Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2004
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Général
> Type de document (Débat / Délibération)  

2004, DF 30 G - Individualisation des autorisations de programme nouvelles votées au budget primitif de 2005.

Débat/ Conseil général/ Décembre 2004


 

M. LE PRÉSIDENT. - Mes chers collègues, nous passons au vote du projet de délibération DF 30 G relatif à l?individualisation des autorisations de programme nouvelles votées au budget primitif de 2005, qui tient compte de la lettre rectificative n° 37.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2004, DF 30 G).

M. LE PRÉSIDENT. - Mes chers collègues, les budgets de la Ville, du Département et de la Préfecture de police sont adoptés.

(Vifs applaudissements sur les bancs des groupes socialiste et radical de gauche, du Mouvement républicain et citoyen, communiste et ?Les Verts?).

Je me réjouis des progrès que nous faisons d?année en année pour que ces budgets s?améliorent et que le fonctionnement de notre Assemblée soit de plus en plus sain, sérieux, responsable, et en même temps créatif.

(Réactions diverses).

Avant de terminer, je voulais adresser mes remerciements, peut-être que vous vous y associerez, à tous les fonctionnaires de la Ville et du Département de Paris sans aucune exception, en particulier à tous ceux qui ont élaboré ce budget et je signalerai Mme la Directrice des Affaires budgétaires qui fait un travail remarquable.

(Applaudissements sur tous les bancs de l?Assemblée).

Nous avons voulu qu?il y ait autant de directrices que de directeurs, d?ailleurs je crois qu?il y a un peu plus de directrices, comme quoi les femmes exercent leurs fonctions avec beaucoup d?efficacité, beaucoup de responsabilités, quelles qu?elles soient.

(Réactions diverses).

Je voudrais encore remercier, féliciter, encourager tous les personnels de la Ville qui concourent à l?organisation de ces séances et qui font un travail extrêmement éprouvant, extrêmement efficace, et pour les féliciter tous, je signalerai en particulier la Secrétaire générale du Conseil de Paris, Mme Gisèle BLANCHARD, et son adjoint M. Pierre BLANCA.

(Applaudissements sur tous les bancs de l?Assemblée).

Je vous propose maintenant, mes chers collègues, de suspendre la séance dix minutes. Nous reprendrons ensuite nos travaux en formation de Conseil municipal.

La séance est suspendue.