Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2016
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2016 DVD 31 - Parc de stationnement George V à Paris (8e). - Principe de délégation de service public pour l’entretien et l’exploitation.

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2016


 

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Danielle SIMONNET, il faut vous lever, courir à votre place, car les projets de délibération DVD 30 et DVD 31 concernent tous les deux des parcs de stationnement, l'un George V à Paris 8e et l'autre Haussmann Berri à Paris 8e aussi.

Danielle SIMONNET souhaitait nous en parler.

Mme Danielle SIMONNET. - Oui, et ce sera très rapide.

Mme SIMONNET souhaitait juste vous dire que ces projets de délibération auraient pu être une belle occasion de re-municipaliser les parkings et nous aurons un débat à ce Conseil sur la privatisation de la verbalisation du stationnement et le recours au privé, et rappeler à l'ensemble de cette Assemblée que, par exemple, un groupe comme "Vinci" qui gère énormément de parkings municipaux de la Ville de Paris se fait un bénéfice net annuel de 40 millions d'euros.

Donc, quand on sait les finances de la Ville et la course à de nouvelles recettes, je ne pourrais que vous conseiller d'assumer, de re-municipaliser ces parkings municipaux qui n'auraient jamais dû cesser d'être des parkings municipaux, afin de ne pas laisser les intérêts privés se faire autant de profit sur le dos à la fois de celles et ceux qui les utilisent, et sur le dos de la collectivité.

Je vous remercie.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Parfait. Deux fois 5 minutes résumées en une.

La parole est à M. Christophe NAJDOVSKI, pour vous répondre.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint. - Merci Monsieur le Maire.

Je dirais simplement qu'il s'agit classiquement d'un renouvellement de délégation de service public, sur des parcs qui sont déjà concédés. Je préciserais tout de même que la Ville de Paris exige de plus en plus, de la part des délégataires, qu'il y ait des redevances qui soient perçues par la Ville et qui sont assises sur le chiffre d'affaires des parcs de stationnement.

On exige également, bien évidemment, des investissements de la part du délégataire pour mettre aux normes les parcs en question.

On exige aussi que le délégataire mette en place des offres tarifaires, notamment pour les personnes à mobilité réduite mais encore aussi pour les résidents, des tarifications incitatives aussi pour les véhicules non polluants ou encore les petits véhicules.

Et tout ceci entre en ligne de compte et est conforme aux orientations de la Ville en matière de déplacement pour avoir des déplacements qui soient plus soutenables.

Voilà ce que je pouvais simplement apporter comme précisions pour ces deux projets de délibération.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Je mets donc aux voix, à main levée, le projet de délibération DVD 30.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s'abstient ?

Le projet de délibération est adopté. (2016, DVD 30).

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DVD 31.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s'abstient ?

Le projet de délibération est adopté. (2016, DVD 31).