Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2016
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2016 DAE 348 - Subvention d'investissement (157.000 euros) et conventions avec plusieurs opérateurs dans le cadre du plan "Paris, Cité des Makers".

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2016


 

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint, président. - Nous examinons le projet de délibération DAE 348 relatif à l'attribution d'une subvention d'investissement et conventions avec plusieurs opérateurs dans le cadre du plan "Paris, Cité des Makers".

Est inscrite sur ce projet de délibération, Mme Joëlle MOREL.

Mme Joëlle MOREL. - Merci, Monsieur le Maire.

Chers collègues, le mouvement des "Makers" ouvre de nouveaux horizons à la création. Il nous vient des Etats-Unis, et ce matin il prend encore une autre dimension. Je veux espérer qu?il aidera à développer nos démocraties.

Il ne fait aucun doute que les prochaines années seront riches en inventions et créations conçues par des passionnés capables d?imaginer des solutions qui ont échappé aux experts et aux sociétés commerciales.

Aujourd?hui, il suffit d?avoir une bonne idée, d?avoir un ordinateur portable et une connexion Internet pour lancer un projet. Le mouvement des "Makers" reprend le contrôle sur la technologie, en surfant notamment sur la vague des technologies numériques plus ouvertes et beaucoup plus accessibles : imprimantes 3D, machines de découpe laser, mais aussi forums en ligne pour échanger des idées et partager des expériences.

Ce qui importe, c?est la possibilité donnée à chacun d?avoir accès à des outils rendus accessibles - imprimantes 3D, découpes laser - à des communautés d?entraide qui permettent de créer, tel est l?état d?esprit des "Makers".

Convaincue des opportunités que véhicule ce mouvement, le 24 février 2016, la Ville de Paris a lancé le plan "Paris, cité des Makers", qui a pour objectif d?envisager la ville de demain. Il rejoint les grands enjeux de la mandature, l'économie collaborative, l'économie circulaire, soutien à l'innovation en s'appuyant notamment sur deux atouts majeurs de l'attractivité parisienne, sa tradition artisanale et l'excellence de ses instituts de recherche.

C'est aussi, nous en sommes convaincus, cet état d'esprit qui peut nous permettre de penser et de créer cette ville plus résiliente face aux chocs économiques et climatiques.

L'année 2016 a été une année de préfiguration permettant la co-construction du plan "Paris Makers". Plusieurs actions ont été menées : participation à la "Maker Faire", consultation de la communauté au travers d'un "meet-up" dédié, candidature à l'accueil du "Fab14" en 2018 en lien avec les grandes écoles parisiennes.

La reconnaissance et le soutien de la Ville à ce mouvement qui infuse peu à peu le monde économique est une bonne chose et nous soutenons bien évidemment ce projet de délibération qui concrétise une étape supplémentaire à la réalisation de ce plan. Je vous remercie.

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint, président. - Merci beaucoup, Madame MOREL. Pour vous répondre, la parole est à Jean-Louis MISSIKA.

M. Jean-Louis MISSIKA, adjoint. - Merci, Monsieur le Maire.

Effectivement, merci, Madame MOREL, de porter l'attention sur ce projet de délibération et sur ce que nous faisons pour le "Fabriquer à Paris".

Nous avons lancé le 24 février, comme vous l?avez dit, le plan "Paris, cité des Makers", qui rejoint les grands enjeux de notre siècle, économie d?innovations, généralisation de l?économie circulaire, création de lieux innovants incluant des lieux de production de proximité, et il s'appuie sur deux atouts majeurs de l?attractivité parisienne : sa tradition artisanale et l'excellence de ses instituts de recherche.

Parmi les objectifs identifiés, celui d'accentuer le développement des "Fab Lab" dans les quartiers populaires au sein de l'Arc de l'innovation. Je rappelle qu'il y a aujourd'hui une vingtaine de "Fab Lab" ou "MakerPlaces" à Paris et que nous nous sommes fixés un objectif de 40 en 2020.

L'année 2016 est une année de préfiguration et plusieurs actions ont déjà été mises en ?uvre. Nous avons participé à la "Maker Faire", nous avons consulté la communauté, nous avons rejoint le réseau des "Fab Cities", il y a toutes les actions menées par Antoinette GUHL en matière de soutien aux ressourceries et lieux de fabrication et de réparation.

Dans ce cadre, ce qui est proposé dans ce projet de délibération, dès 2016, c?est le soutien à des projets ambitieux nécessitant une aide à l'amorçage : "Villette Makers", association créée par les cofondateurs de "WoMa" et l'établissement public du parc et de la grande halle de la Villette - 115.000 euros au titre de l'achat de machines -, la fabrique du centre Pompidou, un "Fab Lab" qui place l?enfant au c?ur de la création contemporaine pour un public de 9-12 ans - 25.000 euros au titre de l'achat de machines et de la rénovation de l'espace -, "Tarmac kit", une box mobile écologique contenant un kit pédagogique, et le 3D "FabLab Drones", l'association "LOREM", spécialisée dans le domaine de la 3D et située dans le 14e arrondissement, qui a pour objet d'enrichir son "Fab Lab" avec de nouvelles machines-outils. C?est donc une aide totale de 157.000 euros qui est proposée pour soutenir le plan "Makers" dès 2016. Un plan plus large sera présenté au Conseil de Paris début 2017 afin de proposer d'accompagner un ensemble d?actions de soutien à cet écosystème émergent, notamment à travers l'identification de territoires d'expérimentation. Je vous remercie.

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint, président. - Merci beaucoup, Jean-Louis MISSIKA.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DAE 348.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ? Le projet de délibération est adopté. (2016, DAE 348).