Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Janvier 2017
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe les Républicains relatif à l'opération "Recyclons nos sapins".

Débat/ Conseil municipal/ Janvier 2017


 

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Nous passons à l'examen de v?ux non-rattachés ; le v?u référencé n° 82 est relatif à l'opération "Recyclons nos sapins", qui est de saison.

Madame BÜRKLI, vous avez la parole.

Mme Delphine BÜRKLI, maire du 9e arrondissement. - Merci, Monsieur le Maire.

Oui, parlons de "Recyclons nos sapins". Après les fêtes, comme chaque année, les Parisiens sont invités à déposer leurs sapins dans ou à proximité des espaces verts parisiens, afin qu'ils soient recyclés. Même s'il y a un petit mieux cette année, je voudrais saluer nos agents de la DPE, qui ont dû redoubler d'efforts pour ramasser les sapins laissés à l'abandon sur les trottoirs.

Mais une fois récupérés, les sapins sont ensuite broyés et le broyat est censé être utilisé dans les espaces verts parisiens. Le site de la Ville de Paris précise sur ce dispositif "Pas de transport, c'est aussi moins de pollution".

Il apparaît en réalité qu'il y a du transport. D'abord, parce que la broyeuse utilisée est itinérante et passe d'espace vert en espace vert pour créer le broyat. Ensuite, parce que le broyat de sapin acidifie les sols et retarde la croissance des végétaux.

En bref, il ne peut pas être utilisé sur les espaces verts parisiens sous peine de faire crever nos végétaux.

Dès lors, ce v?u demande un bilan environnemental de cette opération. Il s'agirait notamment de dire au Conseil de Paris, Madame l'adjointe, où est transporté ce broyat et pour quelle utilisation.

Je pense que d'ici la prochaine campagne de collecte des sapins, nous pourrions réfléchir ensemble à un dispositif encore plus vertueux. Je vous remercie.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci.

La parole est à Mme Pénélope KOMITÈS.

Mme Pénélope KOMITÈS, adjointe. - Merci, Monsieur le Maire.

Chaque année, la collecte et le recyclage des sapins rencontrent un succès grandissant, nous attendons les derniers chiffres, mais nous sommes encore en augmentation cette année, puisque plus de 70.000 sapins ont été recyclés et les opérations de broyage se poursuivent.

Madame BÜRKLI, je pense que vous êtes mal renseignée sur le broyat, puisque le broyat qui est récupéré est utilisé dans tous les espaces verts parisiens.

Il y a effectivement une question d'acidité qui est connue et prise en compte par les experts des espaces verts, mais le broyat est soit utilisé dans les massifs plantés de végétaux adaptés, soit mélangé à un autre type de broyat ou encore utilisé comme revêtement de chemins de circulation dans les jardins. Nous effectuons un suivi régulier depuis plusieurs années des sols, des broyats, et des analyses, il n'y a aucune incidence négative sur l'acidité des sols et sur la croissance des végétaux.

Donc, pour vous dire que nous manquons même de broyat.

L'opération "Recyclons nos sapins" évolue chaque année avec un objectif d'optimisation du fonctionnement et du bilan environnemental.

Le transport des sapins a été supprimé car trop énergivore. Depuis maintenant deux ans, des points de collecte sont limités où le broyat peut se faire sur place et les broyeuses acheminées dans les espaces verts sont de taille moyenne. Elles sont déplacées en étant remorquées par des véhicules de service, classiques, sans commune mesure avec ce qui se faisait avant.

Donc, nous avons un objectif environnemental fort de limitation du volume de déchets incinérés.

Il y a une différence entre le bilan environnemental que je viens de vous donner et le bilan carbone. Un bilan carbone, cela veut dire une étude très spécialisée : que contenaient les collectes existantes avant, les bennes, l'impact du broyat, etc. ? Le bilan environnemental aujourd'hui est simple, on va poursuivre cette démarche d'amélioration de cette opération comme on le fait année après année, donc je vous demande de bien vouloir retirer ce v?u.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Madame BÜRKLI, le v?u est maintenu ?

Mme Delphine BÜRKLI, maire du 9e arrondissement. - Mme KOMITÈS m'a donné une interprétation qui n'est pas très convaincante, mais elle a répondu à ce v?u en me donnant sa version du bilan environnemental, merci pour cette réponse et je retire ce v?u.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci.