Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2005
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2005, DASES 44 G - Subvention de fonctionnement de 8.500 euros attribuée à l’association “Octave et Arpège- Compagnie théâtrale des Gomi” (8e) au titre de l’année 2005.

Débat/ Conseil général/ Mai 2005


 

M. Christian SAUTTER, président. - Nous passons à l?examen du projet de délibération DASES 44 G portant attribution d?une subvention de fonctionnement de 8.500 euros à l?association ?Octave et Arpège - Compagnie théâtrale des Gomi? dans le 8e arrondissement, au titre de l?année 2005.

Mme BARLIS souhaite interroger Mme HOFFMANRISPAL. Je lui donne la parole.

Mme Corine BARLIS. - Merci, Monsieur le Président.

Je voulais profiter du passage de ce projet de délibération pour rendre hommage à l?excellent travail qu?effectue cette association. Son activité a plusieurs mérites. La première c?est de mettre en place des activités d?inter génération et on sait combien dans une grande ville comme Paris, où lorsque les grands-parents des enfants sont à des centaines de kilomètres, il est parfois difficile pour eux de nouer un contact étroit. Ces activités inter génération ont vraiment beaucoup d?influence positive pour les anciens comme pour les jeunes Parisiens.

Il faut d?autant plus saluer le travail de cette association, qu?elle a une activité qui rentre aussi dans le cadre de la retraite active mise en place par Danièle HOFFMAN-RISPAL car cela permet à ces personnes d?avoir une activité récurrente. Dans le cas de l?activité théâtrale de ?la troupe du troisième acte?, c?est quelque chose de tout à fait positif car ces activités théâtrales font aussi travailler la mémoire et c?est quelque chose d?important pour que nos anciens restent le plus longtemps possible en très bonne forme.

Je voudrais terminer, sans vouloir provoquer les rangs de l?opposition dans l?Assemblée, mais je pense que ce genre d?activité est plus à même de changer le regard que nous avons sur nos aînés que de faire travailler les Français le lundi de Pentecôte.

C?est grâce à ce genre d?initiative que beaucoup se sentiront plus solidaires des anciens plutôt qu?en travaillant une journée par an.

Je vous remercie.

M. Christian SAUTTER, président. - Merci, Madame BARLIS.

Madame HOFFMAN-RISPAL, vous avez la parole.

Mme Danièle HOFFMAN-RISPAL, au nom de la 6e Commission. - Merci.

J?ai souhaité que la collectivité parisienne subventionne pour la deuxième année consécutive l?association ?Octave et Arpège?. C?est le projet d?une troupe d?acteurs, uniquement composée, de seniors et qui mérite vraiment notre soutien. Ces seniors, le plus jeune a 60 ans, le plus âgé beaucoup plus que 80 ans. Ce projet est nourri d?une vraie réflexion sur le rôle et sur l?image dans notre société des plus âgés d?entre nous. Il illustre directement les principes sur lesquels s?appuie la politique à destination des aînés parisiens que nous mettons en ?uvre depuis quatre ans.

A savoir le refus de considérer que l?utilité sociale s?arrête avec la vie professionnelle et l?affirmation de la retraite, et j?y tiens vraiment, l?affirmation de la retraite comme une chance : celle de l?ouverture à un autre âge de la vie où il est enfin possible de se vouer à ses passions, de se découvrir de nouveau centres d?intérêt, de tisser de nouveaux liens, comme de se consacrer aux autres.

En donnant la possibilité de pratiquer le théâtre a des personnes qui n?en avaient jamais eu l?occasion, la troupe du ?Troisième Acte? répond à cet objectif et de même ce projet démontre, et c?est peut-être le plus important, que l?on peut à tous âge faire preuve d?énergie, de créativité, d?imagination et que nous avons encore beaucoup à apprendre des plus âgés d?entre nous. Je vais conclure, Monsieur le Président, mais vraiment cette troupe a joué à l?Hôtel-de-Ville, il y a quelques semaines et je peux vous dire que voir ces papis et ces mamies d?un âge certain chanter, parce que ce n?est pas que du théâtre, ils chantent, ils dansent, ils dansent merveilleusement bien, ils jouent du théâtre, ils étaient partout dans cette maison, ils font du mime? Vraiment, on peut à n?importe quel âge apprendre des choses extraordinaires et je les encourage à continuer.

M. Christian SAUTTER, président. - Merci, Madame HOFFMAN-RISPAL pour vos propos très encourageants pour certains.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DASES 44 G.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le projet de délibération est adopté. (2005, DASES 44 G).