mme Alexandra CORDEBARD, adjointe, présidente. - Nous examinons le projet de délibération DU 200 et le v?u n° 93 qui concernent la Z.A.C. "Clichy-Batignolles" et l?acquisition d'une emprise correspondant à un parking d?autocars. La parole est à Geoffroy BOULARD, pour cinq minutes maximum.

M. Geoffroy BOULARD. - Merci, Madame la Maire. Le programme d?aménagement de la Z.A.C. "Clichy-Batignolles" prévoit la création d?un parc de stationnement pour autocars en partie nord, à proximité de la porte de Clichy. La future base de fret ferroviaire contiguë à ce terrain comportera un vaste volume pour le stationnement d?autocars qui rendra possible la libération du terrain. Ainsi, le remisage des autocars sur le terrain concerné par le présent projet de délibération sera sans objet à terme, une fois la base de fret réalisée. Nous connaissons la nécessité de reloger les services de la base territoriale de la D.P.S.P. affectés aux 16 et 17e arrondissements dont les locaux actuels, situés au milieu du bois de Boulogne, sont vétustes et exigus alors que la Division territoriale de la D.P.S.P. est appelée à étendre son champ d?action à la lutte contre l?ensemble des incivilités. Nous considérons que le positionnement de la base territoriale de la D.P.S.P en ce lieu, au plus près des besoins qui sont particulièrement importants, dans le Nord du 17e arrondissement, serait idéal et optimiserait les temps de déplacement de ses agents. Il est important de limiter les dépenses frustratoires et de déterminer le plus tôt possible la destination finale de ce terrain afin de limiter les investissements de construction d?un parking à autocars provisoire pour reloger le parking Pershing. Avec Brigitte KUSTER et l?ensemble des élus du groupe les Républicains, nous souhaitons, d?une part, que le terrain concerné par le projet de délibération ne soit que temporairement affecté à la relocalisation du terminus d?autocars, le temps qu?un nouveau parc de stationnement soit construit et d?autre part, que ce terrain soit ensuite affecté à la relocalisation de la base territoriale de la D.P.S.P. actuellement située dans le bois de Boulogne. Je vous remercie.

Mme Alexandra CORDEBARD, adjointe, présidente. - Merci, Monsieur BOULARD. La parole est à Jean-Louis MISSIKA pour vous répondre.

M. Jean-Louis MISSIKA, adjoint. - Merci, Madame la Maire. Je voudrais d?abord rappeler l?objet du projet de délibération sur lequel le v?u est rattaché. C?est un projet de délibération pour permettre la réalisation d?un parc de stationnement d?autocars prévu au programme des équipements publics de la Z.A.C. "Batignolles" dans le secteur Nord à côté du T.G.I. La Ville doit acquérir le terrain auprès de "Paris Batignolles Aménagement" et permettre à P.B.A. de déposer un permis de construire. Nous devons anticiper les délais puisque l?opération était prévue en 2018 car on veut pouvoir remiser sur ce site de manière provisoire les autocars qui aujourd?hui sont à la gare de la porte Maillot pendant les travaux du projet 1.000 arbres. Cher Geoffroy BOULARD, avant toute chose, je tiens à rappeler ici qu?il s?agit d?un parc de stationnement public et qu?à ce propos, il figure dans le programme des équipements publics de la Z.A.C. et au P.L.U. et doit, par nature, être un parc public pérenne. On ne va pas investir autant d?argent dans un parc provisoire. Votre proposition de transférer ce parc sur la parcelle voisine où sera construite la base ferroviaire n?est pas envisageable dans la mesure où un tel transfert dans un programme privé reviendrait à contourner les règles de la commande publique. Par ailleurs, je vous remercie vivement de votre intérêt pour l?immobilier de la Ville et notamment pour le devenir de la base territoriale de la D.P.S.P. Il s?agit effectivement d?une réflexion en cours et menée en partenariat avec les mairies d?arrondissement, initiée par ma collègue Colombe BROSSEL. Toutefois, cette réflexion ne peut pas être anticipée de façon définitive par une décision comme celle que vous suggérez. Je peux vous assurer que d?autres pistes plus opérationnelles sont en cours d?analyse et que les recherches portent actuellement sur des locaux et non pas sur un site à construire. C?est la raison pour laquelle je donnerai un avis défavorable à votre v?u.

Mme Alexandra CORDEBARD, adjointe, présidente. - Merci beaucoup, Jean-Louis MISSIKA. Je mets donc aux voix, à main levée, le v?u n° 93 du groupe les Républicains avec un avis défavorable de l?Exécutif. Qui est pour ? Qui est contre ? Qui s?abstient ? Le v?u est rejeté. Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DU 200. Qui est pour ? Qui est contre ? Qui s?abstient ? Le projet de délibération est adopté. (2016, DU 200).