Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2017
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par Mme d'HAUTESERRE relatif à la réalisation de logements de catégorie PLS (8e).

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2017


 

Mme Pauline VÉRON, adjointe, présidente. - Nous examinons le v?u référencé n° 64 de Mme Jeanne d'HAUTESERRE, qui ne peut pas être présente ce matin puisqu'elle est retenue en mairie du 8e. C'est donc M. HONORÉ qui présentera ce v?u relatif à la réalisation de logements de catégorie PLS dans le 8e arrondissement. Vous avez la parole.

M. Christian HONORÉ. - Je lis le v?u de Jeanne d'HAUTESERRE et des élus du Conseil du 8e arrondissement. Il s'agit d'émettre le v?u que la réalisation d'une partie des logements sociaux qui répondent à une nécessité dans l'arrondissement soit classée en catégorie PLS, que les logements du foyer de jeunes travailleurs soient destinés en priorité à des personnes travaillant dans le domaine de l'hôtellerie et de la restauration, et que pour ce faire soit étudiée la signature d'une convention entre la Ville de Paris et le Syndicat national des hôteliers restaurateurs cafetiers et traiteurs, grands pourvoyeurs d'emplois dans l'arrondissement.

La demande de logements sociaux dans le 8e est en augmentation constante et les habitants de l'arrondissement ont de plus en plus de mal à se loger dans le parc privé. Le 8e arrondissement à ce jour compte 1.178 demandeurs de logements sociaux, habitant principalement dans l'arrondissement et qui souhaitent y rester. Le 8e arrondissement dispose de 636 logements sociaux avec un faible contingent qui lui est attribué et il ne sera malheureusement pas possible de répondre favorablement à toutes les demandes. Parmi les demandeurs, de nombreux sont issus de la classe moyenne et il convient de répondre favorablement à leurs attentes.

La création des logements actuels ne porte que sur les catégories P.L.A.-I. ou PLUS. Dans le 8e arrondissement, outre la construction d?un groupe scolaire de huit classes incluant des logements au 27 rue de Constantinople, est programmée la réalisation prochaine dans la Z.A.C. Beaujon, lots 6 et 7, et au 12 rue de Monceau de logements sociaux ainsi qu?un foyer destiné aux jeunes travailleurs avec la construction de 53 logements.

Je vous remercie.

Mme Pauline VÉRON, adjointe, présidente. - Merci.

Pour vous répondre, je donne la parole à Ian BROSSAT.

M. Ian BROSSAT, adjoint. - D?abord, je voudrais remercier Christian HONORÉ pour son intervention et à travers lui remercier Jeanne d'HAUTESERRE, maire du 8e arrondissement, avec laquelle nous travaillons de bonne manière sur cette question du développement du logement social.

Dans le 8e arrondissement, un des arrondissements les plus déficitaires de Paris, un arrondissement qui compte aujourd'hui 3 % de logements sociaux, ce qui correspond à environ 600 logements, c'est trop peu alors qu?il y a dans le même temps, vous l?avez dit, beaucoup de demandeurs de logements sociaux dans ce même arrondissement.

Vous demandez deux choses. La première, c'est qu'un certain nombre de logements sociaux produits dans le 8e arrondissement puissent être des logements sociaux de type P.L.S. Nous n?y sommes évidemment pas défavorables puisque sur toute grosse opération de logements sociaux, nous mixons l'ensemble des catégories de financement, pas uniquement mais notamment du P.L.S. Ce sera bien entendu le cas à Beaujon.

Vous proposez ensuite, et cela me paraît très juste, que dans le cadre du foyer de jeunes travailleurs qui ouvrira à Beaujon, un certain nombre de ces logements puissent être réservés à des salariés de l?hôtellerie et de la restauration. Cela fait bien entendu sens dans un arrondissement comme le 8e. Nous souhaitons que les jeunes qui commencent leur carrière dans la restauration et dans l'hôtellerie puissent vivre dans la capitale à proximité de leur lieu de travail ; c'est une préoccupation que nous partageons. Vous souhaitez d?ailleurs que nous puissions travailler avec le Syndicat national des hôteliers, restaurateurs, cafetiers, traiteurs.

Nous sommes très favorables à cette proposition et j'émets donc un avis favorable à ce v?u dans cette séance qui, ma foi, en matière de logement est bien consensuelle et j'en suis très heureux.

Mme Pauline VÉRON, adjointe, présidente. - Merci, Monsieur le Maire.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par Mme d'HAUTESERRE, assortie d'un avis favorable de l'Exécutif. Qui est pour ? Contre ?

Le groupe Ecologiste de Paris vote contre.

Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée. (2017, V. 208).