Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Janvier 2001
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

106 - QOC 2001-5 Question de M. Claude GOASGUEN à M. le Maire de Paris à propos de l'état des parcours de santé du bois de Boulogne (16e)

Débat/ Conseil municipal/ Janvier 2001


Libellé de la question :
"M. Claude GOASGUEN souhaite attirer l'attention de M. le Maire de Paris sur l'état des parcours de santé du bois de Boulogne (16e). Certains appareils ont en effet été endommagés par les opérations de nettoyage consécutives à la tempête du 26 décembre 1999 et ne peuvent plus être utilisés par les sportifs.
M. Claude GOASGUEN demande à M. le Maire de Paris de lui faire part des mesures qu'il compte prendre pour remédier à cette situation."
Réponse (Mme Suzanne DECRESSAC-DESPUJOLS) :
"Deux parcours de santé sont proposés aux promeneurs dans le bois de Boulogne. L'un, situé dans le secteur de la caserne des Gravilliers, a été particulièrement touché par la tempête du 26 décembre 1999, qui a provoqué la dégradation de nombreux appareils sportifs ainsi que celle de tous les panneaux de signalisation. Son état nécessite en fait une reconstruction complète. En raison de l'importance des dégâts forestiers dans ce secteur, les replantations prévues ne pourront être achevées qu'à la fin de l'hiver 2000-2001. Le projet de restauration de ce parcours sera réalisé ultérieurement.
L'autre parcours a été implanté à l'Est de l'allée de la Reine-Marguerite. Il avait été remis à neuf en 1999 et a subi peu de dégâts lors de la tempête. Après s'être mobilisés en priorité pour le dégagement et l'évacuation des chablis, les services des Parcs et Jardins procèderont prochainement aux réparations nécessaires à la mise en sécurité de ce parcours.
Il convient de rappeler que l'arrêté conjoint du Préfet de police et du Maire de Paris, n° 00-11242, en date du 29 juillet 2000, toujours en vigueur, interdit pour le moment l'accès aux sous-bois et l'utilisation des équipements qui y sont situés.
Enfin, dans le cadre de la réflexion en cours sur la remise en valeur des bois à l'issue de la tempête, il est prévu, à terme, de créer de nouveaux itinéraires de promenade et sportifs pour les usagers des bois, parallèlement à une réduction de la place de la voiture en leur sein."