Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2008
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2008, Vœu déposé par le groupe par le groupe socialiste radical de gauche et apparentés relatif à la réhabilitation du groupe scolaire sis 99, rue Olivier-de-Serres, dans le 15e arrondissement

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2008


 

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Nous examinons le v?u référencé n° 16 dans le fascicule, déposé par le groupe socialiste, radical de gauche et apparentés, relatif à la réhabilitation du groupe scolaire sis 99, rue Olivier-de-Serres, dans le 15e arrondissement.

La parole est à M. DARGENT.

M. Claude DARGENT. - Madame la Maire, chers collègues.

Ce v?u porte sur un groupe scolaire situé dans la partie sud de la rue Olivier-de-Serres, près du boulevard des Maréchaux, et nous sommes là dans un secteur d?habitat social, comme souvent dans la périphérie de notre ville.

J?entendais tout à l?heure M. LAMOUR contester l?idée d?un désengagement de l?Etat ; en voici un exemple, dans l?arrondissement dont il est l?élu. Les élèves de ce groupe scolaire viennent notamment du quartier des ?Périchaux?, une cité O.P.A.C., qui rencontre un certain nombre de difficultés. Nous avions obtenu que ce quartier soit classé politique de la ville en 2001/2002. Il a été sorti de ce dispositif depuis quelques années : voici un exemple concret de désengagement.

Or, les bâtiments de ce groupe ont besoin d?une réelle remise à niveau. Avec mes collègues socialistes et radicaux de gauche du 15e et l?ensemble du groupe, nous souhaitons que ces travaux soient entrepris le plus vite possible. Cela confortera les équipes pédagogiques de cette école, dont l?action est remarquable, et contribuera à l?équilibre social d?un quartier qui mérite amplement cet effort.

Je vous remercie.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Merci beaucoup, Monsieur DARGENT.

Je donne la parole à M. GOUJON pour une explication de vote.

M. Philippe GOUJON, maire du 15e arrondissement. - C?était simplement pour dire que nous voterons ce v?u, même s?il constitue un peu un v?u ?effet d?annonce?, puisque la réhabilitation nécessaire de ce groupe a été annoncé par la Ville depuis janvier 2007, sauf si celle-ci, soudainement, décidait de ne plus tenir ses engagements, ce que je ne saurais pas envisager.

C?est un projet que j?ai évoqué dès ma prise de fonction avec M. LAMOUR et avec la responsable de la circonscription d?action scolaire, qui m?a confirmé sa réalisation et qui a même été présentée à la communauté scolaire il y a environ un an.

Le passage en comité de lancement devrait intervenir à l?automne. Les travaux sont estimés à 28 millions et débuteront en 2010. Je dois ajouter que 4000 mètres carrés seront rétrocédés à la Ville. Je souhaite qu?on y réalise un équipement public, concerté avec la population : jardin, crèche, ou autre.

Je voudrais également souligner l?effort du Rectorat qui, dans ce quartier difficile, applique des effectifs d?enfants par classe très proches, sinon similaires à ceux appliqués en Z.E.P. On votera ce v?u, comme il a d?ailleurs été voté à l?unanimité au Conseil du 15e arrondissement, mais amputé de son troisième considérant, qui est aussi contestable que sans rapport avec le v?u.

C?est ainsi qu?il a été voté au Conseil du 15e arrondissement.

Merci.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Monsieur CHERKI, vous avez la parole.

M. Pascal CHERKI, adjoint. - Ceci étant dit, il est vrai que les classes sont relativement surchargées et je trouve le troisième considérant du v?u très raisonnable.

Je pense que l?essentiel a été dit par les deux intervenants.

En effet, il y a besoin de faire une réhabilitation en profondeur de ce groupe scolaire. C?est évident. D?ailleurs, la communauté éducative ne cesse de nous le dire depuis de nombreuses années et cette interpellation est relayée par l?ensemble des élus du 15e arrondissement.

Il s?agit d?augmenter les capacités d?accueil des deux écoles. On a, dès 2003, engagé des études en vue de la restructuration des bâtiments qui composaient ce groupe scolaire, qui était précédemment, ce qui aggravait la complexité du problème, imbriqué avec l?annexe du lycée Fernand Holweck. Suite à la fermeture de cette annexe, située 20, rue de la Saïda, une étude de faisabilité - je me rappelle, Madame la Maire, que vous aviez poussé en ce sens à l?époque - sur la base du nouveau programme d?aménagement avait été demandée à la Direction du Patrimoine et de l?Architecture, tirant parti justement de la libération de cette annexe.

Les premières conclusions de l?étude ont été remises et ont été validées par la mairie d?arrondissement, la Ville de Paris et la communauté scolaire en juin 2007.

Le nouveau projet prévoit le redéploiement du groupe scolaire dans un corps de bâtiment unique englobant l?actuelle école élémentaire et l?ancienne annexe du lycée, reliées par un bâtiment à construire sur trois niveaux. Ce dernier abriterait notamment le service de restauration au rez-de-chaussée, le pôle médicosocial - nous y tenons - au premier étage et les ateliers à R+2. Deux ascenseurs y seraient installés pour permettre l?accessibilité des écoles aux personnes handicapées. L?entrée se ferait par une entrée unique, rue de la Saïda, avec un seul gardien, comme cela avait été suggéré, et trois logements de fonction seraient créés. L?école maternelle serait démolie dégageant 4.000 mètres carrés de terrain d?assiette, comme cela a été évoqué. Bien évidemment, cela permettrait de faire une opération que la Ville déterminera en fonction des besoins qu?elle estimera les plus judicieux à combler.

Ce projet est complété d?une étude environnementale, vous nous l?aviez aussi demandé, qui est en cours de finalisation. Ce projet sera soumis à l?arbitrage dans le cadre du P.I.P.P. et nous comptons sur vous, Madame la Première adjointe, pour le faire fructueusement aboutir.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Merci beaucoup, Pascal CHERKI.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe socialiste, radical de gauche et apparentés.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée. (2008, V. 93).