Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2016
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2016 DLH 199 - Réalisation dans les 7e, 14e, 15e et 17e arrondissements d’un programme d’acquisition-conventionnement comportant 7 logements P.L.A.-I. et 22 logements PLUS par "Aximo". Vœu déposé par le groupe les Républicains relatif au lot du 61, avenue de Suffren (7e).

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2016


 

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Nous passons au projet de délibération DLH 199 concernant la réalisation, dans les 7e, 14e, 15e et 17e arrondissements, d'un programme d'acquisition-conventionnement de logements P.L.A.-I. et PLUS, sur lequel le groupe les Républicains a déposé le v?u référencé n° 73.

La parole est à Mme Danièle PREMEL

Mme Danièle PREMEL. - Merci, Monsieur le Maire.

Je vois que je me retrouve toute seule pour défendre ce projet de délibération.

Ce type d'intervention, nous en avions débattu fin 2014, à l'occasion de l'extension du droit de préemption urbain renforcé. Je suis très contente de voir que ce droit est exécuté. Il n'a pas été une simple annonce, mais bien un outil opérationnel mobilisant dans ce projet de délibération 7 logements P.L.A.-I., 22 logements PLUS dans un programme d'acquisition-conventionnement dans les 7e, 14e, 15e et 17e arrondissements. Nous voyons bien là que la Ville utilise ce droit pour continuer à mettre en ?uvre sa politique d'un meilleur maillage des logements sociaux sur le territoire parisien, y compris par le diffus et le conventionnement - moins de 20 % dans le 15e arrondissement et le 17e arrondissement, et moins de 2 % dans le 7e arrondissement - et que l'opérateur de la Ville, "Aximo", permet de redonner, par sa présence, une dynamique à certaines copropriétés.

Après deux ans de mise en application de la D.P.U.R., j'espère que l'opposition reconnaît aujourd'hui sa légitimité, loin des fantasmes de spoliation et du grand remplacement qui avaient été brandis en 2014.

Nous tenons à souligner que Conseil après Conseil, nous avançons dans nos objectifs de redonner aux Parisiens, y compris aux classes moyennes, n'en déplaise à la droite, l'accès à un logement abordable.

Je vous remercie.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci, Madame PREMEL.

N'ayant personne pour présenter le v?u n° 73, il tombe.

La parole est à M. Ian BROSSAT.

M. Ian BROSSAT, adjoint. - Merci, Monsieur le Maire et merci à Danièle PREMEL, d'avoir présenté le projet de délibération DLH 199 qui porte sur la production de 29 logements sociaux dans le diffus, c'est-à-dire au sein de copropriétés. Je note d'ailleurs que les élus de l'opposition qui s'étaient inscrits et qui devaient sans doute au départ dire tout le mal qu'ils pensaient de ce projet de délibération se sont désinscrits. J'ai donc tendance à croire qu'ils ont été entre-temps convaincus, ce qui, vous vous en doutez, me réjouit beaucoup.

Il s'agit effectivement d'un projet de délibération qui montre que nous tenons nos engagements. Nous avions dit que nous souhaitions produire du logement social au sein de copropriétés, c'est-à-dire produire de la mixité sociale à l'intérieur de chaque cage d'escalier et au sein d'une même cage d'escalier, avoir du logement social et du logement privé. C'est exactement ce que ce nous faisons avec ce projet de délibération. Il nous permet notamment de faire du logement social dans le 7e arrondissement, dans cet arrondissement qui compte 1,9 % de logements sociaux.

J'ai noté que Mme DATI et les élus du 7e arrondissement avaient déposé un v?u ou un amendement pour être plus précis assez pittoresque, puisque, avenue de Breteuil, où nous produisons un logement social, je ne parle pas d'un immeuble de logements sociaux mais d'un logement social, ce v?u nous propose de remplacer ce logement social par du logement intermédiaire. L'argument avancé pour cela est de dire que l'on manque de logements intermédiaires dans le 7e arrondissement. Mais alors, si l'on manque de logements intermédiaires dans le 7e arrondissement, qu'en est-il du logement social ? C'est quand même assez extraordinaire.

Ce v?u poursuit en disant que si jamais nous persistions à vouloir faire ce logement social, la Maire du 7e arrondissement voudrait avoir le pouvoir de l'attribuer elle-même, ce qui, ma foi, est doublement pittoresque et doublement comique. En tout cas, je peux vous dire une chose, c'est que nous sommes très heureux de présenter ce projet de délibération et que nous ferons du logement social avenue de Breteuil avec beaucoup de joie.

D'ailleurs, nous allons continuer à faire du logement social dans le 7e arrondissement, notamment à l'îlot Saint-Germain où ce sont plus de 200 logements sociaux qui sortiront de terre dans les années qui viennent. C'est notre politique, une politique de rééquilibrage du logement social. Nous y tenons beaucoup et nous allons poursuivre dans cette voie, comptez sur nous.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DLH 199.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ? Le projet de délibération est adopté. (2016, DLH 199).