Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Janvier 2017
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2017 DLH 35 - DGRI - Immeuble communal 29, avenue de Villiers (17e). - Convention d’occupation du domaine public avec l’association "Maison de l’Europe, centre de rencontres internationales" et fixation de la redevance.

Débat/ Conseil municipal/ Janvier 2017


 

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Nous examinons maintenant le projet de délibération DLH 35 - DGRI. Il s'agit de l'immeuble communal du 29, avenue de Villiers, dans le 17e, pour la "Maison de l'Europe, centre de rencontres internationales".

La parole est à M. Jean-Didier BERTHAULT.

M. Jean-Didier BERTHAULT. - Merci, Monsieur le Maire.

L'Europe n'a pas beaucoup de chance parce qu?elle n'est déjà malheureusement pas un sujet qui passionne nos concitoyens, et quand elle passe en Conseil de Paris, les hasards de l'agenda font que c?est en fin de séance dans la voiture-balai.

Nous allons tout de même essayer d'avoir un échange constructif sur un sujet particulièrement important, consensuel - en tout cas je l'espère - sur tous les bancs de cette Assemblée, compte tenu du rôle de la Maison de l'Europe et de son évolution puisqu?il s'agit bien de cela aujourd'hui, à savoir un nouveau départ pour cette association bien connue, dont les travaux maintenant sont connus de notre Assemblée depuis longtemps. Elle n?est d?ailleurs peut-être pas suffisamment fréquentée par les élus parisiens malgré les programmes fréquents que vous recevez. Je dirais que, comme administrateur et comme Patrick KLUGMAN, on ne peut qu'inciter nos collègues à être un peu plus présents aux travaux et à participer à la vie de cette Maison de l'Europe.

Ce soir, il s'agit surtout d'acter pour nous le déménagement de cette Maison. En effet, aujourd'hui, elle est hébergée à l'hôtel de Coulanges, bâtiment de la Ville de Paris qui a fait l'objet d'un projet dans le cadre de "Réinventons Paris". Ainsi, le 1er avril prochain, la Maison de l'Europe viendra s'installer dans le 17e arrondissement, avenue de Villiers, dans les locaux de l'ancien Conservatoire de musique.

Je voulais profiter de cette occasion - Patrick KLUGMAN le sait - pour dire que j'ai été particulièrement vigilant concernant ce transfert aujourd'hui du siège de la Maison de l'Europe. La Maire du 17e, l?ensemble des élus et moi-même étions tout à fait prêts à accueillir cette Maison de l'Europe avec beaucoup d'enthousiasme, à voir avec les dirigeants et la Présidente, Catherine LALUMIÈRE, quelle était la meilleure façon de faire exister et rayonner la Maison de l?Europe au-delà de l'arrondissement, mais en tout cas, compte tenu des problèmes qu'ils peuvent avoir de locaux moins vastes que l'hôtel de Coulanges, leur proposer aussi des solutions alternatives.

Je n'ai pas voulu m'inscrire sur le projet de délibération sur la subvention à la Maison de l'Europe, pour ne pas surcharger les débats, mais en dire un mot, car j'ai encore un peu de temps sur le fait que le loyer ne sera pas compensé, puisqu'un autre montage juridique a été trouvé. En revanche, l'équilibre budgétaire de la Maison de l'Europe reste précaire. Il faudra que l'on soit vigilant et peut-être aussi porteurs de nouveaux partenariats avec notamment des institutions. J'aurai l'occasion d'en parler avec nos amis du Conseil régional, mais aussi avec d'autres institutions qui pourraient aussi s'impliquer dans le fonctionnement de la Maison de l'Europe, pour donner un nouveau départ à une institution, qui certes est bien connue, mais je ne mets pas la présidente et le bureau en cause puisqu'au contraire ils ont voulu accompagner le mieux possible cette évolution, mais dont parfois les membres de l'association elle-même peuvent avoir une certaine résistance au changement. Il va falloir véritablement que l'on puisse encadrer du mieux possible aujourd'hui ce sujet, surtout que la Maison de l'Europe vient de voir brutalement disparaître son secrétaire général qui faisait un travail assez remarquable. Il va falloir aujourd'hui que l'on soit particulièrement présent. Je sais d'ailleurs que la Ville a confirmé son engagement auprès de Catherine LALUMIÈRE. Je conclurai tout simplement pour dire à Patrick KLUGMAN, et il le sait, que je serai particulièrement vigilant au suivi administratif du dossier et aux mesures d'accompagnement qui seront prises, de façon que ce déménagement et cette arrivée dans le 17e arrondissement se fassent dans les meilleures conditions possibles pour l'arrondissement et pour Paris. Je vous remercie.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci.

La parole est à M. Patrick KLUGMAN.

M. Patrick KLUGMAN, adjoint. - Merci.

Merci à Jean-Didier BERTHAULT qui a salué, à sa manière, le déménagement historique de la Maison de l'Europe, qui va donc quitter l'hôtel de Coulanges à la faveur du programme "Réinventer Paris" dont nous avons beaucoup parlé ici. L'hôtel de Coulanges est un des sites lauréats du concours "Réinventer Paris". La Maison de l'Europe devait trouver un nouveau lieu d'accueil. Je suis particulièrement heureux, car on reste dans "Réinventer Paris", que ce soit un site infructueux, l'hôtel de Villiers, le conservatoire du 17e, qui ait été retenu pour accueillir la Maison de l'Europe.

C'est l'occasion, cher Jean-Didier BERTHAULT, d'un nouveau départ pour cette institution. Je partage vos propos, c'est une institution bien connue, mais dont la valeur ajoutée auprès des Parisiens mérite peut-être d'être renouvelée et nous y serons, nous à notre place, comme vous en tant qu?administrateur, très vigilants.

Nous avons toujours été d'ailleurs dans l'accompagnement de cette institution, qui n'est pas une institution municipale, c'est une association de droit privé. Nous continuerons, parce que c'est la vocation européenne de Paris, parce que c'est notre rôle d'accueillir un lieu d'échange et de débat au moment où l'Europe fait débat. C'est particulièrement précieux d'avoir ce genre de cadre d'expression auprès de nous et maintenant dans le 17e arrondissement.

J'en profite pour vous remercier, parce que le Conseil d'administration a parfois exprimé une certaine réticence au changement, là c'est un changement de cadre important et vous avez su accompagner, à votre place, cette nouvelle aventure.

Une association du site est prévue avec l'équipe du Conseil d'arrondissement très prochainement. C'est un nouveau départ. Il faut que le changement de site corresponde, je crois aussi, à une nouvelle dynamique. Je pense, quelles que soient nos orientations politiques aux uns et aux autres et à ce que nous pouvons penser les uns et les autres de l'Europe en ce moment, qu'il faut que la Maison de l'Europe soit le réceptacle de nos attentes, de nos espérances, parfois de nos exaspérations pour qu?elle soit vivante et signifiante auprès des Parisiens.

Je vous remercie de voter la convention avec l'association "Maison de l'Europe" de l'hôtel de Villiers.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci beaucoup.

Peut-être que si c'est plus grand, nous aurons tous l'occasion d'y aller.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DLH 35 - DGRI.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s'abstient ?

Le projet de délibération est adopté. (2017, DLH 35 - DGRI).

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Mes chers collègues, nous suspendons pour ce soir nos travaux. Nous reprendrons demain matin à 9 heures par les dossiers de Jean-François MARTINS.

Bonne soirée à vous !