Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2017
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par Mme SIMONNET relatif aux locataires d'EFFIDIS du square des Cardeurs.

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2017


 

Mme LA MAIRE DE PARIS. - Le v?u référencé n° 81 est relatif aux locataires d?EFFIDIS du square des Cardeurs.

La parole est à Mme SIMONNET.

Mme Danielle SIMONNET. - Merci, Madame la Maire.

Comme vous le savez, un incendie a touché les locataires EFFIDIS du 9-13, rue Srebrenica, du square des Cardeurs dans le quartier Saint-Blaise à Paris 20e. C'est un incendie volontaire qui est survenu le mercredi 19 avril 2017. C'est un immeuble de 14 étages.

Non seulement la population est assez traumatisée, mais ils subissent les contrecoups d'après, avec toutes les difficultés d'un ascenseur qui ne fonctionne pas, avec des personnes qui peuvent être vulnérables, âgées ou en situation de handicap, qui ne peuvent pas monter les escaliers.

Visiblement d'après les échos que j'en ai, mais je pense que Mme la Maire du 20e arrondissement aura plus d'éléments à ce sujet, il existe de vraies difficultés, au niveau de ce bailleur EFFIDIS, dans la gestion des parties communes et un laisser-aller du bâti.

Je souhaiterais, à travers ce v?u, non seulement qu'une information soit faite sur l'implication de la mairie du 20e arrondissement par rapport à cette situation, mais aussi que la Ville de Paris puisse interpeller EFFIDIS sur l'ensemble des autres bâtiments qu'EFFIDIS gère. En effet, les échos que j'ai de l'association de locataires nous font penser - et M. Ian BROSSAT, je pense, aura plus d'éléments à ce sujet - que l?on a d'autres problématiques dans d'autres bâtiments gérés par EFFIDIS de dégradation des parties communes, qui sont vraiment extrêmement problématiques.

Je terminerai donc à travers cette phrase qui conclut le v?u que la Ville de Paris intervienne auprès d?EFFIDIS pour appuyer les demandes légitimes des locataires du square des Cardeurs et je rajouterai à l'oral qu'un travail continu soit fait vis-à-vis d?EFFIDIS pour les interpeller sur la gestion des parties communes et des conditions de sécurité incendie dans l'ensemble des autres immeubles qu'ils gèrent. Je vous remercie.

(M. Bruno JULLIARD, premier adjoint, remplace Mme la Maire de Paris au fauteuil de la présidence).

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint, président. - Merci, Danielle SIMONNET.

La parole est à M. Ian BROSSAT pour vous répondre.

M. Ian BROSSAT, adjoint. - Monsieur le Maire, chers collègues, chère Danielle SIMONNET, je voudrais d'abord rappeler le contexte qui nous amène à examiner aujourd'hui ce v?u relatif à la situation des locataires du 9-13, rue Srebrenica - vous l'avez fait d'ailleurs, Danielle SIMONNET. Le 19 avril dernier, en milieu d'après-midi, un incendie volontaire a été allumé par une locataire du rez-de-chaussée. Une plainte a été déposée par EFFIDIS et une enquête ouverte par la police, celle-ci suit son cours. Il convient désormais de veiller à ce que les locataires de cet immeuble puissent retrouver un mode de vie normal. C?est la moindre des choses quand on a subi une épreuve telle que celle-là. Egalement alerté, j'ai contacté les équipes d?EFFIDIS qui ont, d?ores et déjà, mis en place un certain nombre de mesures pour améliorer le quotidien des locataires. Les logements comme les parties communes ont été sécurisés et nettoyés. La porte du hall et l?interphone ont été réparés. Le remplacement des portes du rez-de-chaussée mentionné dans le v?u est en cours et prévu au plus tard, chère Danielle SIMONNET, pour le 1er juin. Reste le problème majeur des ascenseurs que vous soulevez également. En effet, en particulier dans un immeuble de 14 étages, l?immobilisation de très longue durée des ascenseurs est difficile à entendre, en particulier pour les locataires vulnérables, âgés ou handicapés. Le bailleur nous confirme s?être rapproché des locataires souhaitant obtenir un relogement. Il est indispensable, effectivement, que leur demande soit entendue. Par ailleurs, un système de portage est assuré par deux personnes du lundi au samedi et cette prestation sera maintenue jusqu'à la remise en service des ascenseurs. Je précise également que l'ensemble des charges liées aux ascenseurs ont évidemment été suspendues. Il conviendra, néanmoins, de veiller à ce que les ascenseurs soient remplacés au plus vite. Je m?engage à faire valoir et à maintenir cette exigence auprès du bailleur autant que nécessaire. Je profite enfin de ce v?u pour vous communiquer une nouvelle importante et - je crois - encourageante pour les locataires : la réhabilitation de la tour de 14 étages, initialement programmée pour 2021, a finalement été avancée de deux ans pour l'année 2019. C?est, je crois, une bonne chose. Je me joins donc à vous pour appuyer les demandes des locataires du square des Cardeurs auprès d?EFFIDIS et à veiller à ce que les engagements pris soient tenus. C'est la raison pour laquelle je vous appelle à voter ce v?u.

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint, président. - Merci beaucoup.

Demande d'explication de vote de Mme Frédérique CALANDRA, la maire du 20e arrondissement.

Mme Frédérique CALANDRA, maire du 20e arrondissement. - Très rapidement, j?interviens comme maire d?arrondissement.

Madame SIMONNET, je comprends que vous vous fassiez l?écho des demandes et des angoisses des habitants.

Nous les avons vus et reçus ; surtout, nous les avons vus la nuit même de l?incendie - car, dans le cadre de la permanence "Sinistre", un de mes adjoints était sur place - avec, bien sûr, les représentants d?EFFIDIS. Les ascenseurs, c'est très pénalisant pour les habitants. Le problème est qu?EFFIDIS ne peut pas remettre en marche des ascenseurs dangereux. C'est le minimum de sécurité de travailler avec un ascensoriste et il faut leur laisser le temps de le faire.

Par ailleurs, sur la définition d'"incendie volontaire", des demandes de la part des locataires concernant la personne qui a mis le feu ne peuvent pas être satisfaites dans le cadre d'un état de droit. Il faut donc qu'une enquête soit réalisée, que des responsabilités soient établies et notamment savoir si la personne était consciente de ses gestes ou pas. Tout cela prend un peu de temps.

La famille de quatre enfants qui habite en haut de la tour et qui a des problèmes à monter et descendre les 14 étages, je comprends bien, mais nous sommes en train de nous en occuper. J'ai pris contact avec Jean-Alain STEINFELD, le Directeur général d?EFFIDIS, le soir même de l'incendie. Le lendemain, je l'ai eu à plusieurs reprises. Je rappelle qu'EFFIDIS avait annoncé avant l'incendie qu'une rénovation Plan Climat d'ampleur serait faite sur cette résidence de façon anticipée en 2019. Pour le moment, il me semble que le bailleur a rempli ses obligations et nous veillons à ce qu'il le fasse et au quotidien.

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint, président. - Merci, Madame la Maire.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par Mme SIMONNET, assortie d'un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée. (2017, V. 138).