Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Janvier 2017
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2017 DLH 30 - Boulevard du Général-Martial-Valin (15e). - Implantation de cirque. - Autorisations d'urbanisme. Vœu déposé par le groupe les Républicains relatif à un réaménagement paysager.

Débat/ Conseil municipal/ Janvier 2017


 

Mme Pauline VÉRON, adjointe, présidente. - Nous examinons le projet de délibération DLH 30 relatif à une implantation de cirque sur le boulevard du Général-Martial-Valin (15e), sur lequel le groupe les Républicains a déposé le v?u référencé n° 74.

La parole est à Mme Claire de CLERMONT-TONNERRE, pour le groupe LR.

Mme Claire de CLERMONT-TONNERRE. - C'est par le biais de ce projet de délibération de 9 lignes, portant sur des autorisations d'urbanisme, que nous avons découvert le projet d'implantation du cirque Diana Moreno-Bormann dans le 15e arrondissement.

Après être allés à la pêche aux informations, nous avons appris que ce cirque est actuellement installé près de la porte d'Aubervilliers sur un terrain que la Ville vient de céder à Chanel, qui souhaite y créer une manufacture rassemblant différents métiers d'art autour du thème de la mode.

Le site du 19e devant être libéré pour la fin du mois de juin, vous avez Madame la Maire, décidé de recaser le cirque avec ses deux chapiteaux, ses loges, ses roulottes, son écurie, sa ménagerie et ses camions dans le 15e, sur la partie Ouest du square Sarrabezolles qui couvre 6.400 mètres carrés et se trouve au c?ur d'un quartier en pleine évolution avec notamment le Ministère de la Défense et le site de "Qu4drans" qui accueillera le groupe de presse "Altice Média".

Si nous sommes favorables à la venue du cirque Moreno dans le 15e, l'arrivée de cette entreprise familiale qui allie tradition et modernité est conditionnée par un certain nombre de contraintes, sachant que le site retenu est encore partiellement occupé par une structure liée au chantier "Qu4drans", par des locaux de l'association "Espace" qui intervient sur la Petite Ceinture et par un atelier de la DEVE.

En l'état, plusieurs questions restent en suspens. Faute de plans annexés, quelle sera l'emprise du square affecté aux deux chapiteaux ? Où seront installés les animaux du cirque, puisqu'il semblerait qu'il y ait entre autres des tigres, zèbres, chameaux et chevaux ? Les camions stationneront-ils en permanence dans le square classé en totalité en zone urbaine verte au P.L.U. ?

Les spectacles présentés s'adressant à un public familial les mercredis, samedis et dimanches, il apparait également que le chapiteau sera loué pour des événements, soirées et autres manifestations, qu'en est-il exactement ?

Enfin, comment les différents publics accéderont-ils au site, sachant que ces lieux sont complexes du fait des mesures de sécurité imposées par le Ministère de la Défense voisin et de l'étroitesse de la rue Bossoutrot.

La décision d'implanter ce cirque dans le 15e ayant été prise sans information préalable du maire d'arrondissement, nous attendons des réponses et des échanges sur les différents points que je viens de soulever.

Nous voterons néanmoins ce projet de délibération, sous réserve que vous acceptiez le v?u n° 74, par lequel nous demandons, à l'occasion de son déménagement, que la nouvelle installation du cirque Diana Moreno-Bormann soit exemplaire sur le Plan du développement durable ; qu'au-delà du remplacement des 20 arbres qui seront abattus, le square Sarrabezolles dans son ensemble fasse l'objet d'un réaménagement paysager. Enfin, que l'?uvre de Frank GEHRY et Sophie CALLE intitulée "le téléphone", qui vient d'être restaurée, soit rapidement installée dans le square en lisière du boulevard Martial-Valin, comme cela a été acté à l'issue d'une concertation entre la Mairie de Paris et la Maire du 15e arrondissement.

Mme Pauline VÉRON, adjointe, présidente. - Merci.

Pour vous répondre, je donne la parole à M. Bruno JULLIARD.

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint. - Merci.

Quelques éléments de réponse à votre v?u et de présentation de ce projet de délibération important parce qu'il permet le relogement du cirque Diana Moreno-Bormann, grande famille des arts circassiens, installée à Paris depuis plusieurs années et qui propose un spectacle de qualité pour tous les âges de la famille.

L'emplacement actuel occupé par le cirque depuis près de cinq ans maintenant porte d'Aubervilliers a été cédé par la Ville l'année dernière afin d'y réaliser une école de la mode, secteur d'excellence de la ville de Paris, qui contribue à son attractivité.

Le sérieux de l'équipe Diana Moreno-Bormann, la qualité, le renouvellement permanent de son spectacle ainsi que l'attente forte des spectateurs, des Parisiens, le taux de remplissage du chapiteau est très important, nous a amenés à rechercher un site de relogement compatible avec les activités proposées par le cirque.

Les services de la Ville ont étudié de très nombreux espaces, tous situés en périphérique de Paris compte tenu des espaces nécessaires, avec le souci de permettre une réinstallation pour au moins quatre ans, et des coûts de viabilisation de la parcelle les moins élevés possibles.

C'est ce site du 15e arrondissement qui est apparu d'abord comme étant disponible, mais également aménageable dans le respect du calendrier qui prévoit la libération de l'emprise actuelle à Aubervilliers à l'été 2017.

Nous étions donc très contraints par le temps, ce qui n'excuse pas, je le dis avec sincérité, le fait qu'il n'y ait pas eu d'échanges plus précoces avec la mairie du 15e arrondissement. Je vous prie de bien vouloir m'en excuser, je ne le savais pas. Je vous propose une rencontre très rapide entre la mairie du 15e arrondissement, les propriétaires et la direction du cirque, ainsi que les services de la Ville. Si nous actons le principe, sur les modalités d'installation il faut que vous soyez pleinement associés au relogement du cirque Diana Moreno-Bormann.

Concernant votre v?u, nous sommes favorables à son contenu, notamment sur le Plan du développement durable. Sur l'installation de l'?uvre de Frank GEHRY et Sophie CALLE qui vient d'être restaurée, nous avons encore besoin de l'accord de Frank GEHRY et de Sophie CALLE pour que l'?uvre puisse être réinstallée. C'est en cours d'obtention. Je crois que ce sera le cas dans les toutes prochaines semaines. On ne peut pas le faire sans leur accord. Je vous proposerai un léger amendement dans le deuxième attendu de votre v?u, "qu'au-delà du remplacement des 20 arbres qui seront abattus, le square", que l'on rajoute "classé équipement de proximité", et qu'il fasse l'objet d'une étude relative à un réaménagement paysager. Si vous acceptez cet amendement, j'émettrai un avis favorable à votre v?u.

Mme Pauline VÉRON, adjointe, présidente. - Acceptez-vous cette proposition d'amendement ?

Mme Claire de CLERMONT-TONNERRE. - En l'état, le square n'est pas classé équipement de proximité. C'est un équipement qui relève de la Mairie de Paris. Je me permets donc de faire un sous-amendement à votre amendement, pour retirer la partie "classé équipement de proximité" parce que tel n'est pas le cas aujourd'hui.

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint. - Je m'en remets totalement à Mme de CLERMONT-TONNERRE, donc je retire cette proposition d'amendement. L'amendement de l'amendement est accepté.

Mme Pauline VÉRON, adjointe, présidente. - Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe les Républicains, amendée par l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

La proposition de v?u amendée est adoptée. (2017, V. 40).

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DLH 30.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté à l'unanimité. (2017, DLH 30).