Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2008
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2008, Voeu déposé par le groupe UMPPA relatif aux désagréments dus au nouveau passage attenant à la piscine Keller et à la cour du collège Guillaume Apollinaire. Voeu déposé par l’Exécutif.

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2008


 

Mme Gisèle STIEVENARD, adjointe, présidente. - Nous passons à l?examen des v?ux référencés nos 91 et 91 bis dans le fascicule, déposés par le groupe U.M.P.P.A. et l?Exécutif, relatifs aux désagréments dus au nouveau passage attenant à la piscine Keller et à la cour du collège Guillaume Apollinaire.

Je donne la parole à Mme Géraldine POIRAULT-GAUVIN.

Mme Géraldine POIRAULT-GAUVIN . - Merci, Madame le Maire.

Il est parfois agréable d?avoir raison avant tout le monde, mais en l?espèce, pour tous les habitants du quartier Emeriau Zola qui subissent les désagréments de ce passage attenant à la piscine Keller et à la cour du collège Guillaume Apollinaire dans le 15e arrondissement, je suis navrée de ne pas avoir réussi à convaincre la Mairie de Paris avec mes collègues de la majorité du 15e arrondissement, il y a trois ans, de renoncer à la configuration projetée.

En effet, le dit passage a remplacé l?ancienne rampe Zola qui rendait bien des services aux riverains de ce quartier, aux riverains de la dalle Keller. Et cette rampe Zola a été détruite à l?été 2006 sans concertation, en catimini, pendant les vacances des Parisiens.

A l?époque, avec les élus de la majorité du 15e arrondissement, et notamment Philippe GOUJON, nous avions exprimé nos craintes au sujet de ce cheminement. Nous nous inquiétions de ce goulet anxiogène entre deux palissades, d?un accès à la dalle rompu et remplacé par un escalier et un ascenseur soumis aux aléas du fonctionnement.

Aujourd?hui, que dénoncent les riverains, mais aussi le principal du collège Guillaume Apollinaire, la directrice de l?école maternelle de l?avenue Emile-Zola ? Des attroupements dans ce passage, des nuisances nocturnes, des actes de malveillance, le passage de scooters à vive allure, des intrusions dans la cour de l?école et des problèmes d?éclairage.

Pourtant, à l?époque, la S.E.M.E.A.-15 s?était engagée à un aménagement de qualité. Je vous invite à venir le constater par vous-mêmes. L?aménagement qui est proposé aujourd?hui n?a rien à voir avec les plans et la maquette.

C?est la raison pour laquelle, avec mes collègues Jean-François LAMOUR, Philippe GOUJON Alain DESTREM et les élus du groupe U.M.P.P.A., nous demandons au Maire de Paris que l?éclairage de ce passage soit renforcé, que ce lieu soit régulièrement nettoyé et qu?un panneau interdisant l?accès aux motos, ainsi que des plots, puissent être installés rapidement pour garantir la sécurité des habitants et des enfants.

Enfin, nous souhaitons la mise en place d?un système de vidéo-protection sur ce site, qu?il soit étudié dans l?intérêt des familles et des enfants, afin de dissuader des bandes de s?installer.

Enfin, je me demande vraiment ce que le Maire de Paris a de mieux à faire en ce moment plutôt que de siéger en séance, alors que nous examinons les problèmes de la vie quotidienne des Parisiens.

Je vous remercie.

(Applaudissements sur les bancs des groupes U.M.P.P.A. et Centre et Indépendants).

Mme Gisèle STIEVENARD, adjointe, présidente. - La parole est à M. Georges SARRE.

M. Georges SARRE, adjoint. - Merci beaucoup.

Madame le Maire, chers collègues, naturellement, la Municipalité parisienne et les services sont tout à fait prêt à rechercher les solutions pour améliorer avec vous l?éclairage, le nettoiement et la signalétique dans le passage attenant à la piscine Keller et à la cour du collège Apollinaire. D?ailleurs, la municipalité parisienne, notamment Mme Anne HIDALGO, a voté ce v?u au conseil d?arrondissement.

La S.E.M. Paris-Seine, qui est propriétaire du passage, et qui en assure l?entretien, s?est d?ores et déjà engagée à renforcer le contrôle de la prestation de nettoyage et a prévu la pose de supports pour sacs poubelles.

Avec les services de la voirie, elle va étudier la possibilité d?installer des barrières ou d?autres dispositifs pour interdire le passage des scooters et le stationnement automobile devant la piscine. La pose de panneaux interdisant le passage des deux-roues est aussi prévue.

Par ailleurs, il est procédé en ce moment à des mesures du niveau d?éclairage programmé la nuit, afin de déterminer s?il est nécessaire de compléter le dispositif installé.

Votre v?u est donc presque déjà exaucé avant que d?être voté !

Je vous propose cependant d?amender le dernier point du v?u proprement dit, parce qu?en ce qui concerne les caméras, en effet, j?ai déjà eu l?occasion de le dire, qu?il faut penser à la vidéosurveillance parisienne de façon globale.

La Préfecture de police doit engager la concertation sur le plan des 1.000 caméras et nous verrons dans ce cadre, avec la S.E.M. Paris-Seine, ce qu?il est souhaitable et possible de faire dans ce passage. Vous comprendrez aussi que je n?ai pas l?intention d?arbitrer des compétitions entre ceux qui veulent être les premiers ou les deuxièmes ou les troisièmes pour l?installation des caméras.

Je vous propose donc d?accepter la version amendée de votre v?u qui pourrait donc être voté par la majorité municipale parisienne comme par l?opposition. L?amendement porte sur le dernier point du v?u, il est modifié et ainsi rédigé : ?Que la mise en place d?un système de vidéosurveillance sur ce site soit envisagé avec la S.E.M. Paris-Seine dans le cadre de la concertation globale qui doit être mise en ?uvre autour du plan des 1.000 caméras?.

Voilà, Madame la Présidente, ce que je voulais répondre.

Mme Gisèle STIEVENARD, adjointe, présidente. - Merci, Monsieur SARRE.

Est-ce que le groupe U.M.P.P.A. maintient son v?u, bien que M. SARRE ait amendé le sien ?

Mme Géraldine POIRAULT-GAUVIN . - Avec l?amendement, nous acceptons de voter l?amendement et de voter tous ensemble le v?u ainsi amendé, puisqu?il a fait l?unanimité dans le Conseil du 15e arrondissement.

Mme Gisèle STIEVENARD, adjointe, présidente. - Donc, vous ne maintenez pas votre voeu et vous voterez celui de l?Exécutif qui est le vôtre avec cette modification.

C?est l?amendement n° 91 bis qu?il faut voter puisqu?il tient compte du vôtre et avec la précision qui a été apporté par M. SARRE.

Je mets donc aux voix, à main levée, le projet d?amendement n° 91 bis déposé par l?Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet d?amendement n° 91 bis est adopté.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u référencée n° 91 déposée par le groupe U.M.P.P.A., amendée par l?Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de voeu est adoptée. (2008, V. 132).