Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2017
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2017 DAE 192 - Subventions (340.000 euros et 125.000 euros) avec convention avec l’association "Les Canaux" (19e).

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2017


 

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Le projet de délibération DAE 192 concerne une subvention et une convention avec l?association "Les Canaux".

Léa FILOCHE a la parole.

Mme Léa FILOCHE. - Merci, Monsieur le Maire.

Mes chers collègues, l'économie sociale et solidaire est au c?ur de notre vision de la ville de demain. Solidaire et innovante, juste et ouverte à tous.

A côté de l'économie traditionnelle, nous savons qu'une autre économie est nécessaire et qu?elle a toute sa place dans notre société. Nous partageons cette vision et cette ambition avec les acteurs de l'économie sociale et solidaire, à la fois pour une économie plus inclusive mais surtout plus soucieuse de l'environnement.

C'est pourquoi la Ville de Paris est engagée depuis de nombreuses années dans le soutien de l?E.S.S. Plus de 1,5 million d'euros annuels sont apportés en soutien à la création d?activités, de nombreuses structures participent chaque année au Trophée de l?économie sociale et solidaire. Paris compte également de nombreux incubateurs et hôtels d?entreprises, comme le "SenseCube" ou le "Liberté Living-Lab", ou encore de nombreux événements comme les Etats généraux de l?économie circulaire, le "OuiShare Fest", le "Maker Faire", "Impact", etc.

En travaux depuis octobre 2016, nous sommes fiers d'accueillir très prochainement dans notre ville "Les Canaux", maison dédiée aux acteurs de l'économie sociale et solidaire, collaborative et écologique. Pour ma part, je ne vous cache pas ma satisfaction d'accueillir cette structure dans le 19e arrondissement. Ce n'est pas un hasard d?ailleurs si elle se situe dans cet arrondissement, ce dernier étant le visage d'une nouvelle dynamique parisienne portée par des aménagements publics, les associations, les projets d'entrepreneurs et la mobilisation citoyenne de ses habitants. Cette maison s'adresse aussi bien aux quartiers qu'à toute la ville et va même bien au-delà de nos frontières.

Situés sur les berges du bassin de la Villette, "Les Canaux" regrouperont ainsi ce fantastique écosystème constitué de "start-up", de structures, de grands groupes, de fonds d?investissement qui agiront comme une force d'attraction pour les initiatives innovantes dans ce domaine. Ils accueilleront notamment les bureaux du "Yunus Center" porté par le prix Nobel de la paix, Muhammad YUNUS. C'est un honneur qu'il ait choisi Paris pour installer son centre de ressources, de soutien et de création d'une dynamique autour du social business.

En soutenant l'association "Les Canaux", gestionnaire du lieu du même nom, Paris renforce son "leadership" mondial sur le soutien aux entrepreneurs et innovations à fort impact social et environnemental. Je profite d?ailleurs du passage de ce projet de délibération pour saluer tout le travail important effectué par son président Nicolas HAZARD et toute son équipe.

Pour leur première année, "Les Canaux" portent l'ambition de constituer la première cartographie des acteurs solidaires et innovants en lien avec l'APUR. Ils souhaitent également développer un partenariat dans le cadre de Paris 2024 pour que les innovations proposées par les entrepreneurs sociaux trouvent leur place au c?ur de l'organisation des premiers Jeux Olympiques et Paralympiques inclusifs.

Autre action remarquable, l'association participe à l'organisation du "Global Social Business Summit", qui sera organisé à Paris en novembre 2017 et porté par Muhammad YUNUS.

Depuis le mois d'octobre, "Les Canaux" ont également eu à c?ur de devenir des acteurs locaux en tissant des liens avec les habitants de l'arrondissement, en intervenant dans les conseils de quartier, en exposant le projet qui verra bientôt le jour derrière les barrières des travaux. De même, afin de connaître et de comprendre ce projet, les élèves d'une école toute proche, l'école Tanger, ont pris part à l'aménagement du bâtiment et de sa future terrasse.

Pendant cinq séances, en partenariat avec l'association "Ateliers Villes", ils ont été familiarisés aux notions d'économie solidaire, innovante et circulaire. Les enfants ont également rencontré des entreprises sociales voisines des "Canaux" qu'on peut connaître sous les noms d'"Enercoop" et "Cafézoïde". Je vous informe, par ailleurs, que le 25 juin prochain, "les Canaux" organisent, en partenariat avec la mairie du 19e arrondissement, la SEMAEST et "MakeSense", un marché de la monétique et solidaire auquel vous êtes tous les bienvenus.

La terrasse des "Canaux" ouvrira cet été, en même temps que sera lancée la nouvelle édition de "Paris-Plages". La Maison des Canaux est l'emblème de la volonté que nous portons de promouvoir et de soutenir une autre économie, soucieuse des enjeux sociaux et environnementaux.

C'est pourquoi je vous invite à voter pour ce projet de délibération.

Je vous remercie.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci.

La parole est à Mme Antoinette GUHL.

Mme Antoinette GUHL, adjointe. - Merci, Madame FILOCHE.

Tout a été dit dans votre intervention ou quasiment. Je reprendrai juste quelques éléments, ayant déjà présenté ici la Maison des Canaux. Effectivement, dès le début de la mandature, la Maire m'a confié l'objectif de faire de Paris la capitale de l'économie sociale et solidaire. Parmi les moyens d'atteindre cet objectif ambitieux, nous avons imaginé l'installation, à Paris, de ce lieu innovant, dédié aux économies sociales, solidaires et circulaires et à l'innovation sociale en général. Nous l'avons inauguré le 10 octobre avec Muhammad YUNUS, prix Nobel de la Paix, qui nous fait l'honneur d'être à nos côtés dans cette aventure.

Le bâtiment est un bâtiment construit en 1882 qui abritait l'administration "des Canaux", et dont nous avons voulu garder le nom pour être fidèles à l'histoire du lieu qui est idéalement situé au bord du bassin de la Villette dans le 19e arrondissement. Il est au c?ur de l'Arc de l'Innovation, mais il est aussi au centre de tout l'écosystème des acteurs parisiens et franciliens.

Cette Maison des économies solidaires et innovantes a trois objectifs : être un lieu totem ouvert aux habitants pour qu?à l'instar du film "Demain", les Parisiens et les Parisiennes trouvent "aux Canaux" les événements et les rencontres qui mettent en avant ces nouvelles solutions. Mais il sera aussi un incubateur d'entreprises sociales qui contribuera à l'émergence de nouveaux projets à Paris. Il sera également la vitrine internationale pour l'innovation sociale parisienne en y accueillant, vous l'avez dit, "le Yunus Center" mais également le C40 qui y installe leurs bureaux.

Actuellement, "les Canaux" font l'objet de travaux. Je tiens à dire que ces travaux se font dans une démarche d'économie circulaire totale. L'ensemble des matériaux et du mobilier sera réutilisé et transformé sur place ou confié à des filières de réemploi. C'est ainsi que, par exemple, certaines portes de placard sont déjà transformées en luminaire.

Afin d'assurer une gestion assez souple et au plus proche à la fois des habitants mais aussi des attentes des acteurs de l'économie sociale et solidaire, l'association "Les Canaux" a été créée le 14 février et le conseil d'administration réunit l'ensemble des acteurs des économies sociales, solidaires et innovantes de Paris.

Afin que ce lieu vive et qu'il évolue en lien permanent avec les acteurs, il existe également une instance de consultation très large qui a été prévue et qui s'appelle "L'Agora", qui permet en fait d'avoir là aussi une gouvernance très participative.

Je tiens à dire, puisque vous précisiez que ce projet allait au-delà des frontières parisiennes, que cette démarche est conduite en lien avec les acteurs du Grand Paris, un partenariat est déjà en cours avec le Comité du tourisme du 93 pour prévoir des parcours communs dès cet été, à destination des Franciliens et des Franciliennes.

C'est donc avec grand plaisir et parce que je suis convaincue que "Les Canaux" vont permettre à Paris de rayonner durablement que je vous invite à voter ce projet de délibération.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DAE 192.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s'abstient ?

Le projet de délibération est adopté. (2017, DAE 192).