Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2016
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2016 DICOM 25 - Convention de partenariat LEGO (animation Noël Espace "Paris Rendez-vous").

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2016


 

Mme Alexandra CORDEBARD, adjointe, présidente. - Nous examinons maintenant le projet de délibération DICOM 25 qui concerne une convention de partenariat avec LEGO pour l?animation de "Noël Espace Paris Rendez-vous".

La parole est à Mme PRIMET pour 5 minutes maximum.

Mme Raphaëlle PRIMET. - Madame la Maire, comme chaque année, les fêtes de Noël regorgent de contradictions : pour certains, c?est l?occasion de se retrouver en famille ou entre amis, d?offrir et de se faire plaisir, mais pour d?autres c?est une immense période de solitude, de frustration et de privations.

Noël est une fête familiale qui demande des moyens considérables aux familles, afin de gâter leurs proches, en particulier les enfants. Nous pouvons regretter que l?aspect commercial de Noël soit un des aspects les plus importants, mais c?est pourtant une réalité. Les attentes des enfants, soumis dès le plus jeune âge à la publicité, sont fortes. Je crois pouvoir affirmer au nom de toutes et tous que le prix des jouets et potentiels cadeaux pour les enfants, même en étant très raisonnable, est très élevé. Cela représente un budget conséquent que beaucoup de familles ne peuvent pas assurer, la moyenne étant de 60 euros par enfant.

J?en viens alors à cette convention que vous proposez entre LEGO et la Ville de Paris durant les fêtes à l?Espace "Paris Rendez-vous". Lorsque vous écrivez que les enfants et leurs parents investissent en effet les lieux et qu?ils proposent à cette période des expositions et des animations, le verbe investir n?est pas utilisé innocemment. Je le regrette et je le déplore.

Il est très bien de proposer aux enfants et aux grands enfants des animations gratuites, mais cette convention ne relève pas du pur esprit de Noël. La rénovation du Forum des Halles a permis l?installation de boutiques plus grandes et célèbres à travers le monde entier, notamment la boutique LEGO que l?on retrouve à l?entrée principale. Cette boutique, qui était d?ailleurs ouverte le mardi férié 1er novembre, est très proche de l?Espace "Paris Rendez-vous". Les chiffres que l?on peut trouver pour des toutes petites boîtes de Lego sont effarants. Les 60 euros prévus par enfants ne suffiront sûrement pas.

Ces animations gratuites sont donc clairement une incitation à la consommation pour les familles. On le sait, les enfants, en particulier à Noël, après être passés à l?Hôtel de Ville pour jouer ou admirer ces installations, voudront avoir des Lego ou demanderont à leurs parents de les emmener à la boutique en prétextant qu?elle est juste à côté.

Paris devient donc un immense centre commercial lors des fêtes de Noël et cela est bien dommage car toutes les familles ne disposent pas des mêmes moyens, alors que tous les enfants ont les mêmes envies.

Il serait préférable de mettre en place des partenariats et conventions qui permettent à des familles modestes de pouvoir gâter leurs enfants, notamment par des initiatives de solidarité et de partage.

Dans une période où Paris revendique son accueil des réfugiés et des jeunes mineurs isolés qui sont sans moyens, où Paris revendique l?hébergement des sans-abri, où Paris tente d?enrayer l?embourgeoisement de la ville afin de la rendre plus mixte et diverse, cela serait bien plus honorable.

Paris suffit à faire des fêtes de fin d?année un moment exceptionnel grâce au cadre unique. Nous n?avons pas besoin de surenchérir dans le consumérisme. Je vous remercie.

Mme Alexandra CORDEBARD, adjointe, présidente. - Merci.

La parole est à Sandrine MÉES pour cinq minutes maximum.

Mme Sandrine MÉES. - Madame la Maire, mes chers collègues, la position de vote du groupe Ecologiste de Paris sur le partenariat avec LEGO sera sans surprise : nous voterons contre, dans la continuité des prises de position sur ce sujet des élus du groupe Ecologiste de Paris au cours de cette mandature et des précédentes.

Les enfants sont des cibles privilégiées des publicitaires en cette période de l?année. Ils sont soumis à des sollicitations commerciales nombreuses et agressives. L?exposition ainsi organisée leur ferait subir un dessin animé sur l?histoire de LEGO et les soumettrait au logo LEGO sur l?ensemble des supports décrits à l?article 4-2 de la convention.

Les élus écologistes sont pour une régulation de la publicité et pour préserver le plus possible les enfants de son influence. Ceci est d?autant plus vrai lorsqu?il s?agit d?un bâtiment public, tel que l?Hôtel de Ville.

Je vous remercie.

Mme Alexandra CORDEBARD, adjointe, présidente. - Merci à vous.

Pour vous répondre, Bruno JULLIARD.

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint. - Merci, Madame la Maire.

Je crois qu?il y a une légère incompréhension sur le contenu de ce projet de délibération. Il ne s?agit pas d?un partenariat commercial à destination des intérêts de l?entreprise LEGO, mais bien d?un partenariat avec une entreprise qui permet de proposer gratuitement des activités et des jeux ou des diffusions de films à des enfants pendant les fêtes de fin d?année dans la boutique "Paris Rendez-vous", ici au rez-de-chaussée de l?Hôtel de Ville.

Je ne voudrais pas que sur l?hôtel de ce projet de délibération, on lui fasse porter des responsabilités qu?il n?a pas, à savoir de surenchérir dans le consumérisme. Je crains que, ou plutôt je ne crains pas mais je suis heureux que nous soyons très loin de cet objectif néfaste.

Ce n?est pas non plus avec ce projet de délibération que nous refusons de réguler la publicité, bien au contraire. Je redis qu?il ne s?agit pas d?un partenariat commercial puisqu?aucune boîte de Lego, aucun jeu de Lego ne sera vendu dans la boutique de l?Hôtel de Ville, mais il sera proposé trois espaces d?animation : dans un des espaces, un animateur permettra aux enfants d?imaginer de construire leur Paris du futur avec des lego ; un espace monuments parisiens permettra de regrouper des maquettes géantes de monuments parisiens, ce qui est ludique et instructif pour les enfants ; enfin un espace de projection où un dessin animé sur l?histoire de LEGO sera diffusé.

Je n?en rajoute pas beaucoup plus si ce n?est qu'il ne m?apparaît pas insupportable que nous puissions proposer gratuitement à des enfants ces espaces d?amusement, d?autant plus qu?il n?y a pas d?incitation à acheter des lego, puisqu?il n?y aura pas de lego à vendre dans la boutique "Paris Rendez-vous".

Mme Alexandra CORDEBARD, adjointe, présidente. - Merci, Monsieur le Maire.

Je mets donc aux voix, à main levée, le projet de délibération DICOM 25.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le projet de délibération est adopté. (2016, DICOM 25). Je vous remercie.