Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Janvier 2001
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

112 - QOC 2001-37 Question de M. Jean-Pierre BURRIEZ et des membres du groupe "Paris-Libertés", à M. le Maire de Paris sur la gratuité de l'accès aux piscines par les sapeurs-pompiers de Paris en retraite

Débat/ Conseil municipal/ Janvier 2001


Libellé de la question :
"Les sapeurs-pompiers retraités percevant une pension de la Ville de Paris ne bénéficient pas de la gratuité d'accès dans les piscines, bien que la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris en activité soit accueillie gratuitement.
M. Jean-Pierre BURRIEZ et les membres du groupe "Paris-Libertés" demandent à M. le Maire de Paris de bien vouloir étendre les dispositions relatives aux conditions d'accès dans les piscines aux sapeurs-pompiers de Paris en retraite."
Réponse (M. Gérald GUELTON, adjoint) :
"Il convient tout d'abord de rappeler que le dispositif en place aujourd'hui est le suivant : le paiement aux caisses des piscines n'est pas exigé pour les sapeurs-pompiers en activité dans la mesure où il a fait l'objet d'un dispositif conventionnel entre la Brigade de sapeurs-pompiers et la Ville de Paris. C'est cette dernière qui facture la Brigade de sapeurs-pompiers, sur la base d'un tarif réduit, les frais correspondant aux entrées individuelles des sapeurs-pompiers en exercice.
Dans ces conditions les retraités de la Brigade ne peuvent bénéficier de la gratuité d'accès qui est liée pour les sapeurs-pompiers en exercice aux entraînements exigés par les contraintes de leur profession.
En revanche, comme tous les Parisiens, les sapeurs-pompiers retraités peuvent bénéficier de l'ensemble des réductions prévues par la tarification publique, notamment les réductions liées à l'âge (cartes "Améthyste", "Emeraude", etc.) mais aussi à la pratique régulière de la natation.
A cet égard, je vous rappelle qu'il existe des abonnements trimestriels d'un montant de 196 F permettant l'accès dans toutes les piscines parisiennes et sans limitation du nombre d'entrées. Ainsi, pour un usager qui se rend 5 fois par semaine dans une piscine municipale, le droit d'entrée lui revient à seulement 3,20 F la séance."