Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2017
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

QE 2017-15 Question des élu-e-s du groupe Radical de Gauche, Centre et Indépendants à Mme la Maire de Paris relative à la sécurité dans les musées de la Ville de Paris.

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2017


 

Réponse (M. Bruno JULLIARD, premier adjoint) :

"Un important programme de travaux a été lancé suite au vol du musée d?Art Moderne en 2010, pour lequel les auteurs ont récemment été condamnés à de lourdes peines. Plus de 6 millions d'euros ont été investis dans les 14 musées parisiens et leurs réserves externalisées, dont 3,3 millions d'euros pour le seul musée d?Art Moderne, répondant ainsi aux préconisations faites par l?Inspection générale en 2010.

Au musée d?Art Moderne, la sécurité mécanique des ouvertures extérieures a été renforcée par la mise en place de films anti-effraction sur les fenêtres du bâtiment, une mise à distance par barriérage sur le parvis ainsi qu?une sécurisation mécanique des puits de lumière implantés sur le parvis et une surveillance humaine 24h/24h des abords par agent de sécurité cynophile. En 2013, l?ensemble des menuiseries extérieures donnant sur le parvis ont été remplacées par des châssis neufs anti-effraction, ainsi que les grilles extérieures.

Des travaux d?amélioration et d?extension des installations anti-intrusives et de vidéo-surveillance ont également été réalisés pour renforcer la sûreté du bâtiment et la sûreté intérieure (mise en place de détecteurs de présence dans les salles, de nombreuses caméras dans le parcours permanent, les salles d?exposition temporaires, dans les réserves, dans le hall?).

Enfin, les ?uvres majeures ont été protégées par des dispositifs électroniques spécifiques permettant d?alerter immédiatement les équipes de surveillance en cas de tentative de décrochage.

L?ensemble de ces travaux a été accompagné par la mise en place d?un marché de maintenance multi-technique, avec la présence d?une équipe de techniciens dédiés au musée, permettant d?assurer un dépannage quasi immédiat en cas de dysfonctionnement des installations.

Le musée d?Art Moderne est par ailleurs autonome depuis 2016 sur les demandes d?interventions de réparation, réduisant les délais de prise de décision et les délais de commande.

Un secrétaire général adjoint spécialisé dans la sécurité/sûreté a été recruté pour redéfinir les modalités de sûreté et les consignes afférentes, ainsi qu?un responsable bâtiment. Le service sécurité/sûreté a également été réorganisé : mise en place de rondiers électroniques, ronde désormais réalisées par binôme et non plus par agent individuel.

L?ensemble des autres musées et leurs réserves externalisées ont également bénéficié de travaux d?amélioration de la sûreté des bâtiments et des ?uvres, consistant en la mise en place de dispositifs électroniques et mécaniques de protection rapprochée des ?uvres, en la modernisation des installations anti-intrusives et en l?extension du parc de vidéo-surveillance. Les nouvelles procédures de gestion de crise et d?astreinte ont été déployées à l?ensemble des musées parisiens.

La maintenance des équipements et le suivi rigoureux de leur bon fonctionnement ont été considérablement améliorés par les musées en appui direct des services centraux de "Paris Musées".

Une plateforme de demande d?intervention a été créée permettant, pour chaque musée, de solliciter directement un mainteneur multi-technique spécialisé et connaissant parfaitement le site pour réparer directement une panne, constatée aussi bien en semaine que le week-end, les jours fériés ou la nuit. Des tests sur les équipements sont également réalisés par ce même mainteneur tout au long de l?année. Des formations techniques à l?utilisation des équipements en place sont proposées aux agents de surveillance.

Une revue de travaux est effectuée avec les musées et le conseiller sécurité de "Paris Musées" chaque année pour identifier les vulnérabilités du site et programmer les travaux nécessaires pour rehausser le niveau de sûreté, soit par extension des installations techniques existantes, soit par ajout d?équipements innovants.

Enfin, chaque projet d?exposition est visé par le conseiller sécurité de "Paris Musées" qui apporte son expertise sur les équipements électroniques et mécaniques à mettre en ?uvre, les renforts humains à prévoir et les procédures organisationnelles à élaborer pour prévenir tout risque.

Ce renforcement des équipements techniques se complète aujourd?hui par un renforcement de la surveillance humaine, suite notamment aux préconisations d?un audit externe réalisé en 2014 par une entreprise spécialisée en sûreté.

Un travail très important a ainsi été réalisé depuis 2010, encore renforcé depuis la création de l?établissement public en 2013. La Ville de Paris est pleinement mobilisée pour assurer la sécurité des collections de ses musées, qui constitue le patrimoine commun des Parisiens.

Depuis 2010, un seul vol est à déplorer, à la Maison de Victor Hugo en 2012 : le vol d?une petite pendule dont le créateur est inconnu, qui faisait partie du mobilier de la chambre de Victor Hugo. Le vol a vraisemblablement eu lieu pendant les heures d?ouverture du musée, le musée étant sous alarme sur les horaires de fermeture et aucune trace d?effraction n?ayant été constatée. Une plainte a été déposée immédiatement après le constat de ce vol, sans suite pour le moment."