Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2016
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe les Républicains relatif à la condamnation de l'utilisation d'armes chimiques au Darfour.

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2016


 

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint, président. - Nous examinons le v?u référencé n° 96 relatif à la condamnation de l'utilisation d'armes chimiques au Darfour.

La parole est à M. Jean-François LEGARET.

M. Jean-François LEGARET, maire du 1er arrondissement. - Monsieur le Maire, mes chers collègues, comme vous le savez, le récent rapport d'Amnesty International dénonce l'usage d'armes chimiques par le Gouvernement soudanais au Darfour. Ce v?u, qui a été déposé par Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET, Jean-Didier BERTHAULT et les élus de notre groupe, rappelle que les armes chimiques sont formellement interdites par les conventions internationales. Ce sont des armes de terreur utilisées par un pouvoir dont les principaux dirigeants sont poursuivis par la C.P.I. pour crimes contre l'humanité, et cela est de nature à susciter des déplacements massifs de population.

En réalité, il s'agit d'une impunité de l'usage d'armes chimiques qui constitue un encouragement pour d'autres Etats en Afrique, au Moyen Orient ou ailleurs dans le monde.

Ce v?u s'adresse à la Maire de Paris, pour lui demander de condamner sans équivoque les attaques contre les civils au Darfour et dans tout le Soudan, et lui demande d'intervenir, d'appuyer auprès du Président de la République cette démarche d'enquête internationale d'établissement des faits afin que les Etats se mobilisent contre cet usage d'armes chimiques.

Je vous remercie.

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint, président. - Merci beaucoup.

La parole est à M. Patrick KLUGMAN pour vous répondre.

M. Patrick KLUGMAN, adjoint. - Je voudrais remercier M. LEGARET d'attirer l'attention du Conseil sur la situation du Darfour, sur l'utilisation des armes chimiques là-bas. J'ai eu la chance, comme d'autres ici, de suivre les balbutiements du Collectif Urgence Darfour, il y a un peu plus d'une dizaine d?années maintenant. Cette situation est l'une des plus dramatiques de la planète, l'une des plus violentes et celle où sévit, encore à ce jour, la plus grande impunité. C'est inutile d'en rajouter. Je souhaite évidemment que nous nous associons à ce v?u que je vous remercie d'avoir déposé. Je pense que cela honorera notre Conseil en formulant le v?u que cela puisse changer la situation localement et que cette impunité cesse.

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint, président. - Jérôme GLEIZES pour une explication de vote.

M. Jérôme GLEIZES. - Dans la mesure où il faut une cohérence d'ensemble, nous avons condamné les attaques chimiques sur la Syrie, donc c'est normal qu'on le fasse aussi partout où l'on utilise les armes chimiques contre les populations civiles et militaires aussi, puisque c'est interdit.

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe les Républicains, assortie d'un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée à l'unanimité. (2016, V. 352).