Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2017
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe Ecologiste de Paris relatif au Pôle innovant lycéen (P.I.L.).

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2017


 

M. Julien BARGETON, adjoint, président. - Le v?u référencé n° 83 est relatif au Pôle innovant lycéen, P.I.L.

La parole est à M. Yves CONTASSOT.

M. Yves CONTASSOT. - Merci, Monsieur le Maire.

Le P.I.L. - Pôle innovant lycéen - constitue une exception dans le monde si traditionnel de l'Education nationale. Exception car il s'agit de permettre à des lycéens ayant décroché de revenir dans le système, et plus encore en sortir par le haut à l'issue de leur passage par le P.I.L. Les résultats sont éloquents et les réussites incontestables. Le principe pédagogique est assez simple car il repose sur une approche moins théorique, plus en phase avec la réalité de notre société, sur l'échange avec des partenaires hors du monde clos de l'Education nationale.

Les liens noués avec le territoire autour du lieu d'accueil sont devenus plus forts au fil du temps et aujourd'hui le P.I.L. joue un rôle très important pour le 13e arrondissement et plus seulement pour ses élèves.

Aussi, c'est avec inquiétude que nous avons appris la volonté du Rectorat de démanteler le P.I.L. sous couvert d'un simple déménagement dans le 19e arrondissement. Démantèlement, car le lieu d'accueil ne permet pas de garder les activités hors les cours théoriques, faute de place, casse tous les liens avec l?environnement, détruit la dynamique formidable lancée depuis des années.

Il faut impérativement que le Rectorat comprenne que la rationalisation demandée n'aurait pour résultat que d'empêcher des élèves en difficulté de s'en sortir. La suppression du P.I.L. se traduirait aussi par une suppression des services rendus aux habitants du 13e arrondissement, que ce soit le Repair Café, les ateliers autour du vélo, du solaire, etc. Bref, la négation de tout ce que la Ville de Paris promeut en matière de transition écologique ou d'économie circulaire. Aussi, nous souhaitons que la Ville intervienne avec détermination auprès du Rectorat pour trouver une solution satisfaisante, si possible dans le 13e, au bénéfice des élèves et des habitants. Je vous remercie.

M. Julien BARGETON, adjoint, président. - Merci.

La parole est à M. le Maire du 13e arrondissement, Jérôme COUMET.

M. Jérôme COUMET, maire du 13e arrondissement. - Là aussi, rapidement, je partage les propos d'Yves CONTASSOT par le terme de démantèlement. Je n'accuse pas le Rectorat de vouloir démanteler le P.I.L. mais je constate que la proposition qui est faite dans le 19e n?est pas appropriée pour qu'il puisse poursuivre ses activités dans de bonnes conditions.

En tant que Maire, je suis très attaché à ce que le P.I.L. puisse rester dans le 13e dans la mesure du possible évidemment, d'autant que l'actuel lieu d'accueil ne me semble pas menacé par un projet rapide. En tout cas, cela gagne à être vérifié et c'est pourquoi j'ai demandé un rendez-vous avec la Région Ile-de-France sur le sujet.

En tout cas, je souhaite encore une fois, dans la mesure du possible, que le P.I.L. continue ses activités et poursuive sa dynamique de coopération avec toute une série d'associations de l'arrondissement.

M. Julien BARGETON, adjoint, président. - Merci.

Je donne la parole à Mme Alexandra CORDEBARD.

Mme Alexandra CORDEBARD, adjointe. - Mes chers collègues, vous m'interrogez sur l'avenir du Pôle innovant lycéen et sur l'avenir de la recyclerie, qui sont tous deux implantés au lycée Lazare Ponticelli.

Vous le savez, vous l?avez dit, il revient à la Région en lien avec le Rectorat de définir la carte des formations professionnelles initiales et continues. Je crois savoir que ce travail est actuellement en cours mais sur ce sujet comme sur bien d'autres - je pense notamment au chantier de la cité scolaire Paul Valéry que nous avons évoqué au dernier Conseil avec la maire du 12e -, je dois une nouvelle fois regretter l'absence de dialogue ou même de partage d'informations de la part de la Région.

Je reçois ce vendredi, à leur demande et en présence de la mairie d?arrondissement, une délégation d'enseignants du Pôle innovant lycéen et je m'engage à porter auprès de la Région et du Rectorat, en votre nom et en notre nom à tous, leurs inquiétudes et les demandes contenues dans votre v?u dont je partage l'esprit et la lettre et pour lequel j'émets donc un avis favorable.

M. Julien BARGETON, adjoint, président. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe Ecologiste de Paris, assortie d'un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée à l'unanimité. (2017, V. 216).