Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Janvier 2017
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2017 DFPE 23 - Crèches réalisées sur le domaine public de l’A.P.-H.P. - Hôpitaux Saint-Louis (10e), Trousseau (12e), Pitié-Salpétrière (13e) et Bichat (18e). - Autorisations d’urbanisme. - Demandes de subventions.

Débat/ Conseil municipal/ Janvier 2017


 

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint, président. - Nous examinons le projet de délibération DFPE 23.

La parole est à Mme Danielle SIMONNET.

Mme Danielle SIMONNET. - Dans ce projet de délibération, si j'ai bien compris, nous avons des projets de crèches dans le domaine public de l?A.P.-H.P., mais dans le domaine public de l?A.P.-H.P. non utilisé et de façon transitoire je dirais. On est un peu sur de l'occupation du domaine intercalaire sur lequel on fait des projets non pérennes, en attendant l'affectation de ces lieux. Je vous le dis tout de suite, je voterai favorablement ce projet de délibération.

Néanmoins, je voulais en profiter pour vous interpeller sur un autre problème, puisque l'adjoint en charge des questions de santé réduisait totalement mon v?u à la question de l'Hôtel Dieu, alors qu?il aborde l'ensemble de la question de l'hôpital public sur Paris, mais je ne suis pas surprise parce qu'il réduit la problématique de la stratégie de la Ville de Paris dans une façon totalement lignarde, en cohérence avec le projet de Martin HIRSCH, qui est une catastrophe pour la santé, une catastrophe pour les Parisiennes et les Parisiens.

Je suis atterrée par la pauvreté du débat sur ces sujets. Je trouve dommage que Mme la Maire assume la présidence de l'A.P.-H.P. pour ne pas assumer le débat. Il y a bien deux orientations sur l'hôpital public, et ce serait bien qu?elle assume de dire laquelle elle suit. Pour l'instant, ce qu'elle donne à voir, c'est celle de M. JOMIER, celle de M. HIRSCH, et celle de Mme TOURAINE.

Concrètement, sur la question de la petite enfance par exemple, la conséquence est que la crèche à l'Hôtel Dieu, pour les agents, elle est fermée. A un moment donné, la stratégie de l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris, qui est de vendre son foncier, ce qui n'est pas l'objet du projet de délibération, mais l'A.P.-H.P. dilapide son foncier pour pouvoir autofinancer des mastodontes comme l'Hôpital nord.

La Ville de Paris n'a pas à être complice du dépeçage des terrains de l'A.P.-H.P. J'aimerais vous alerter sur cette problématique et sur la colère qui monte chez les agents de l'A.P.-H.P., qui se voient sucrer des crèches ici, sucrer des logements de fonction là, sucrer des hôpitaux, dégrader les conditions de santé.

Faisons attention.

Je pense que c'est une bonne chose que le projet soumis à délibération ici ne soit pas dans une logique pérenne et que l'on réfléchisse bien à chaque fois que l'on a un partenariat avec l'A.P.-H.P. si l'on est dans le cadre de terrains qui réduisent, dans la stratégie de l'A.P.-H.P., l'offre de soins.

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint, président. - Merci beaucoup.

Pour répondre à cette intervention, la parole est à Mme Nawel OUMER.

Mme Nawel OUMER. - Merci, Monsieur le Maire.

Comme l'a rappelé Mme SIMONNET, le sujet n'est pas exactement celui qui concerne l'accueil de la petite enfance.

Néanmoins, je vais quand même profiter de cette intervention pour rappeler le cadre de ce projet de délibération. Il s'inscrit dans le cadre des accords avec l'A.P.-H.P., du partenariat que nous avons conclu avec cette dernière, pour la création de nouvelles places d'accueil de la Petite enfance.

Ce projet de délibération, particulièrement, permettra de créer 169 places justement, et c'est l'engagement pris par l'A.P.-H.P. et c'est ce projet de délibération qui va permettre à la Maire de Paris de demander les autorisations d'urbanisme et autres pour permettre la création de ces 169 places.

Pour revenir néanmoins à la question que vous avez posée concernant l'Hôtel Dieu, mon collègue Bernard JOMIER vous a répondu que l'Hôtel ne fermerait pas, et je vous confirme que la crèche n'est pas fermée.

Comme nous le faisons pour l'ensemble des crèches qui le nécessitent et nous allons peut-être l'évoquer dans le projet de délibération suivant, nous réhabilitons, et des travaux sont engagés, en l'occurrence ce n'est pas la Ville puisque c'est une crèche de l'A.P.-H.P., des travaux sont engagés quand les locaux le nécessitent.

Aujourd'hui, si des travaux sont engagés sur cette crèche à l'Hôtel Dieu, la crèche est temporairement inaccessible pour la durée des travaux, donc il n'y a pas de fermeture. Les enfants sont accueillis sur d'autres sites le temps des travaux. Il n'y a aucune fermeture de cette crèche.

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint, président. - Merci beaucoup pour ces explications.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DFPE 23.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s'abstient ?

Le projet de délibération est adopté. (2017, DFPE 23).