Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2017
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe UDI-MODEM relatif à une dénomination Évelyne Sullerot.

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2017


 

Mme Pénélope KOMITÈS, adjointe, présidente. - Nous passons à l'examen du v?u référencé n° 68 relatif à une dénomination Evelyne Sullerot.

La parole est à Mme Maud GATEL.

Mme Maud GATEL. - Merci.

Madame la Maire, mes chers collègues, le 31 mars dernier, Evelyne Sullerot nous quittait à 92 ans des suites d'un cancer.

Ancienne Résistante, Evelyne Sullerot fonde en 1956 avec la gynécologue Marie-Andrée Weill-Hallé, "La maternité heureuse". Ses objectifs : "lutter contre les avortements clandestins, assurer l'équilibre psychologique du couple et améliorer la santé des mères et des enfants". En 1960, "La maternité heureuse" devient le mouvement français pour le planning familial.

Militante inlassable des droits des femmes, ses travaux la conduisent à s'intéresser aux questions relatives au travail des femmes et à l'égalité professionnelle. Son rapport sur l'emploi des femmes et ses problèmes dans la C.E.E. en 1968 contribuera à la première directive européenne cadre sur l'égalité de traitement entre les femmes et les hommes. En 1974, elle crée l'Union des centres "Retravailler" en vue de faciliter la reprise d'activité professionnelle des mères de famille.

Tout au long de sa vie, Evelyne Sullerot a fait avancer la cause des femmes, de toutes les femmes. L'objet de ce v?u est de lui rendre hommage à travers l?apposition d'une plaque sur les murs ayant accueilli le premier planning familial à Paris, rue de Rochechouart, et que la possibilité de voir une voie ou un espace public à son nom soit étudiée. Je vous remercie.

Mme Pénélope KOMITÈS, adjointe, présidente. - Merci, Madame GATEL.

Pour vous répondre, je vais donner la parole à M. Bernard JOMIER.

M. Bernard JOMIER, adjoint. - Merci, Madame la Maire.

Madame GATEL, vous avez rappelé les grands engagements d?Evelyne Sullerot, qui était également une ancienne Résistante et qui, avec Marie-Andrée Weill-Hallé, a cofondé le planning familial issu de "La maternité heureuse".

On peut aussi rappeler qu'Evelyne Sullerot a mené des travaux de sociologie importants. Elle a démontré que la condition des femmes n?avait rien de naturel et de définitif, mais qu?elle était le fruit à la fois d'une histoire et des combats qu'elles menaient.

Son rapport sur l'emploi des femmes et ses problèmes dans la C.E.E. a été à l'origine de directives européennes sur l'égalité de traitement entre les hommes et les femmes et elle siégera d'ailleurs au Bureau international du travail et au Conseil économique et social.

Evelyne Sullerot est donc une personnalité qui aura marqué l'histoire du féminisme. Comme tout parcours, celui-ci est également contrasté puisque après les années 1980, ses positions se sont modifiées, elle s'est engagée dans l'association "SOS papa", et ses positions sur la P.M.A. comme sur la G.P.A. sont devenues plus conflictuelles. Cela dit, un parcours se regarde dans sa globalité, et Evelyne Sullerot est incontestablement une personnalité qui, tout comme Marie-Andrée Lagroua Weill-Hallé, mérite que la collectivité reconnaisse ses apports.

Je souscris donc à votre v?u auquel j'émets un avis favorable.

Mme Pénélope KOMITÈS, adjointe, présidente. - Merci, Monsieur JOMIER.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe UDI-MODEM, assortie d'un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée à l'unanimité. (2017, V. 129).

(M. Bernard JOMIER, adjoint, remplace Mme Pénélope KOMITÈS au fauteuil de la présidence).

2017 DASES 132