Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2017
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par les groupes Socialiste et Apparentés et Communiste - Front de Gauche relatif au renforcement de la sécurité à la Foire du Trône.

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2017


 

Mme Alexandra CORDEBARD, adjointe, présidente. - Nous passons à l'examen de v?ux non-rattachés ; le v?u référencé n° 42 est relatif au renforcement de la sécurité à la Foire du Trône.

C?est Mme Catherine BARATTI-ELBAZ, la maire du 12e arrondissement, qui prend la parole.

Mme Catherine BARATTI-ELBAZ, maire du 12e arrondissement. - Merci, Madame la Maire.

Mes chers collègues, la Foire du Trône se déroule sur la Pelouse de Reuilly et a du succès. C'est un fait, on peut le regretter, mais ce n'est pas l'objet de ce v?u.

Ce v?u porte sur la sécurisation de l'édition 2017 qui se déroule actuellement, depuis le 30 mars, et ce, jusqu'au 28 mai prochain. Par ce v?u, en effet, adopté à l'unanimité des élus du 12e arrondissement, nous demandons que les mesures de renforcement de la sécurité qui ont d'ores et déjà été mises en place, dès le début de l'édition, tant par la Ville de Paris que par la Préfecture de police, soient maintenues jusqu'à la clôture et sans doute poursuivies l'année prochaine.

Si la Foire du Trône est incontestablement une grande fête populaire, historiquement installée dans le 12e arrondissement, appréciée par de nombreux visiteurs parisiens, métropolitains, franciliens, je ne cache pas qu?elle est aussi un événement très impactant pour les habitants de notre arrondissement et ceux des communes riveraines qui sont confrontés à de réelles nuisances que nous cherchons à limiter.

Chaque année, nous sommes donc tous très vigilants pour que la Foire du Trône se déroule dans les meilleures conditions possibles pour les visiteurs, mais aussi pour les riverains qui aspirent légitimement à un cadre de vie préservé.

Cette édition 2016 a connu des premiers jours avec une très forte fréquentation et il a fallu que nous adaptions nos dispositifs. La Mairie de Paris était donc impliquée, avec la Préfecture de police, pour adapter les dispositifs à la fréquentation.

Nous avons, par ailleurs, tous été - je crois - très émus de cet événement survenu le 9 avril : cette jeune fille qui a été balancée par les pieds. Ces images ont - je crois - glacé tout le monde. Dans ce contexte, la Ville de Paris, la Préfecture ont réuni des représentants des forains pour leur rappeler leur devoir en matière de sécurité, notamment leur responsabilité de fournir à la fois un agrément à jour ainsi qu?une attestation de bon montage, puis de veiller, lors de l'exploitation, au respect strict des règles et consignes de sécurité à transmettre aux usagers. Nous avons également demandé à la Préfecture de police de procéder aux contrôles inopinés qui relèvent de sa compétence, ce qui est le cas et je voudrais saluer cela. Toutes ces mobilisations, c?est afin d'assurer la sécurité des visiteurs face au risque d'attentat, de garantir la sécurité à l?intérieur du site et de veiller à la tranquillité des riverains sur la pelouse, en évitant des phénomènes de stationnement anarchique ou les nuisances sonores liées aux visiteurs des manèges. Ce v?u est l'occasion de remercier la Préfecture de police pour ses efforts et demander que cette mobilisation de la Mairie de Paris puisse se prolonger jusqu'à la fin de la Foire du Trône. Je vous remercie.

Mme Alexandra CORDEBARD, adjointe, présidente. - Merci, Madame BARATTI-ELBAZ.

La parole est à M. le Représentant du Préfet de police pour un mot, puis à M. Mao PENINOU.

M. LE REPRÉSENTANT DU PRÉFET DE POLICE. - Madame la Maire, bien évidemment pour vous confirmer, devant le Conseil de Paris, que les moyens de la Préfecture de police resteront mobilisés jusqu'au terme de cette édition de la Foire du Trône qui, vous l'avez indiqué, connaît un vif succès cette année. En effet, on a inversé une tendance avec une augmentation sérieusement à la hausse du fait d'un certain nombre d'événements qui font que le monde revient sur cette Foire du Trône, avec des jours à très forte affluence. Nous avons, du fait de l'affluence constatée lors des premiers jours et de cet incident que vous avez rappelé, dû réadapter collectivement le dispositif avec l'organisateur, tant la Mairie que les forains et la Préfecture de police, afin de pouvoir disposer d'un dispositif adaptable selon l'estimation de la population attendue selon les conditions "météo" et autres s'il s'agit d'un week-end. Les services de police ont, depuis le début de cette Foire du Trône, procédé à 13 interpellations et une centaine d?évictions. Cette mobilisation permet de faire en sorte que cet événement se passe bien. Nous aurons, si vous en êtes d'accord, intérêt à nous retrouver à l'issue de cette édition pour un RETEX de manière à préparer l'édition 2018. En effet, bien évidemment, nous avançons en marchant, les uns et les autres. Nous avons également besoin, compte tenu de cette affluence revenue, de reconsidérer l'implantation des manèges, les problématiques de circulation aux abords, etc., notamment du fait de la loi du 28 février 2017 sur les compétences nouvelles de la Ville de Paris en matière de stationnement et de circulation. S'agissant du contrôle des manèges, nous avons adressé quatre rappels à l'ordre à des manèges qui, en termes d'exploitation, laissaient un peu à redire. Merci à vous.

Mme Alexandra CORDEBARD, adjointe, présidente. - Merci beaucoup.

La parole est à M. Mao PENINOU.

M. Mao PENINOU, adjoint. - Je vous remercie.

Merci, Monsieur le Représentant du Préfet de Police, des précisions que vous avez pu donner.

Je serai, du coup, assez rapide. En effet, cette année, nous avons eu des pics de fréquentation assez exceptionnels, notamment dans la première quinzaine car il y a eu cinq journées à plus de 100.000 visiteurs dont une à 170.000 et même une à 245.000 personnes dans la seule journée, probablement à cause des vacances scolaires, des conditions "météo", peut-être de l'envie d'un certain nombre de concitoyens de se changer les idées en mangeant des pommes d'amour, ce qui dans la période n'était pas désagréable. En tout cas, c'est effectivement un succès très important. Simplement pour souligner, d'une part, l'implication très forte de la Ville dans ce dispositif de sécurité car pour assurer les fouilles et les palpations à l'entrée de la Foire du Trône, cela a été pris en charge par la Ville avec 29 agents répartis sur les différentes portes d'accès. Ce renforcement du dispositif de sécurité s'est traduit par la mobilisation de 26 agents supplémentaires. Cela porte le nombre total à 55 agents les vendredis, samedis, dimanches, veilles de jours fériés et jours fériés. Cela a ainsi permis de répondre plus efficacement aux fluctuations de fréquentation et de limiter les files d'attente sur l'espace public. Je voudrais également souligner la très bonne coordination entre les services de la Préfecture de police, ceux de la DPSP et ceux de la DAE, comme à chaque édition, avec des réunions hebdomadaires. Nous avons aussi une vigilance particulière sur la question des niveaux sonores autorisés. Des contrôles par le biais de sonomètres ont été mis en place. Je vous confirme, comme vient de le faire le Préfet, que, bien évidemment, ce dispositif sera maintenu jusqu'à la fin de cette édition de la Foire du Trône et l'avis est donc favorable.

Mme Alexandra CORDEBARD, adjointe, présidente. - Merci beaucoup.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par les groupes Socialiste et Apparentés et Communiste - Front de Gauche, assortie d'un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée. (2017, V. 119).