Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2017
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2017 DAE 216 - Subvention (20.000 euros) et convention biennale avec l’association "Aurore" pour une étude sur l’expérience d’économie sociale et solidaire des "Grands Voisins" (14e).

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2017


 

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Nous examinons le projet de délibération DAE 216. Subvention et convention biennale avec l'association "Aurore" pour une étude sur l'expérience d'économie sociale et solidaire des "Grands Voisins". La parole est à Danièle PREMEL pour 5 minutes maximum.

Mme Danièle PREMEL. - Merci, Madame la Maire.

Chers collègues, nous avons une certaine expérience de donner vie et projets à des espaces vides entre deux opérations de logement. Les jardins partagés sont souvent une réponse à ce provisoire réinvesti socialement et qui signe que cette parcelle n'est pas oubliée, mais porteuse d'un avenir.

Nous avons même une expérience d'occupation temporaire de locaux pour un projet défini avec un opérateur mandaté et une mission précise, souvent dans le champ culturel ou social.

L'expérience des "Grands Voisins", sur le site de l'ancien hôpital Saint-Vincent-de-Paul, dans l'attente de sa reconversion en éco-quartier, est d'une autre nature.

D'une autre nature par le nombre et la diversité des participants au projet, un centre d'hébergement d'urgence, trois centres d'hébergement de stabilisation, un centre d'hébergement avec démarche d'insertion, une soixantaine d?associations et d'entreprises, une école de formation médicale et une cinquantaine d?artistes et créateurs, ce qui représente environ 400 professionnels, 600 personnes en réinsertion, et fait des "Grands Voisins" le plus grand projet d'occupation temporaire d'Europe.

D'une autre nature, parce que ce qui fonde dans le temps ce projet, à savoir son dynamisme interactif, l'enrichissement mutuel des participants, l'innovation permanente, c'est aussi cela que nous approuvons.

Cette étude vise à cerner dans un but la capitalisation de l'expérience et de transmission des acquis pour d'autres projets d'occupation intercalaire, en identifiant les ressorts de ce succès, les points de développement et en analysant les facteurs de réussite.

Les éléments de réflexion et perspectives attendues devraient favoriser la mise en relation de deux problématiques aujourd'hui parallèles, celle de 4 millions de mètres carrés de bureaux vacants en Ile-de-France dont près d'un quart non loué depuis quatre ans et plus - souvent, ces espaces sont en reconversion, en attente d'un nouveau locataire ou d'être transformé ou détruit - et celle de certaines associations, de jeunes entreprises ou d'artistes rencontrant des difficultés pour trouver des locaux.

Le groupe Communiste - Front de Gauche soutient cette belle et riche expérience qui doit pouvoir se multiplier.

En cela, l'étude que finance ce projet de délibération permettra d'analyser et de transmettre les acquis de ce projet. Les leçons que nous pourrons en tirer seront précieuses pour d'autres lieux, y compris dans la Métropole qui mène aujourd'hui une même réflexion sur des lieux de transition pour des occupations intercalaires. Je vous remercie et de votre silence, merci !

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Merci beaucoup. La parole est à Antoinette GUHL pour vous répondre.

Mme Antoinette GUHL, adjointe. - Madame la Maire, chers collègues, Madame PREMEL, vous l'avez dit, ce projet de délibération vise à soutenir l'étude, l'analyse et la capitalisation de cette expérience hors du commun, de cette expérience très singulière, de cette expérience exceptionnelle qui se tient aux "Grands Voisins" depuis près de 18 mois. Il s'agissait pour nous évidemment, Mairie de Paris, de pouvoir rendre reproductible ce type d'expérimentation, mais également de pouvoir comprendre quelles synergies elle avait créées entre les acteurs de l'économie sociale et solidaire, entre les acteurs de la solidarité présents sur ce lieu, ayant créé, bien entendu, une expérience tout à fait hors du commun.

Je tiens à dire que les "Grands Voisins" est un véritable lieu d'innovation sociale et que l'on vient de partout en France, pour pouvoir visiter cet espace. Il nous semblait donc important de pouvoir avoir une étude qui capitalisait et qui travaillait sur sa reproductibilité.

C'est l'objet de ce projet de délibération DAE 216 que je vous invite donc à voter.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DAE 216.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s'abstient ?

Le projet de délibération est adopté. (2017, DAE 216).