Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2016
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe UDI-MODEM relatif au rétablissement des cours individuels de musique dans les centres d'animation parisiens. Vœu déposé par l'Exécutif.

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2016


 

M. Bernard JOMIER, adjoint, président. - Les v?ux n° 33 et 33 ter ont trait au rétablissement des cours individuels de musique dans les centres d?animation parisiens.

La parole est à Mme GALLOIS.

Mme Edith GALLOIS. - Je n?ai pas suivi. Mais, en fait, je sais que vous avez déposé un contre-v?u qui ne me satisfait pas, donc je maintiens le mien.

M. Bernard JOMIER, adjoint, président. - Bien.

Pour vous répondre, je donne la parole à Mme Pauline VÉRON.

Mme Pauline VÉRON, adjointe. - Monsieur le Maire, mes chers collègues, la concertation que je mène depuis deux ans concernant l'évolution et la réforme des centres d'animation a permis de lancer la modernisation des centres "Paris Anim?". Grâce à la réforme adoptée en juin 2016, 13 postes d'animateurs jeunesse et de conseillers d'information jeunesse ont notamment été créés dans les centres "Paris Anim?". Cette réforme a également pour objectif de permettre à plus de Parisiens d'accéder aux enseignements artistiques et aux loisirs. C?est pour cette raison que la pédagogie des cours de musique est repensée au profit de cours en petit groupe qui préservent la qualité de l?enseignement. En laissant la possibilité de dispenser des cours d'une heure, ou une heure 15, ou une heure 30, ou deux heures pour trois élèves seulement, les enseignements individualisés sont possibles.

Si l'évolution des cours de musique vers une pratique en petit groupe a été actée pour la rentrée de septembre 2017, certains centres de "Paris Anim?" ont commencé, dès cette année de transition, à expérimenter sa mise en ?uvre en faisant évoluer partiellement ou en totalité leur programmation vers des cours semi-collectifs. Comme le Conseil de Paris l'a souhaité à cette rentrée 2016, 100 % des créations d'ateliers de musique en petit groupe dans les centres "Paris Anim?" sont des cours à trois élèves.

En parallèle, les associations gestionnaires de centres "Paris Anim?" proposent des formations aux professeurs qui le souhaitent afin qu?ils puissent développer de nouvelles compétences pédagogiques adaptées aux évolutions en cours dans les centres "Paris Anim?".

Enfin, nous continuons à développer, avec Bruno JULLIARD, des partenariats entre conservatoires et centres "Paris Anim?" dans l?objectif de développer des passerelles entre ces deux types d'équipement dans le parcours d'apprentissage musical des élèves. Alors que tous les engagements pris devant le Conseil de Paris sont respectés, je souhaite poursuivre la mise en ?uvre de cette réforme, telle que le Conseil de Paris l'a souhaitée, et je donnerai donc un avis défavorable à votre v?u.

Je tiens, en revanche, à préciser les objectifs et les modalités de la concertation en cours à l?occasion d'un v?u de l'Exécutif que je soumets à votre approbation. Les réunions de travail que j'organise actuellement dans les centres "Paris Anim'" avec les associations gestionnaires, les directeurs de centre et les professeurs de musique, se poursuivront jusqu'à la fin du mois de janvier. La configuration des locaux, la spécificité de chaque instrument et l'offre globale d'instrument musical, sont étudiées afin que l'offre et la qualité des enseignements progressent au bénéfice de plus de Parisiens qui, aujourd'hui, ne peuvent apprendre et pratiquer la musique.

Je peux vous dire que nos échanges sont de qualité. L'objectif de ces réunions est d?aboutir en février à l'ébauche d?une programmation ambitieuse de cours de musique pour la rentrée de septembre 2017. J'organiserai ensuite, au printemps, plusieurs réunions d'information à destination des Parisiens sur cette nouvelle offre importante et diversifiée de cours de musique dans les centres "Paris Anim'".

M. Bernard JOMIER, adjoint, président. - Merci à Pauline VÉRON.

Je retiens de l'intervention de Mme GALLOIS que vous maintenez votre v?u.

Donc je mets aux voix, à main levée, le v?u n° 33 du groupe UDI-MODEM avec un avis défavorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le v?u est rejeté.

Je mets aux voix, à main levée, le v?u n° 33 ter déposé par l'Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le v?u est adopté. (2016, V. 374).