Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2008
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2008, Vœu déposé par le groupe U.M.P.P.A. relatif à la création d’une Union locale pour la Méditerranée.

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2008


 

M. Bernard GAUDILLÈRE, adjoint, président. - Nous passons à l?examen du v?u référencé n° 47 dans le fascicule, déposé par le groupe U.M.P.P.A., relatif à la création d?une Union locale pour la Méditerranée.

La parole et à M. Pierre-Yves BOURNAZEL.

M. Pierre-Yves BOURNAZEL. - Nicolas SARKOZY a lancé son projet d?Union pour la Méditerranée. Ce projet devra aboutir pour relancer la coopération dans cette zone essentielle pour la paix, pour la sécurité et la prospérité dans le monde. En conséquence, nous souhaitons que la Ville de Paris puisse créer une Union locale pour la Méditerranée qui pourrait associer Paris, les pays européens, les capitales des pays européens, les villes étrangères jumelées des 26 partenaires méditerranéens appartenant à cette zone géographique.

Ce serait une manière pour la Ville de Paris de soutenir le projet mis en ?uvre au niveau des Etats et voulu par notre Président de la République Nicolas Sarkozy tout en créant les conditions d?un partenariat privilégié avec ces villes autour d?objectifs et de missions à définir dans un cadre collégial.

M. Bernard GAUDILLÈRE, adjoint, président. - Merci.

La parole est à M. SCHAPIRA.

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint. - Je remercie M. BOURNAZEL de son intervention, mais je dois lui dire quand même que cela existe. Nous avons formé une association mondiale des maires, C.G.L.U., Cités et Gouvernements Locaux Unis, dont toutes les villes du monde font partie, et notamment les villes méditerranéennes. A l?intérieur de C.G.L.U., il y a la commission Méditerranée, qui comporte les villes du pourtour de la Méditerranée, mais aussi les villes européennes.

Sous l?autorité du président VAUZELLE et du Maire de Marseille Jean-Claude GAUDIN, il y a quinze jours, la commission Méditerranée s?est réunie et a envoyé une charte qu?elle a rédigée qui s?appelle ?déclaration des autorités locales et régionales pour la Méditerranée? que nous avons signée, et qui a été donnée à Mme Rama YADE, présente à nos assises, pour être transmise au président SARKOZY et lui demander de recevoir un certain nombre de maires de cette commission Méditerranée au moment du 13 juillet.

Tout cela est fait, mais je comprends que l?on ne puisse pas être informé de tout. C?est pour cela que je vous demanderai, si vous en êtes d?accord, de retirer votre v?u puisque cela existe et je vous donne d?ailleurs en mains propres la charte.

(La charte est remise par M. SCHAPIRA à M. BOURNAZEL).

M. Bernard GAUDILLÈRE, adjoint, président. - Merci.

Le v?u est-il retiré ?

M. Pierre-Yves BOURNAZEL. - Puisque le débat est relancé grâce à Nicolas SARKOZY sur le sujet de la Méditerranée?

(Protestations sur les bancs des groupes socialiste, radical de gauche et apparentés, communiste, du Mouvement républicain et citoyen et ?Les Verts?).

? et qu?un dialogue va s?instaurer au niveau des Etats, puisque vous êtes d?accord avec notre v?u, je vous propose que vous le votiez puisque ce n?est qu?un v?u.

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint. - Je suis au regret de dire à M. BOURNAZEL que cette commission Méditerranée existe depuis 2004, qu?elle travaille, qu?elle a fait ses assises. Demandez à Jean-Claude GAUDIN, qui l?a présidée. J?étais avec lui, à ces côtés ; je pense donc que c?est redondant.

Je pense qu?il vaut mieux ne pas le voter.

M. Bernard GAUDILLÈRE, adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe U.M.P.P.A., assortie d?un avis défavorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est repoussée.