Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2016
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2016 DDCT 163 - Subvention d’investissement (15.000 euros) et convention avec l’Association de médiation pour un usage optimal de la nuit (A.M.U.O.N.).

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2016


 

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Nous examinons le projet de délibération DDCT 163 relatif à une subvention d'investissement et une convention avec l'Association de médiation pour un usage optimal de la nuit.

La parole est à M. Philippe DUCLOUX.

M. Philippe DUCLOUX. - Monsieur le Maire, brièvement j'ai souhaité intervenir sur ce projet de délibération qui vise à attribuer une subvention d'investissement de 15.000 euros et actant la signature d'une convention annuelle d'objectifs avec l?Association de médiation pour un usage optimal de la nuit - A.M.U.O.N. - que tout le monde connaît, pour saluer, d'une part, leur travail qui consiste à regrouper divers partenaires autour du dispositif "Les Pierrots de la Nuit", renforcer le professionnalisme des exploitants de débits de boisson pour une meilleure maîtrise des nuisances sonores induites par leur activité ; d'autre part, pour contribuer à la résolution de conflits entre riverains et établissements, sensibiliser la clientèle des établissements aux conséquences des nuisances qu'ils génèrent sur le cadre de vie et la santé des riverains, et participer à la politique de régulation de la vie nocturne mise en ?uvre par la Ville de Paris. Je peux en témoigner et je peux témoigner de leur engagement constant, notamment lorsque j'étais adjoint au Maire de Paris chargé de la nuit.

Suite à la subvention de fonctionnement de 100.000 euros que nous avons votée en 2016 pour cette association, afin de lui permettre de renforcer ses actions, cette subvention d?investissement de 15.000 euros que nous votons aujourd'hui - je l'espère - permettra à l?A.M.U.O.N. d'acquérir du matériel afin de mieux exercer sa mission, d'une part d'améliorer les outils de gestion sur leur base de données qui recense plus de 1.600 établissements de nuit et qui permettra une connaissance plus facile et plus fine des quartiers, des pratiques festives et des lieux à surveiller plus attentivement.

Cela leur permettra de moderniser leur site Internet afin de rendre plus facilement accessible l'ensemble des documents nécessaires à une meilleure gestion des activités nocturnes. Cela leur permettra également d'équiper en terminaux nomades les médiateurs qui assurent le suivi des 90 établissements pour saisir les informations concernant ces établissements directement dans la base de données, au moment de leur visite. Ils pourront également acquérir des projecteurs qui permettront de diffuser des messages de sensibilisation très importants aux nuisances sonores dans l'espace public à destination des noctambules, dans les quartiers où les médiateurs interviennent pas ou peu auprès du public.

Également acquérir des sonomètres pour aider les établissements à respecter la tranquillité des riverains et enfin acquérir du matériel informatique pour le personnel de l'association.

J'insiste sur le travail de ces médiateurs qui est très important et notamment dans le 11e arrondissement, là où je suis élu en charge du commerce, que ce soit quand ils interviennent en journée auprès des établissements ou alors, en soirée auprès des clients.

Je remercie évidemment toute la Municipalité, et vous en particulier, Mao PENINOU, quand vous avez créé ce dispositif, en 2011, ce dispositif de médiation a permis et continue à permettre de réduire les nuisances liées aux activités nocturnes. En effet, depuis 2011, cette association joue un rôle de médiation important, permettant d?intervenir dans les différents quartiers de la Capitale, comme je le rappelais tout à l?heure, notamment les quartiers très fréquentés le soir et la nuit.

Je sais que la recherche de nouveaux locaux, qui était une problématique pour cette association, est résolue et c?est une bonne chose. J?ai eu hier soir un de ses responsables au téléphone. C?est une association aussi composée de gens complètement investis dans leur démarche. Cette démarche, qui est pluridisciplinaire de sensibilisation et de médiation, ne peut se régler évidemment à elle seule parce que l?ensemble des questions posées par les nuisances nocturnes est très complexe, mais elle contribue à réduire les tensions dans les lieux d?animation.

Et dans le cadre général de la politique municipale pour la nuit, animée par vous, cher Frédéric HOCQUARD, en lien avec les mairies d?arrondissement, la Préfecture de police, les professionnels des établissements et associations de riverains, elle constitue l?un des outils indispensables pour favoriser un partage équilibré de la vie nocturne parisienne.

Je vous remercie.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci.

La parole est à M. Frédéric HOCQUARD.

M. Frédéric HOCQUARD. - Quelques mots en réponse, Monsieur le Maire, merci.

Merci, Monsieur DUCLOUX, cela me permet de souligner effectivement, et vous l?avez dit à travers ce projet de délibération, le renforcement du travail et du soutien que nous faisons en direction de l?"A.M.U.O.N.", "Les "Pierrots de la Nuit", suite à l?évaluation que nous avons faite il y a deux ans maintenant du dispositif. Cela a permis de recaler le dispositif, d?avoir une action plus importante en direction de la régulation et de la médiation qui reste un des objectifs pour avoir une nuit partagée dans cette ville, et que cette année nous puissions les soutenir à travers cette subvention d?investissement.

Cela me permet aussi de souligner l?excellent travail que peut faire l?association "Les "Pierrots de la Nuit" ou l?"A.M.U.O.N.", notamment c?est une des seules associations qui interviennent en direction des usagers et qui fait de la médiation en direction des usagers. Or on sait que c?est extrêmement important aujourd?hui d?avoir un travail de régulation et d?accompagnement en direction des établissements, mais aussi en direction des noctambules et des usagers des bars et des personnes qui se trouvent dans l?espace public à travers notamment ce dispositif des "Pierrots de la Nuit".

Dernière chose, l?ensemble de ce travail de médiation et de régulation, qui est porté par l?"A.M.U.O.N." et aussi par d?autres structures que nous pouvons soutenir, nous permet aujourd?hui d?avancer sur la question du partage des usages de la nuit.

Cela me permet de vous annoncer que nous allons mettre en place ce mois-ci, d?ici la fin de l?année et tout début janvier, deux commissions de régulation des débits de boissons dans deux arrondissement particulièrement importants du point de vue de la vie nocturne et festive, que sont le 11e arrondissement, Monsieur DUCLOUX, et le 10e arrondissement aussi. C?est fort du travail que nous réalisons et que réalise la Ville, mais sur lequel on peut s?appuyer à travers le travail de l?"A.M.U.O.N." que cela nous permet de mettre en place ces deux commissions de régulation de débits de boissons.

C?est pourquoi je vous demanderai de soutenir et de voter cette subvention d?investissement, dont vous avez décrit, Monsieur DUCLOUX, je ne vais pas y revenir, les détails de ce à quoi elle pourra servir.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DDCT 163.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Abstentions ? Le projet de délibération est adopté. (2016, DDCT 163).