Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2017
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe les Républicains relatif à la sécurisation des quais bas rive gauche (5e, 6e et 7e).

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2017


 

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint, président. - Nous examinons le v?u référencé n° 39 relatif à la sécurisation des quais bas rive gauche, 5e, 6e et 7e.

La parole est à Mme Florence BERTHOUT.

Mme Florence BERTHOUT, maire du 5e arrondissement. - Merci, Monsieur le Maire.

J'ai fait adopter par mon Conseil d'arrondissement à l?unanimité un v?u en juin dernier qui demandait la mise en place de dispositifs au moins provisoires entre le pont d'Austerlitz et le pont Saint-Michel pour les quais bas.

Nous avons déjà évoqué ce sujet au Conseil de Paris. Il y a tous les soirs, dès qu?il fait beau, des milliers et des milliers de personnes dans un contexte "Vigipirate renforcé" et après les tragiques événements de Nice, évidemment, nous sommes extrêmement inquiets.

J'attends pourtant toujours. Le Service opérationnel de prévention situationnelle a réalisé plusieurs études sur les moyens qui peuvent être déployés pour contrôler et bloquer l?accès des véhicules aux quais bas. C'est une urgence absolue. J'ajoute - c'est assez étonnant - que certains dispositifs très performants permettant d'empêcher l'accès à des poids lourds ont été installés dans les rues de certains arrondissements bien loin des quais. Les usagers des quais n'ont donc le droit qu'à la présence de véhicules, parfois simplement d'agents ou d'obstacles physiques, qui ne peuvent évidemment constituer une réponse satisfaisante compte tenu du degré de la menace. Mes collègues Jean-Pierre LECOQ et Rachida DATI se joignent évidemment à moi pour demander d'urgence l'installation de dispositifs d'accès sécurisés.

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint, président. - Merci, Madame la Maire.

La parole est à Christophe NAJDOVSKI pour vous répondre.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint. - Merci, Monsieur le Maire.

Un v?u similaire a déjà été déposé lors du précédent Conseil de Paris de juillet et nous avons adopté un v?u de l'Exécutif indiquant que les dispositifs de sécurisation des accès aux quais bas rive gauche entre le pont Saint-Michel et le pont d?Austerlitz seront mis en place dans les meilleurs délais en lien avec la Préfecture de police.

Suite au vote de ce v?u, un travail a été mis en ?uvre pour ces dispositifs de sécurisation. Nous n'avons pas de solution immédiate car nous devrons installer un dispositif qui n'est pas un dispositif léger mais qui doit tout de même permettre de laisser passer les véhicules de nettoyage ou encore les véhicules de surveillance.

Pour autant, ces dispositifs ne concernent que le haut des rampes d'accès et cela ne signifie pas que les quais bas ne sont pas sécurisés. Comme nous l'avons précisé dans notre réponse lors du dernier Conseil du mois de juillet, des dispositifs existent aujourd'hui, et empêchent l'accès sur les quais bas, et il est par ailleurs difficile de prendre de la vitesse du fait de l'aménagement du jardin Tino Rossi.

D'autre part, on peut aussi ajouter que le risque terroriste n'est pas uniquement lié à l'usage de véhicules béliers. Ce site fait donc l'objet aussi d'une surveillance par des patrouilles d'inspecteurs de sécurité de la DPSP, de policiers de la Préfecture de police à l'instar de tous les espaces publics, notamment des lieux festifs regroupant du public.

Pour ce qui concerne les autres portions des quais en rive gauche, la sécurisation du parc des Rives de Seine dans le 7e arrondissement est terminée, avec des obstacles fixes au travers des rampes qui sont fermées, un véhicule qui est occupé 24 heures sur 24 sur la rampe Concorde de manière à assurer les accès aux livraisons, aux véhicules de nettoyage et de secours. Les obstacles fixes seront remplacés d'ici la fin de l'année 2018 par des éléments plus esthétiques ainsi que des bornes rétractables anti bélier. Différents dispositifs sont également à l'étude sur l'ensemble de ces sites.

Pour ce qui est de la section des quais du 6e arrondissement ainsi que le port de Montebello dans le 5e arrondissement, il faut rappeler qu'ils sont sous gestion Port de Paris, qui travaille à la mise en place de bornes rétractables avec des mesures transitoires en attendant la mise en place de dispositifs pérennes.

Ce travail de sécurisation est déjà réalisé ou en cours de réalisation. Et votre v?u, Madame la Présidente, est sans objet. Nous émettrons un avis défavorable.

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint, président. - Retirez-vous votre v?u, Madame la Maire ?

Mme Florence BERTHOUT, maire du 5e arrondissement. - Il n'en est absolument pas question, puisque depuis trois ans M. NAJDOVSKI n'a absolument pas avancé sur le sujet. Je redis qu'il n'y a rien, Monsieur NAJDOVSKI, pour la partie en tout cas qui est dans le 5e arrondissement, et je veux que cela figure en toutes lettres au procès-verbal. Derrière les paroles, j'attends des actes.

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint, président. - Ce sera le cas.

Avec un avis défavorable de l'Exécutif, je soumets à vos voix le v?u n° 39.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe les Républicains, assortie d'un avis défavorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est repoussée.