Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe les Républicains relatif aux tournages sauvages sur le T.E.P. Duperré.

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2016


 

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint, président. - Le v?u référencé n° 100 est relatif aux tournages sauvages sur le T.E.P. Duperré.

Je donne la parole à M. Jean-Baptiste de FROMENT, pour le groupe les Républicains, pour deux minutes.

M. Jean-Baptiste de FROMENT. - Merci, Monsieur le Maire.

On ne présente plus le T.E.P. Duperré dans le 9e arrondissement, qui est qualifié d'un des plus beaux terrains de basket de Paris depuis sa rénovation en 2015. Il est malheureusement victime de son succès et la cible répétée de tournages sauvages effectués sans autorisation préalable.

En plus d'engendrer un manque à gagner important pour la Ville, ces tournages illégaux, non facturés, pénalisent aussi les utilisateurs, les jeunes du quartier car ils se déroulent sur leur temps d'occupation de ce terrain, qui est ouvert du lundi au samedi de 10 heures à 20 heures en fonction des saisons et le dimanche de 10 heures à 17 heures 30. En plus de ce phénomène de tournages, le T.E.P. Duperré est laissé sans surveillance et constamment squatté et dégradé. Or, il semble que les agents de la DJS, comme ceux de la DPSP, ne sont pas habilités à verbaliser les contrevenants. C'est pourquoi nous souhaitons que la Maire de Paris mobilise les moyens humains nécessaires pour mettre un terme à ces tournages sauvages sur le T.E.P. Duperré et, plus généralement, aux dégradations dont il fait l'objet. Et plus globalement, que la Maire de Paris établisse un cadre juridique qui permettrait aux agents de la DPSP de verbaliser, à l'aide d'une grille tarifaire claire, les contrevenants au règlement du T.E.P. Duperré et de tous les stades qui seraient dans la même situation.

Je vous remercie.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint, président. - Pour vous répondre, la parole est à M. Jean-François MARTINS.

M. Jean-François MARTINS, adjoint. - Merci, Monsieur le Maire.

Je suis très heureux que Mme la Maire du 9e arrondissement et son adjoint, M. de FROMENT, amènent le sujet du T.E.P. Duperré en Conseil de Paris - parce que cela va me permettre d'informer cette Assemblée sur la manière dont la rénovation très esthétique de ce T.E.P. a eu lieu - pour le moins scandaleuse, Monsieur de FROMENT.

C'est un très beau terrain, on l'a même utilisé dans le film de promotion de Paris, ces couleurs esthétiques en plein Paris des faubourgs, c'est magnifique. Sauf que ce terrain, que la Direction des Sports connaît bien, puisque dès 2015, nous avions rehaussé la grille d'entrée pour éviter les incivilités et notamment les intrusions nocturnes, en juin 2015, nous apprenons que la mairie du 9e sans consultation des services techniques, ni de la DPA, ni de la DJS, valide un projet de travaux réalisés par un équipementier, "Nike" en l?occurrence, sans l'avis des services ni de l'adjoint concerné, sur la simple autorisation du chargé de mission auprès de la Maire du 9e arrondissement, sans que la DJS ne connaisse ni n'ait pu valider le projet, les travaux et les contraintes de sécurité.

Avec un empressement tel, le but étant d'ouvrir pour une compétition de basket qui avait lieu quelques jours après, que dans ma grande bienveillance, Monsieur de FROMENT, j'ai quand même autorisé les services à faire la visite de sécurité la veille, le 26 à 20 heures avec une autorisation de manifestation que nous avons eu la bienveillance de bien vouloir donner malgré le chaos et le scandale des procédures de la mairie du 9e sur cette histoire, la veille du tournoi à 23 heures.

Ce procédé est scandaleux, y compris juridiquement, Monsieur de FROMENT, vous qui êtes un expert, et relativement fragile. Cependant, depuis, nous gérons les externalités de vos propres décisions, prises seules et d'une certaine inconséquence. C'est pourquoi, avant, la DJS et la DPSP ont travaillé sur cette question des tournages sauvages, ont affiché un rappel sur le terrain de sport pour dire qu'il est formellement interdit de réaliser des prises de vue sans autorisation préalable. Cette affiche a eu pour effet d?augmenter le nombre de demandes à la Mission cinéma, qui est chargée des autorisations de tournage, mais également d'intégrer le site Duperré dans les rondes des équipages de la DPSP. Ils n'ont effectivement pas la compétence pour verbaliser sur le sujet mais peuvent stopper le tournage et faire sortir les équipes qui ne sont pas en train de faire du sport, ce qui est la vocation première de cet équipement.

J'émettrai donc un avis défavorable mais je vous inviterai sur ce sujet, Monsieur de FROMENT, à une petite réserve parce que je ne suis pas sûr que vous soyez irréprochable sur ce T.E.P. Duperré.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe les Républicains, assortie d'un avis défavorable de l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

La proposition de v?u est repoussée.