Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2017
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe Communiste - Front de Gauche relatif aux locaux de l'association "Patronage Laïque du 15e - Maison pour Tous". Vœu déposé par les groupes UDI-MODEM et les Républicains relatif à l'association "Patronage laïque du 15e - Maison pour Tous". Vœu déposé par l'Exécutif.

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2017


 

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Nous passons à l'examen de v?ux non rattachés. Les v?ux référencés nos 89, 90 et 90 ter sont relatifs à l'association "Patronage laïque du 15e - Maison pour tous". Nicolas BONNET-OULALDJ pour deux minutes, Anne TACHÈNE pour deux minutes, puis Philippe GOUJON pour nous en parler.

Monsieur Nicolas BONNET ?

M. Nicolas BONNET-OULALDJ. - Je vais être court.

De toute façon, il y aura un v?u de l'Exécutif qui ira dans ce sens pour réécrire l'ensemble des propositions. C'est un v?u qui va dans le sens de trouver, pour le Patronage laïque du 15e, un lieu pérenne et que tant qu?il n'y a pas de lieu pérenne qui permette d?héberger cette association qui a un rayonnement très important dans le 15e arrondissement, elle puisse rester à l'endroit où elle est. C'est donc un soutien à la mobilisation citoyenne qu'il y a autour du Patronage laïque. Bien sûr, nous nous retrouverons dans un v?u commun de l'Exécutif sur ce sujet.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - La parole est à Mme Olga JOHNSON.

Mme Olga JOHNSON. - Merci, Monsieur le Maire.

Chers collègues, le v?u que nous présentons aujourd'hui avec nos collègues Les Républicains, à l'initiative de Marie-Caroline DOUCÈRE, adjointe au maire du 15e en charge de la vie associative, vise à assurer la pérennité d'une association fondamentale pour la vitalité culturelle et démocratique du 15e arrondissement.

En effet, fondé en 1892, le "Patronage laïque du 15e - Maison pour tous" ?uvre depuis plus d'un siècle en soutien aux associations de son quartier. Aujourd'hui, ce sont plus de 20.000 usagers et une centaine d?associations qui utilisent chaque année ses locaux du 61 rue Violet, locaux que la Mairie de Paris souhaite aujourd'hui récupérer pour un projet immobilier dont les élus et en premier lieu ceux du 15e ne connaissent aucun détail.

C'est bien d'une expulsion dont nous parlons, la deuxième en cinq ans pour cette association qui a déjà été contrainte de quitter son bâtiment historique du 72 avenue Félix Faure dont elle avait - ironie du sort - fait don à la Ville en 1927. Nous demandons tout simplement aujourd'hui que cette association, dont l'utilité n'est plus à démontrer, puisse continuer à bénéficier des locaux qu'elle occupe et à travailler sereinement à l'animation de son quartier.

Or, le v?u que vous nous proposez en réponse au nôtre ne garantit aucunement la pérennité du Patronage laïque. Vous proposez de l'inscrire sur une liste de priorités mais on sait très bien que les locaux associatifs manquent partout et particulièrement dans le 15e arrondissement, qui, pour rappel, ne dispose que d'une maison des associations pour plus de 240.000 habitants. Vous proposez des recasages au gré des éventuelles disponibilités pour les associations. On voudrait le démembrer que l'on ne s'y prendrait pas autrement.

Pour finir, vous n'envisagez même pas le maintien dans les locaux après les travaux que vous voulez y faire. C'est pourquoi nous maintiendrons notre v?u et nous voterons contre le v?u de l'Exécutif, même si nous notons que pendant la période intercalaire, ce qui est la moindre des choses, ils seront maintenus dans les locaux.

Je vous remercie.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci.

Je vais donner la parole à Pauline VÉRON pour vous répondre, puis nous aurons une explication de vote du groupe les Républicains.

Mme Pauline VÉRON, adjointe. - Chers collègues, je ne peux que m?associer aux marques de soutien que vous avez apportées au "Patronage laïque - Maison pour tous", une association bien connue des habitants du 15e arrondissement. Le partenariat avec la Ville est ancien. Vous avez rappelé les différentes adresses occupées par le Patronage laïque, dont l?emblématique "72 avenue Félix-Faure", propriété de la Ville, qui a fait l?objet d?une très importante réhabilitation sous la précédente mandature, et où nous avons ouvert un nouvel équipement en 2014, dédié à ces sujets plus que jamais d?actualité que sont les valeurs républicaines et laïques.

Le "Patronage laïque - Maison pour tous" a été hébergé depuis 2012, pour permettre justement les travaux au 72 avenue Félix-Faure, au 61 rue Violet. L?association est informée de longue date du caractère temporaire de cette mise à disposition, puisque la convention, normalement, n?était prévue que jusqu?en 2016. Et donc, déjà aujourd?hui, nous sommes hors de cette convention. Nous avons maintenu l?association dans les lieux. Et donc, l?association est bien au courant qu?il va falloir trouver une autre solution, puisqu?au 61 rue Violet, non seulement la convention d?occupation était temporaire, je viens de le dire, jusqu?en 2016, mais en plus, il y a un projet de logement social qui est prévu à cette adresse et qui est en cours.

Comme l?opération de logement social démarrera vraisemblablement plus tard que prévu, je propose dans ce v?u le maintien du "Patronage laïque - Maison pour tous" dans les locaux du 61 rue Violet durant la période intercalaire un petit peu plus longue que prévue, puisque les travaux vont démarrer un peu plus tard, et que d?ici là, nous anticipions un peu mieux le fait qu?il va falloir libérer les locaux en travaillant sur le fait de trouver de nouveaux locaux.

C?est pourquoi nous avons mis à l?ordre du jour de la CALAss, la Commission d?attribution des locaux associatifs, le besoin en locaux associatifs de cette association. Et nous avons informé les associations qui exercent leur activité au 61 rue Violet de la nécessité pour elles aussi de trouver d?autres lieux. Nous y travaillons donc dans le cadre de la CALAss.

Je voudrais quand même modérer un petit peu les chiffres de fréquentation que vous avez évoqués, notamment Mme JOHNSON, puisque vous évoquez 20.000 usagers. Je voudrais simplement dire que 20.000 usagers, ce serait plus que les trois centres d?animation du 15e arrondissement, alors que nous avons, au 61 rue Violet, six ateliers hebdomadaires. Je pense donc que nous ne sommes pas tout à fait dans ces chiffres, ce qui ne veut pas dire que nous ne travaillons pas à trouver d?autres locaux d?ici le démarrage des travaux pour les logements sociaux.

Et pour répondre à une demande exprimée par le Conseil du 15e arrondissement, justement sur le projet futur de logement social prévu à cette adresse, dans le v?u, je propose qu?une présentation soit faite aux élus du 15e arrondissement de ce projet de logement social, une fois que sa faisabilité aura été validée. Je pense donc que nous avons tous la volonté de trouver une solution pour le "Patronage laïque - Maison pour tous", que cette association sait de longue date qu?il va falloir déménager et que nous nous donnerons les moyens de trouver une solution pérenne.

Je vous remercie.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci.

La parole est à M. Jean-Baptiste MENGUY.

M. Jean-Baptiste MENGUY. - Merci, Monsieur le Maire.

J?ai écouté avec beaucoup d?attention ce que Mme la Maire expliquait, mais il n?y a rien de pire pour une association de ce type que d?être déracinée en permanence. Cela fait le deuxième emplacement que l?association occupe, dans des conditions assez compliquées, et vraisemblablement, vous voulez la mort du Patronage laïque, parce que pour démobiliser une association et ses adhérents, franchement, il n?y a pas de meilleur moyen.

En plus, ce qui est un peu dommage, c?est que vous nous expliquiez que parce qu?on a déposé un v?u, vous allez tout faire pour pérenniser l?association, les usagers, etc., mais pourquoi n?avez-vous pas anticipé les choses ? C?est de votre responsabilité. C?est quand même dommage que l?on soit obligé d?avoir un débat en Conseil de Paris, que le projet soit déjà dans les tuyaux et que cette question si fondamentale pour le tissu social du 15e ne soit abordée qu?a posteriori.

Donc, évidemment, les v?ux bis, ter, enfin, toute la tripotée de v?ux que vous avez déposés, ne répondent en rien à la demande de pérennisation de cette association, qui veut rester dans les locaux. Je note que vraisemblablement, il n?y aura qu?un seul logement qui sera créé, quand Mme VÉRON explique le projet de logement social, mais même, donc compte tenu de ces éléments, on ne peut pas soutenir ce v?u, qui ne sécurise en rien le Patronage laïque. Nous voterons donc contre également le v?u bis et le v?u ter, et nous maintiendrons notre v?u.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci.

Le v?u n° 89 déposé par le groupe Communiste est-il maintenu ? Non. Merci.

Le v?u n° 90 : j?ai cru comprendre qu?il l?était, par contre.

Je mets donc aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe UDI-MODEM, assortie d'un avis défavorable de l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

La proposition de v?u est repoussée.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de v?u, référencé n° 90 ter, déposé par l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

Le projet de v?u est adopté. (2017, V. 218).

2017 DGRI 28