Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2016
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2016 DAE 140 - Subvention (14.700 euros) à l’Association des commerçants du quartier Ordener pour les illuminations de fêtes de fin d’année 2015 (18e).

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2016


 

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Le projet de délibération DAE 140 est relatif à l'attribution d'une subvention de 14.700 euros à l?Association des commerçants du quartier Ordener pour les illuminations de fêtes de fin d?année 2015 (18e).

La parole est à Mme Joëlle MOREL.

Mme Joëlle MOREL. - Merci, Monsieur le Maire.

Mon intervention sera courte. Elle vise à rappeler une règle que nous estimons importante concernant les illuminations qui, il est vrai, égaient nos rues et sont appréciées par les usagers de Paris. Cette règle, c'est celle de la mesure et de l'équilibre. Nous avions collectivement validé le fait que ces lumières seraient allumées plus tard dans la journée et moins longtemps, c'est-à-dire entre la mi-novembre et le début du mois de janvier. Il semblerait que cela ne soit pas toujours le cas dans de nombreux quartiers. Pourtant, cette sobriété nous semble essentielle, car ces décorations sont, malgré les avancées technologiques, encore trop énergivores, d'une part, et avec une empreinte écologique déplorable, d'autre part.

Je ne conteste pas ici l'utilité et l?attrait que peuvent avoir ces illuminations et décorations qui coûtent tout de même une somme aux alentours de 700.000 euros par an, mais nous aimerions voir de la créativité dans ce domaine, que ces installations soient, par exemple, le fruit d'entrepreneurs engagés dans l'économie circulaire, sociale et solidaire, et que les habitants passionnés puissent aussi - pourquoi pas - s'emparer de ce sujet. Je vous remercie.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci.

La parole est à Mme Olivia POLSKI.

Mme Olivia POLSKI, adjointe. - Grâce à la participation active des associations de commerçants, les illuminations de nos rues permettent d'assurer une animation commerciale et la valorisation des différents quartiers commerçants de la ville en les rendant, pendant ces périodes de fêtes de fin d'année, conviviaux, attractifs, et font partie de ce charme de notre ville à ce moment précis de l'année.

Effectivement, nous demandons, depuis plusieurs années, aux associations de commerçants de réduire leur facture énergétique. Cela s'est traduit concrètement par une baisse de 50 % de la consommation d'énergie. On va même, sur les Champs-Elysées, jusqu'à une baisse de 90 % grâce à des changements technologiques, des compensations, etc. Un gros travail a été fait. Bien évidemment, nous leur demandons aussi que la période d'illumination n'excède pas 7 semaines. Nous leur demandons aussi de ne pas allumer en dessous de 2 heures du matin.

Nous partageons votre souci de rester avec un moment festif, mais qui permette de garder une consommation énergétique acceptable. Je sais que la S.E.M.A.-EST, par ailleurs, sous votre impulsion, contribue aussi à la mise en place d'animations de Noël innovantes, différentes et économes en énergie. Bien évidemment, c'est un complément utile, novateur et vertueux qu'il faut que nous valorisions à cette période de l'année.

Merci.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DAE 140.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ? Le projet de délibération est adopté. (2016, DAE 140).