Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2016
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe SOCA relatif à la circulation des deux-roues sur les trottoirs du 9e.

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2016


 

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Le v?u n° 46 est relatif à la circulation des deux-roues sur les trottoirs du 9e arrondissement.

La parole est à Véronique LEVIEUX.

Mme Véronique LEVIEUX. - Je vous remercie.

De nombreux Parisiens observent une multiplication des comportements dangereux de certains conducteurs de deux-roues motorisés. Dans certains secteurs, ces conducteurs n?hésitent pas à circuler sur les trottoirs, évidemment au mépris du Code de la route et en mettant surtout en danger la sécurité des piétons, notamment celle des enfants ou des seniors. Alors que la Ville de Paris agit pour un meilleur partage de l'espace public entre les différents modes de déplacement, il n'est pas acceptable que ces comportements se développent dans la Capitale.

Nous sommes convaincus qu'il est nécessaire de s'appuyer à la fois sur un volet de répression et de prévention. Les opérations de verbalisation ciblées dans les rues où cette problématique est la plus présente ont pu prouver leur efficacité. C'est la raison pour laquelle le groupe Socialiste et Apparentés demande au Préfet de police, compétent en la matière, que soit mis en place, en lien avec la Ville, un grand plan de communication afin de prévenir ces incivilités. Le groupe Socialiste et Apparentés émet par ailleurs le v?u que soient multipliées les opérations de contrôle de la circulation des deux-roues motorisés sur les trottoirs de Paris.

Je vous remercie.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci.

La parole est à Christophe NAJDOVSKI.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint. - Je crois que c'est un v?u qui est adressé à M. le Préfet de police. C'est plutôt à M. le Représentant du Préfet de police de répondre.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - La parole est à M. le Représentant du Préfet de police.

M. LE REPRÉSENTANT DU PRÉFET DE POLICE. - Si vous insistez. Pour dire que dans le cadre du Plan départemental d?action et de sécurité routière, tout ce qui concerne les personnes vulnérables, en particulier les piétons, constitue la priorité à Paris puisque ce sont les usagers les plus concernés par l'accidentologie, non pas comme auteurs, mais comme victimes.

Notamment en direction des deux-roues motorisés, il y a des actions préventives et répressives qui sont d'ores et déjà menées, mais, bien évidemment, nous sommes tout à fait ouverts à l'hypothèse de pouvoir mener d'autres actions, de plus grande envergure si nécessaire, notamment en direction des deux-roues. C?est vrai que la circulation sur les trottoirs des deux-roues motorisés constitue un réel danger : parfois, certains, pour contourner des sens interdits ou pouvoir dépasser des files de véhicules, parfois d'autres sont amenés à circuler sur les trottoirs pour y stationner, ce qui constitue deux axes d'intervention des services de police.

Depuis le début de l'année, pas moins de 13.649 infractions ont été relevées envers les deux-roues. Je suis dans l'impossibilité, compte tenu des outils informatiques dont nous disposons, de pouvoir vous dire quelle est la part de ces verbalisations qui concernent le stationnement ou la circulation des deux-roues. Nous les comptabilisons à l'occasion d'opérations "coup de poing", mais, sur l'ensemble de l'année, nous ne sommes pas en mesure.

Le dispositif est perfectible. Nous avons bien conscience de cet effort. C'est un travail que nous menons, notamment avec M. NAJDOVSKI, pour pouvoir améliorer ces situations parce que c'est bien évidemment un principe de tolérance zéro qui est appliqué par les services du Préfet de police et les instructions qu'il donne à ses services.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Tu veux ajouter quelque chose ?

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint. - Monsieur le Maire, simplement pour dire que nous sommes aussi régulièrement interpellés par des citoyens ou encore des associations d'usagers qui déplorent et qui s'inquiètent de la circulation des deux-roues sur des espaces qui devraient être réservés à la seule circulation des piétons. Donc, nous rejoignons les deux demandes portées par les élus du 9e arrondissement, par Pauline VÉRON et les élus du groupe Socialiste et Apparentés, de manière à ce qu?il y ait à la fois un renforcement des opérations de contrôle de la circulation des deux-roues sur les trottoirs et aussi un plan de communication pour lutter contre ces infractions et ces incivilités.

Je peux vous témoigner que j'ai été moi-même rue de Châteaudun, dans le 9e arrondissement, un peu bousculé par une moto qui circulait sur les trottoirs. Il y a du travail devant nous.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci.

Je mets donc aux voix, à main levée, le v?u n° 46 avec un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s'abstient ?

Le v?u est adopté. (2016, V. 329).