Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 2004
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

61 - I - Questions du groupe Union pour la démocratie française.QOC 2004-188 Question de M. Jean-François PERNIN et des membres du groupe Union pour la démocratie française à M. le Maire de Paris à propos de la politique de la Ville de Paris en faveur du développement durable dans la Capitale

Débat/ Conseil municipal/ Avril 2004


Libellé de la question :
"M. Jean-François PERNIN demande à M. le Maire de Paris quelle est la politique de la Ville à propos du développement durable dans la Capitale."
Réponse (M. Yves CONTASSOT, adjoint) :
"Définir une politique de développement durable pour Paris demande une approche transversale et une mise en cohérence de nombre de politiques sectorielles. La Ville de Paris a choisi de concentrer ses premiers efforts sur l'élaboration du Plan local de l'urbanisme et sur la prise en compte de cette logique dans les grands projets urbains. Ces premiers engagements se prolongeront par l'élaboration d'un Agenda 21 local en cours de réflexion, qui doit permettre de définir une stratégie globale à moyen terme.
En matière d'environnement, les buts recherchés résident dans l'amélioration du cadre de vie et la protection de l'environnement. La Ville a engagé des actions dans plusieurs domaines clé :
- gestion optimale des déchets (augmentation de la part de la valorisation des déchets collectés, collecte sélective) ;
- démarche Haute qualité environnementale (H.Q.E.) prévue dans les projets d'urbanisme, en particulier dans le Grand Projet de renouvellement urbain (G.P.R.U.) lancé sur plusieurs quartiers de la couronne parisienne ;
- principe de précaution appliqué à la téléphonie mobile ;
- nouvelle politique des déplacements favorisant les transports en commun et les circulations douces, au détriment de la voiture ;
- effort sur le patrimoine naturel (végétalisation des espaces et du bâti, préservation de la continuité et de la diversité biologiques, adoption de la Charte régionale sur la biodiversité, réalisation de 30 hectares d'espaces verts nouveaux d'ici 2007) ;
- lancement d'une nouvelle politique énergétique favorisant la lutte contre le changement climatique (actions de sobriété énergétique, encouragement au recours aux énergies renouvelables telles que biomasse, photovoltaïque, chauffage solaire, géothermie) ;
- préservation de la ressource en eau et limitation des prélèvements, réduction des rejets en Seine.
Afin de suivre la performance de ses actions sur le territoire, la Mairie de Paris crée des outils d'analyse : suivi de la gestion des déchets, cartographies du bruit et des pollutions de l'air, mise au point de systèmes d'information géographique (SIG), etc.
En matière d'économie, le but recherché est la stimulation de la création d'emplois en créant de nouveaux pôles économiques, en favorisant les secteurs les plus innovants et en s'appuyant sur les secteurs les plus performants (développement de l'enseignement supérieur et de la recherche, promotion de nouvelles formes de tourisme, développement de l'emploi solidaire...).
Parallèlement, une forte politique de réduction des inégalités et de solidarité est engagée. Cela se traduit par de nouvelles démarches concernant l'habitat (logements sociaux, lutte contre l'insalubrité et le saturnisme, requalification du parc existant), la lutte contre l'exclusion, le développement des équipements de proximité, la promotion de la solidarité et de la vie de quartier (intégration des handicapés, soutien aux jeunes et aux étudiants...).
L'instauration des conseils de quartier par le Maire de Paris contribue également à l'amélioration de la participation des habitants à la vie locale et participe ainsi à la mise en place d'une meilleure gouvernance de la cité.
Le développement des jardins partagés constitue un bon exemple de démarche contribuant à la fois à l'amélioration du cadre de vie et de l'environnement et à la construction de dynamiques sociales et culturelles qui se tissent autour de ces jardins.
Enfin, la Ville de Paris intègre les principes de développement durable dans le fonctionnement de ses services. Elle s'engage dans des démarches de certification (ISO 14001 et future application de la démarche H.Q.E. dans ses constructions) et adopte une politique d'achats responsable."