Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2010
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2010, SG 150 - Réaménagement du quartier des Halles (1er, 2e, 3e et 4e). Approbation de la convention entre la Ville de Paris et la RATP, régissant les modalités financières de réalisation des études approfondies nécessaires au réaménagement du pôle d'échanges RER de Châtelet - Les Halles. Vœu déposé par le groupe "Les Verts".

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2010


 

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Nous arrivons maintenant au projet de délibération SG 150, sur lequel le groupe "Les Verts" a déposé le v?u n° 103. Il s'agit du réaménagement du quartier des Halles, et plus précisément de l'approbation d'une convention entre la Ville de Paris et la R.A.T.P. qui organise les modalités financières de réalisation des études approfondies nécessaires au réaménagement du pôle d?échanges R.E.R. de Châtelet - Les Halles.

Il y a deux inscrits : M. LEGARET et M. BAUPIN.

Monsieur LEGARET, vous avez la parole pour cinq minutes.

M. Jean-François LEGARET, maire du 1er arrondissement. - Nous allons bien entendu voter ce projet de délibération, qui consacre l'approbation de la convention entre la Ville de Paris et la R.A.T.P. du réaménagement du pôle d?échanges R.E.R. Châtelet - Les Halles.

Je ne cesse de dire et répéter sur cette opération des Halles que la rénovation du pôle transports me paraît être l'opération principale, prioritaire, primordiale, notamment au titre de l'utilité publique.

Je m'étonne toujours que ce soit l'opération dont on parle le moins. C?est celle qu'on relègue en fin de planning, et c'est celle sur laquelle il n'y a jamais d'information donnée.

Encore tout récemment, lors d'une réunion publique sur tous les problèmes liés aux chantiers, on a parlé de tous les chantiers, excepté le chantier du pôle transports, ce dont je me suis publiquement étonné.

Je trouve que c'est vraiment l'aspect prioritaire. Le conseil d'arrondissement du 1er arrondissement a bien entendu donné un avis favorable à l'unanimité.

Je crois d?ailleurs que le fait d'avoir confié la maîtrise d'ouvrage unique à la R.A.T.P. est un bon choix, parce que la R.A.T.P. a incontestablement la solidité, l'expérience. A chaque fois que j'ai eu l'occasion de voir la R.A.T.P. exécuter un chantier dans le 1er arrondissement, j'ai toujours pu constater que ça marchait bien, que les délais étaient scrupuleusement respectés et que la maîtrise des nuisances était également appréhendée de la meilleure manière.

Il y a naturellement toujours des nuisances qui sont liées à un chantier de cette importance, cela va de soi, mais je considère que c'est un bon choix.

De la même manière que je considère que le fait d'avoir désigné le cabinet Berger-Anziutti comme architecte pour l'aménagement de la salle d'échanges est également un choix qui a mon approbation.

Voilà, pour toutes ces raisons, sur lesquelles je me suis déjà beaucoup exprimé, je tiens simplement à saluer ce projet de délibération, en considérant qu'il est dommage que cet aspect des Halles ne soit pas plus médiatisé, parce que je crois, je considère, je suis persuadé que c'est vraiment l'aspect d'aménagement des Halles qui est le plus urgent. C'est celui qui concerne le plus grand nombre de personnes. Ce n'est pas ce qui coûte le plus cher, mais c'est incontestablement ce qui est de loin le plus justifié, en terme d'intérêt général et d'utilité publique.

Je vous remercie.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci, Monsieur LEGARET.

Je donne la parole à M. Denis BAUPIN, qui présentant un v?u rattaché à un projet de délibération a droit à 3 minutes.

M. Denis BAUPIN, adjoint. - Merci, Monsieur le Maire.

D'abord, sur le fond du projet de délibération, notre groupe n'est pas loin de partager ce qu?a dit M. LEGARET à l?instant, sur l'importance de cette partie du projet et sur le fait qu'il va toucher le quotidien de beaucoup plus de monde que tout ce dont on discute par ailleurs sur les Halles. Ce sont 800.000 personnes qui utilisent ce pôle d'échanges des Halles.

Donc, sa réhabilitation, l'ouverture supplémentaire, le fait de rendre plus lisible ce pôle d'échanges est une nécessité absolue, qui va être l'élément le plus constitutif d'un changement sur ce site.

Concernant le v?u que nous présentons, il vise à ce qu?on n?oublie pas, dans ce chantier de réaménagement en matière de déplacement, la question de la logistique urbaine.

C'est un sujet que nous portons depuis de nombreuses années. Lorsque j?ai porté, dans mes précédentes responsabilités, cette question pour que nous fassions en sorte que, dans ce réaménagement, nous prenions en compte que sur un site desservi par trois RER, cinq lignes de métro, il y a des capacités potentielles à l?avenir pour acheminer des marchandises sur un centre commercial et un quartier commercial aussi importants. De premières études ont été effectuées, qui montrent une faisabilité du projet sans pour autant qu'aujourd'hui se dégagent des projets économiques totalement validés.

L'objet de ce v?u est donc de dire : dans ce réaménagement, faisons tout ce qui est possible pour qu'on n'obère pas les potentialités futures du site pour accueillir des marchandises. En effet, si dans 10 ou 15 ans, voire moins, on se rendait compte qu'il y a une vraie pertinence mais qu'on n'ait pas pris en compte ces possibilités techniques, on se dirait : qu'est-ce qu'ils ont été stupides de ne pas y avoir pensé !

Je pense donc qu'aujourd'hui nous devons faire en sorte de prévoir les dispositifs nécessaires. D'après les premières études effectuées, il n'y a rien d'impossible en la matière. Simplement, il y a des normes de sécurité et un certain nombre de choses à prendre en compte.

C'est l'objet de ce v?u, et j'espère qu'il pourra être retenu.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci, Monsieur BAUPIN.

Je donne la parole à Mme LEPETIT pour répondre et donner le point de vue de l'Exécutif sur ce v?u n° 103.

Mme Annick LEPETIT, adjointe, au nom de la 3e Commission. - Merci, Monsieur le Maire.

Je souhaite remercier M. LEGARET de son enthousiasme pour ce projet de délibération, et notamment pour la maîtrise d'ouvrage confiée à la R.A.T.P. Je suis d'accord avec ses propos et je pense que le travail qui va être effectué va sans doute être mieux connu. Je ne demande pas mieux que nous parlions davantage du pôle transports des Halles. C'est en effet un excellent projet qui concerne bien sûr les Parisiens mais aussi, puisque c'est un n?ud ferroviaire extrêmement important, beaucoup de Franciliens.

Les objectifs qui sont poursuivis par ce projet, c'est d'abord d?améliorer les accès et les circulations des espaces de transports proprement dit, d'améliorer le dispositif de sécurité incendie et d'évacuation du site, qui n'est plus aux normes aujourd'hui. C'est également améliorer la circulation des piétons, mais aussi celle des voyageurs dans leurs correspondances, puisqu'il y a de nombreuses correspondances à la station Châtelet-Les Halles. C'est enfin améliorer l'accessibilité des personnes à mobilité réduite - nous en parlions tout à l'heure - ainsi que la qualité de service et le confort des espaces pour les voyageurs.

Le coût des études approfondies s'élève à 4,735 millions d?euros. La Ville de Paris attribue à la R.A.T.P. une participation non révisable de 4,155 millions d?euros, le reste étant directement pris en charge par la R.A.T.P. : je souhaitais apporter ces précisions.

Concernant le v?u de Denis BAUPIN et du groupe "Les Verts", j?émets un avis favorable. Des études ont déjà été menées sur cette question du fret urbain.

Bien évidemment, la Ville y est très attachée, et de ce point de vue, le v?u permet de poursuivre la réflexion. Rien n'interdira donc à ce que nous puissions également utiliser ce grand nouveau pôle de transport pour le fret urbain et le fret ferroviaire. Cela va dans le sens de l'histoire de Paris. Nous poursuivons bien ce même objectif.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci, Madame LEPETIT.

Je mets donc aux voix, à main levée, le v?u assorti d'un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s'abstient ?

Le v?u est adopté. (2010, V. 200).

Je mets maintenant aux voix, à main levée, le projet de délibération SG 150.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s'abstient ?

Le projet de délibération est adopté à l'unanimité. (2010, SG 150).